AccueilLe bistrot des ethnologues de Montpellier en direct sur le net

*  *  *

Publié le vendredi 12 septembre 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

Depuis 1993, un mardi par mois dans le cadre chaleureux et convivial d’un café resto, un chercheur reconnu des sciences humaines et sociales vient à Montpellier ou ses environs, présenter sa recherche à l’occasion d’une publication récente. Il expose son propos, sa méthode, son expérience du Terrain, sa réflexion sur la discipline, dans un langage adapté à un public de non-spécialistes. C’est le principe du Bistrot des ethnologues.

Annonce

Ce cycle de conférences est organisé et animé par l’ARCE - Atelier de Rencontres et de Recherches Comparatives en Ethnologie - une association de Montpellier qui a pour objectif principal la promotion et la diffusion des résultats de la recherche en ethnologie.

Toutes les séances sont diffusées en direct sur ethnobistro.fr. Toutes les conférences sont archivées et mises en ligne sur le site de l'ARCE, ce qui les rend accessibles au plus grand nombre.

Au Baloard - Tél : 04 67 79 36 68
21, Bd Louis Blanc – Montpellier à 20h

Possibilité de dîner pendant la séance 
Formule rapide à 10€ / Menu Bistrot à 15€

Programme

Mardi 7 Octobre - Henri COURAU

Chercheur associé à l’IRD, rattaché laboratoire Intervention publique, espaces, sociétés (EHESS).

Ethnologie De La Forme-Camp De Sangatte

Mardi 4 Novembre - Pierre CENTLIVRES et Micheline CENTLIVRES-DEMONT

Ethnologues, P.Centlivres ancien directeur de l’Institut d’ethnologie à Neuchâtel, Professeur honoraire de l’Université de Neuchâtel , M Centlivres-Demon, rédactrice de Afganisthan Info depuis 1980.

Revoir Kaboul    

Jeudi 27 Novembre (Baloard) et Vendredi 28 Novembre (La Chartreuse Villeneuve Lès Avignon) - Marc PERRENOUD

Sociologue et ethnologue, Centre d'Études des Rationalités et des Savoirs (LISST-CERS), Université Toulouse-le Mirail.

Les musicos : Enquête sur des musiciens ordinaires

Mardi 2 Décembre - Antoinette MOLINIÉ

Directrice de recherches CNRS, membre du Laboratoire d’anthropologie Sociale (LAS), Univ Nanterre Paris X.

Les Néo-Indiens. Une religion du IIIe millénaire

Mardi 06 Janvier - Maria Pia DI BELLA

Chargée de recherches CNRS, membre de l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS), EHESS, Paris.

Dire Ou Taire En Sicile

Mardi 03 Février -  Benoît FLICHE

Chargé de recherche CNRS , membre du Centre d’Histoire du Domaine Turc (CHDT) de l’ EHESS, Paris, chercheur associé à l’Institut d’Ethnologie Méditerranéenne et Comparative.

Odyssées turques, les migrations d’un village anatolien

Mardi 03 Mars - Marc ABÉLÈS

Directeur du laboratoire d'anthropologie des institutions et des organisations sociales (LAIOS-CNRS).

Anthropologie de la globalisation

Mardi 07 Avril - Suzanne CHAZAN

Anthropologue, Chercheur à l’IRD.

Etat, Marchés, religion à l’île Maurice

Mardi 05 Mai  - Emmanuelle GODEAU

Ethnologue et Docteur en médecine préventive du rectorat de l’académie de Toulouse.

L'« esprit de corps » Sexe et mort dans la formation des internes

 Pour cette communication, Emmanuelle Godeau s'appuiera sur son récent ouvrage
"L’esprit de corps : sexe et mort dans la formation des internes en médecine" publié en 2007, aux éditions de la MSH Collection Ethnologie de la France.

4ème de couverture de l'ouvrage :

" Scandaleuses rumeurs, bizutages violents, blagues obscènes, chansons de salles de garde, autant d’éléments qui composent l’image de l’étudiant en médecine et se superposent difficilement à celle de l’éminent spécialiste au titre prestigieux d’ "Ancien Interne des Hôpitaux" ...

Quelles sont donc ces traditions frivoles, ce "folklore des carabins" relégué aux marges du métier derrière les portes fermées des salles de garde ? Ou, plutôt, en quoi ces pratiques sont-elles constitutives de l’apprentissage du futur spécialiste, au même titre que le reste de sa formation ? Comment l’esprit de corps vient-il aux médecins ?

C’est à ces questions, et sur un terrain n’ayant jamais fait l’objet d’investigations ethnologiques, que l’auteur s’est attachée à répondre dans cet ouvrage novateur et stimulant.

Des travaux pratiques d’anatomie et de dissection - plaçant les jeux autour du sexe et de la mort au principe même de cet apprentissage - aux "revues" et "post-revues" spectaculaires des salles de garde en passant par les rituels qui rythment le temps de l’internat sur le modèle des "grands" passages biographiques- "baptême" et "enterrement" du néophyte - se dessine un parcours coutumier indissociable de l’acquisition des savoirs propres à la discipline médicale.

Conduite majoritairement auprès d’anciens internes des hôpitaux français à Toulouse, Montpellier, Strasbourg et Paris, la recherche d’Emmanuelle Godeau n’exclut ni le comparatisme (U.S.A, Suisse, Scandinavie), ni la profondeur historique."

Vendredi 22 Mai - Jean-Loup AMSELLE

Dans le cadre de la Comédie du Livre
22 mai 2009 à 17h30 au Foyer de l'Opéra Comédie,
Et en direct sur ethnobistro.fr

Jean-Loup AMSELLE

Anthropologue, Directeur d'études à l'EHESS, Directeur de la formation doctorale Anthropologie sociale et ethnologie du Centre d’études africaines, propose une communication sur le thème :

« L'occident décroché : enquêtes sur les post-colonialismes »

Résumé :

"Au delà de leur diversité, les postcolonialismes ont en commun le fait de rendre compte de la situation des peuples du Sud et de celle de leurs représentants au Nord comme résultant uniquement de la traite esclavagiste et de la colonisation. Cette posture, outre qu'elle est contestable sur le plan intellectuel, est dangereuse sur le plan politique puisqu'elle revient à passer sous silence les dynamiques internes des pays concernés et partant, à n'attribuer les difficultés que connaissent les peuples du Tiers Monde qu'à la seule responsabilité du Nord ou de l'Occident.

Dans son ouvrage "L'Occident décroché", Jean-Loup Amselle rend compte d'une enquête menée auprès de chercheurs d'Afrique, d'Asie et d'Amérique latine qui entendent oeuvrer dans le sens du postcolonialisme et contester à l'Europe sa suprématie intellectuelle. Il ressort de cette enquête que, loin de se libérer de l'emprise occidentale, ces chercheurs et ces intellectuels ne font qu'en reproduire les travers les plus criants en s'alimentant notamment aux sources d'un primitivisme totalement dépassé sur le plan anthropologique.

Lors de cette rencontre, J.L Amselle proposera sur la base de cette enquête une analyse tout à fait originale des discours récents sur l'Afrique de nos politiciens (Sarkozy et Royal en tête) et intellectuels "

Référence de l'ouvrage :

• L'occident décroché : enquêtes sur les post-colonialismes, Edition Stock, Collection Un Ordre D'idees, 2008, 336p.

Pour toutes infos : 04 67 02 75 52

____________________

Participation Séance : 5 € -1 € (Etudiants Chômeurs )

Entrée libre à toutes les séances pour les adhérents de l’A.R.C.E

Adhésion annuelle 22 € - Tarif réduit : 10 €

Pour plus d'infos : Secrétariat ARCE Tél/Fax 04 67 02 75 52

Catégories

Lieux

  • au Café Concert
    Montpellier, France

Dates

  • mardi 04 novembre 2008
  • jeudi 27 novembre 2008
  • vendredi 28 novembre 2008
  • mardi 02 décembre 2008
  • mardi 06 janvier 2009
  • mardi 03 février 2009
  • mardi 03 mars 2009
  • mardi 07 avril 2009
  • mardi 05 mai 2009
  • vendredi 22 mai 2009
  • mardi 07 octobre 2008

Mots-clés

  • café à thèmes, conférence

Contacts

  • Patricia Ouellet
    courriel : patricia [dot] ouellet [at] wanadoo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Patricia Ouellet
    courriel : patricia [dot] ouellet [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le bistrot des ethnologues de Montpellier en direct sur le net », Cycle de conférences, Calenda, Publié le vendredi 12 septembre 2008, http://calenda.org/195445