AccueilL'invention de l'espace

L'invention de l'espace

Journées européennes du patrimoine

*  *  *

Publié le mercredi 17 septembre 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

Le Centre national d'études spatiales (CNES / 2 place Maurice Quentin, Paris Ier / Métro: Châtelet-Les Halles) ouvre exceptionnellement ses portes les 20 et 21 septembre, de 11h à 19h, à l'occasion des Journées européennes du patrimoine, pour une manifestation inédite intitulée « L'invention de l'espace ». Ce week-end sera l'occasion pour le grand public de découvrir de nombreux témoignages - patrimoine instrumental, paroles de scientifiques, pièces ethnologiques, engins spatiaux, archives de grands savants, œuvres d'art inspirées par l'espace, rencontres avec des experts, etc. - de ce lien si fort reliant l'homme et le cosmos.

Annonce

Ouvert exceptionnellement lors de ces deux journées, le siège parisien du CNES (Centre National d’Etudes Spatiales) invite le public à prendre la mesure d’une histoire méconnue ; une histoire dont l’origine est antérieure à l’année 1957 et au lancement de Spoutnik ; une histoire qui prend sa source autant dans la science et les mythes que dans l’imaginaire et la création : celle de l’invention de l’Espace

La première partie de cette manifestation propose un ensemble d’objets aussi inattendus que variés, figures marquantes d’un patrimoine spatial, culturel et mondial, à découvrir. De la Préhistoire à nos jours, en passant par l’Egypte, l’Antiquité, la Renaissance et la Révolution industrielle, le visiteur croisera quelques pièces étonnantes au regard de l’activité spatiale.

Parmi elles : un calendrier préhistorique, signe des premières interrogations sur les cycles lunaires, une statuette égyptienne de serviteur funéraire, énigmatique passeur vers d’autres mondes, une coiffe monumentale d’Indiens du Brésil, instrument magique d’envol vers les esprits célestes, et un scaphandre de sortie extravéhiculaire dans l’Espace. Ou encore des dessins d’architectes utopistes, nourris de rêves cosmiques, ceux de médiums visionnaires adeptes du spiritisme, le premier opéra traitant concrètement de l’Espace, Aniara, composé d’après le poème du prix Nobel de littérature Harry Martinson et contant une odyssée spatiale, des manuscrits illustrés du XVIIIe siècle, révélateurs de conceptions novatrices de l’univers, un film d’Ann Veronica Janssens, artiste contemporaine de la lumière interrogeant le phénomène d’éclipse, et des procès-verbaux d’apparitions mystérieuses dans le ciel. 

Durant ces deux jours, de 15h à 18h, parallèlement à l’exposition, des spécialistes issus de différents champs culturels partageront leurs savoirs avec le public. Scientifiques, conservateurs, écrivains et universitaires seront présents au siège parisien du CNES, afin d’évoquer l’irruption de l’Espace dans leur domaine d’activité. L’ensemble de ces interventions composera un paysage unique de l’Espace et de son invention.

samedi 20 septembre 2008 de 15h à 18h :

Matthias Auclair, conservateur à la bibliothèque-musée de l’Opéra de Paris, sur l’irruption de l’Espace dans les opéras.

Nabila Aghamin, astrophysicienne à l’Institut d’Astrophysique Spatiale, sur l’Espace comme lieu d’observation de l’origine de l’Univers.

Pascale Haag, maître de conférence sur le monde indien à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, sur la place de l’Espace dans la pensée indienne.

Gérard Klein, éditeur et écrivain de science-fiction, sur l’invention de l’Espace dans les textes littéraires et la littérature de science-fiction.

François Raulin, exobiologiste au Laboratoire Interuniversitaire des Systèmes Atmosphériques, sur la recherche de la vie dans l’Espace.

Hélène Richard, conservatrice du département Cartes et Plans de la Bibliothèque Nationale de France, sur l’invention de l’Espace à travers les multiples représentations du ciel.

Odon Vallet, docteur ès sciences des religions et énarque, sur l’invention de l’Espace dans le monde religieux.

dimanche 21 septembre 2008 de 15h à 18h :

Phillippe Achilleas, directeur de l’Institut du Droit de l’Espace et des Télécommunications et enseignant en droit des activités spatiales, sur l’irruption de l’Espace dans le droit.

Daniel Beysens, directeur de recherche au Commissariat à l’Energie Atomique, sur l’Espace comme nouveau laboratoire d’expérimentations.

Serge Feneuille, membre de la mission archéologique française de Saqqarah (Egypte), sur le rapport des Egyptiens à l’Espace.

Zeev Gourarier, conservateur du patrimoine au Musée National d’Histoire naturelle, sur l’irruption de l’Espace comme lieu d’évolution, de rencontre avec l’Autre.

Pascal Rousseau, enseignant en histoire de l’art à l’Université de Lausanne et commissaire d’expositions, sur la perception de l’Espace au travers du spiritisme et sa capacité d’inspiration.

Nicolas Witkowski, professeur de physique, éditeur et écrivain, sur l’irruption de l’Espace dans la pensée scientifique à travers les textes fondamentaux.

Lieux

  • 2, place Maurice Quentin, siège parisien du CNES
    Paris, France

Dates

  • samedi 20 septembre 2008
  • dimanche 21 septembre 2008

Fichiers attachés

Mots-clés

  • espace, invention, patrimoine, exposition

Contacts

  • Karine Benard
    courriel : observatoire [dot] espace [at] cnes [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Karine Benard
    courriel : observatoire [dot] espace [at] cnes [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'invention de l'espace », Informations diverses, Calenda, Publié le mercredi 17 septembre 2008, http://calenda.org/195481