AccueilQue sont les grands projets hydrauliques devenus ?

Que sont les grands projets hydrauliques devenus ?

Appel à contributions pour Géocarrefour - Call for Papers for Geocarrefour

*  *  *

Publié le lundi 15 septembre 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

Pour bien des jeunes nations, la période d’accession à l’indépendance a été celle des grands projets et des grands chantiers sur des modèles socialistes, avec, dans les zones soudano-sahéliennes, une prédilection pour les grands travaux hydrauliques. Le retour au libéralisme s’est traduit depuis plusieurs décennies par un relâchement de l’encadrement étatique et un moindre accès aux crédits internationaux. En fait, et sur le terrain, les bénéficiaires supposés des grands projets hydrauliques ont été soit dépossédés de leurs terres, soit abandonnés à eux-mêmes, même si les structures d’accompagnement administratif et technique maintiennent dans une certaine mesure leur emprise et leur action. Quelles sont les conséquences de cet état de fait ?

Annonce

Appel à contributions pour Géocarrefour vol. 84 (n°1 ou 2) : Que sont les grands projets hydrauliques devenus ?

Call for papers, Géocarrefour vol. 84, issue n°1 or n°2: What has happened to the great hydraulic projects?

Jacques Bethemont, éditeur scientifique.

An English version is to be posted soon.

Pour bien des jeunes nations, la période d’accession à l’indépendance a été celle des grands projets et des grands chantiers sur des modèles socialistes, avec, dans les zones soudano-sahéliennes, une prédilection pour les grands travaux hydrauliques. Le retour au libéralisme s’est traduit depuis plusieurs décennies par un relâchement de l’encadrement étatique et un moindre accès aux crédits internationaux. En fait, et sur le terrain, les bénéficiaires supposés des grands projets hydrauliques ont été soit dépossédés de leurs terres, soit abandonnés à eux-mêmes, même si les structures d’accompagnement administratif et technique maintiennent dans une certaine mesure leur emprise et leur action. Quelles sont les conséquences de cet état de fait ?

On peut tout d’abord s’interroger sur le devenir des grands organismes d’aménagement. Certains perdurent, d’autres s’effacent progressivement en laissant la place à des structures de relais quand il n’y a pas abandon de fait. Le problème essentiel n’en reste pas moins le devenir des périmètres aménagés, qu’il s’agisse de la gestion des ouvrages ou des modalités de leur mise en valeur, soit dans le cadre d’un étatisme réactualisé, soit dans celui d’un libéralisme opportuniste, soit enfin dans un retour ou plutôt une réappropriation plus ou moins heureuse, du projet et du territoire par les acteurs locaux, ces trois modèles pouvant coexister à l’échelle d’un grand projet. Les résultantes peuvent être d’autant plus complexes que certains des grands aménagements se situaient à l’échelle internationale.

En dehors de l’aire intertropicale, il existe également des grands projets sujets à d’éventuelles dérives par rapport aux visées initiales de leurs promoteurs. Existe-t-il des points communs entre des projets conçus sur des bases techniques comparables mais réalisés dans des milieux socio-économiques et culturels différents ?

Au-delà d’un constat englobant les Etats et les fleuves, sera-t-il possible de dégager  des tendances, voire des convergences et une logique d’ensemble qui feront l’objet d’un numéro thématique publié par Géocarrefour.

Le numéro fait suite à une initiative de Jacques Bethemont, qui en assurera la conduite scientifique en lien avec le comité de rédaction. Les articles sont attendus pour le 1er février 2009, en vue d’une publication espérée au début de l’été 2009. Les articles seront soumis, comme de coutume, à une double expertise scientifique à l’aveugle. La décision de publication revient au directeur de la revue après avis du comité de rédaction.

Les articles, d’une taille de 40.000 signes, respectant strictement les normes bibliographiques de la revue ainsi que les consignes pour l’illustration et comprenant résumés et mots-clés, seront envoyés à André Buisson : geocarrefour@revues.org. Les soumissions d’articles en anglais sont encouragées.

Dates

  • dimanche 01 février 2009

Contacts

  • André Buisson
    courriel : andre [dot] buisson [at] univ-lyon3 [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Verdeil eric
    courriel : eric [dot] verdeil [at] normalesup [dot] org

Pour citer cette annonce

« Que sont les grands projets hydrauliques devenus ? », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 15 septembre 2008, http://calenda.org/195464