AccueilPenser le sublime au XXIe siècle

Penser le sublime au XXIe siècle

International Workshop I

*  *  *

Publié le jeudi 28 août 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

L’histoire de la philosophie pense le concept du Sublime à partir de trois penseurs majeurs : Pseudo Longin, Immanuel Kant et Edmund Burke. Le Sublime, comme concept et pratique culturelle, occupe une place centrale dans l’entendement de la culture occidentale et investit le débat esthétique et éthique dans la recherche, la plus contemporaine, en sciences humaines et sociales. Au XXIe siècle, le Sublime réinvestit le monde contemporain et crée ainsi des interactions complexes entre différents domaines du savoir, notamment dans des disciplines telles que la philosophie, la littérature, la musicologie, l’histoire du cinéma, l’histoire, les sciences politiques, les sciences de la communication, l’architecture, les nouveaux médias etc.

Annonce

Fondation Maison des sciences de l’homme
les 15 et 16 septembre 2008

Organisé par Neli Dobreva, Ehess – Cehta, université Paris 1 « Panthéon-Sorbonne »
Avec le soutien de la fondation Maison des sciences de l’homme, de l’université Paris X Nanterre, de la British Academy et du DAAD

L’histoire de la philosophie pense le concept du Sublime à partir de trois penseurs majeurs : Pseudo Longin, Immanuel Kant et Edmund Burke. Le Sublime, comme concept et pratique culturelle, occupe une place centrale dans l’entendement de la culture occidentale et investit le débat esthétique et éthique dans la recherche, la plus contemporaine, en sciences humaines et sociales.

Au XXIe siècle, le Sublime réinvestit le monde contemporain et crée ainsi des interactions complexes entre différents domaines du savoir, notamment dans des disciplines telles que la philosophie, la littérature, la musicologie, l’histoire du cinéma, l’histoire, les sciences politiques, les sciences de la communication, l’architecture, les nouveaux médias etc.

Le but du Workshop « Penser le Sublime au XXIe siècle » est d’explorer le potentiel du concept dans le monde contemporain, en termes d’études transversales, et de contribuer à la fondation d’un réseau de recherche, d’après le modèle de la Tate Britain à Londres. Quatre axes d’études sont proposés :

  • Sublime et œuvre d’art – impliquant l’analyse conceptuelle en philosophie et en sciences de la communication
  • Du Sublime en politique – explorant l’impact de la notion dans le monde politique post- 9/11
  • Sublime et études du genre - questionnant l’impact du concept sur des notions comme : crise, utopie politique et sociologie de la naissance
  • Sublime et architecture de l’image – explorant les fondements du concept à partir de l’architecture du XVIIe siècle, à travers son impact sur le romantisme, jusqu’à son rôle dans les études urbaines contemporaines.

Programme

Lundi 15 septembre 2008, 9 heures 30 – Fondation Maison des sciences de l’homme, salle 214

Matin

Mot de bienvenue de l’Administrateur de la FMSH

9h30 – 10h30 Conférence inaugurale de Philip Shaw, université de Leicester, School of English (UK) et Peter de Bolla, université de Cambridge, Kings College (UK), co-directeurs du Projet « Sublime » de la Tate Britain, Londres

10h30 – 12h45 : Session 1 – Sublime et œuvre d’art
Présidée par Cornelia Klinger

Peter de Bolla, université de Cambridge, Kings College (UK), The Sublime: a conceptual analysis

Baldine Saint Girons, université de Paris X Nanterre, Pourquoi le destinataire du sublime n’est-il pas un simple spectateur ?

Giovanni Lombardo, université degli Studi di Messina (Italie), Le sublime et la rhétorique de la dissimulation

Après midi

14h00 - 16h45 : Session 2 – Du Sublime en politique
Présidée par Caroline van Eck

Robert Harvey, université de Stony Brook, New York (USA), Un livre terrible pour temps de terreur (Lyotard et la 3e Critique de Kant)

Neli Dobreva, École des hautes études en sciences sociales - Centre d’histoire et théories des arts, université de Paris 1, Fitting networks: documentary proofs and aesthetic ambiguities - the case of 9/11

Luigi Russo, Président de la Société Italienne d'Esthétique, université degli Studi di Palermo Dipartimento di Filosofia, Storia e Critica dei Saperi (FIERI) (Italie), 2001: (Ri)configurare il sublime?

Mardi 16 septembre 2008, fondation Maison des sciences de l’homme, salle 214

Matin

9h30 – 13h00 : Session 3 – Sublime et études de genre
Présidée par Baldine Saint Girons

Cornelia Klinger, université de Tübingen (Allemagne), institut für die Wissenschaften vom Menschen, Wien (Autriche) , On the appearance of the discourse on the sublime in times of crisis

Frédérique Villemur, université Paris VII, École des hautes études en sciences sociales, L'Ombre soufflée, empreinte du sublime chez Claudio Parmiggiani

Christine Battersby, université de Warwick (UK), The Female Sublime and the Feminine Sublime: Contemporary Questions concerning the Representation of Birth

Elisabetta Matelli, istitut di Filologia Classica e di Papirologia/ université Cattolica del Sacro Cuore/ Largo Gemelli 1 (Italie), L'utopia del sublime politico e la sua soluzione etica

Après midi

14h00 – 16h00 : Session 4 – Sublime et architecture de l’image
Présidée par Giovanni Lombardo

Giovanna Pinna, université de Molise (Italie), Le sublime est le transcendantal. Réflexions sur la conception du sublime dans la Frühromantik

Caroline van Eck, université de Leiden (Pays-Bas), Le sublime et l'image vivante chez Longin, Usher et Burke

Didier Laroque, École d'Architecture de Paris Val de Seine, Le sublime peut-il être circonstanciel ?


16h30 – Discussion de clôture, Penser le Sublime au XXIe siècle, animée par :
Neli Dobreva, Ehess, université Paris 1 et Kate Campbell, université d’Oxford (UK)

Lieux

  • 54 Bd. Raspail 75006, salle 214
    Paris, France

Dates

  • lundi 15 septembre 2008
  • mardi 16 septembre 2008

Contacts

  • Neli Dobreva
    courriel : ndobreva [at] msh-paris [dot] fr

Source de l'information

  • Neli Dobreva
    courriel : ndobreva [at] msh-paris [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Penser le sublime au XXIe siècle », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 28 août 2008, http://calenda.org/195365