AccueilLes ambiguïtés de l’action publique face aux inégalités socio-spatiales

Les ambiguïtés de l’action publique face aux inégalités socio-spatiales

État des travaux francophones au regard des « urban studies »

*  *  *

Publié le mercredi 17 septembre 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

Appel à communications pour la Section thématique 26 : Les ambiguïtés de l’action publique face aux inégalités socio-spatiales. État des travaux francophones au regard des « urban studies » du Congrès de l'Association Française de Science Politique à Grenoble les 7-9 septembre 2009.

Annonce

Responsables

  • Hélène REIGNER (Institut National de Recherche sur les Transports et leur Sécurité - INRETS)
  • Gilles PINSON (Université Jean Monnet Saint Etienne)

Date limite : 15 octobre 2008

Les propositions de communications sont à envoyer par courriels aux responsables de la ST.

Cette ST se donne pour objectif de questionner la spécificité, les avantages et les limites du regard que portent les travaux français d’analyse des politiques publiques sur les politiques urbaines contemporaines. Ces travaux mettent l’accent sur le « retour des villes », la reconstitution des villes comme espaces de construction des problèmes publics, de mobilisation et d’articulation des ressources et des acteurs et de production de politiques publiques, ou encore la métamorphose du leadership politique urbain. Les villes apparaissent comme des espaces de production de sens, d’un projet, d’identité et plus généralement, des espaces à l’échelle desquels les liens politiques et les solidarités sociales sont susceptibles de se reconstituer. Les effets socio-spatiaux de ces politiques, le fait qu’elles ciblent de plus en plus la satisfaction des demandes des classes moyennes et supérieures sont la plupart du temps évacués.

Pourtant, lorsque l’on compare ces travaux français à la production anglo-saxonne, et notamment aux travaux menés dans la communauté inter-disciplinaire des « urban studies », le contraste est saisissant. Ces derniers sont en effet beaucoup plus sensibles à la marginalisation de certains groupes sociaux et de certains espaces urbains et à l’élitisation des objectifs et des processus de construction des politiques urbaines. Cette ST a pour objectif d’interroger cet écart sous deux angles complémentaires.
D’une part, quelles sont les raisons de l’écart ? Ce dernier est-il principalement lié à des postures disciplinaires et méthodologiques distinctes ? N’est-il pas lié également à une fétichisation de l’objet politique –consécutive de l’isolement disciplinaire- qui empêcherait les politistes français de tester l’hypothèse d’une incapacité des acteurs et institutions politiques à maîtriser la fabrique des villes ? Plus globalement, que retirer de la recherche urbaine critique anglo-saxonne ?

D’autre part, observe-t-on une réduction de cet écart sous l’effet d’une évolution des politiques urbaines observées et/ou de l’évolution du regard porté sur elles par les politistes français ? Dans cette perspective, cet appel à communications vise à recenser les recherches francophones récentes qui interrogent le contenu, la substance et les effets des politiques urbaines en mettant l’accent sur l’influence de la régulation publique (Etat ou collectivités locales) dans l’accentuation des phénomènes de polarisation sociale de l’urbain. Dans quelle mesure l'Etat et les collectivités locales seraient-ils devenus des "agences de services et d'équipements marchands pour citadins des classes moyennes et supérieures" (*) ? Comment et jusqu’où administrer la preuve des effets redistributifs ou ségrégatifs des politiques publiques ? La prudence des travaux francophones sur la question du sens et de l’idéologie de l’action publique urbaine n’est-t-elle pas en grande partie imputable à une incapacité à multiplier les sources de matériaux (qualitatifs et quantitatifs) et les méthodes disciplinaires (économie, géographie, urbanisme, sociologie) associées à leurs traitements de manière systématique sur différents objets ?

(*) Wacquant L. (2008), Relocating Gentrification : The Working Class, Science and the State in Recent Urban Research, International Journal of Urban and Regional Research, 32.1, 198-205.

Toutes les infos sur
http://www.congresafsp2009.fr/

Lieux

  • Grenoble, France

Dates

  • mercredi 15 octobre 2008

Contacts

  • Hélène Reigner
    courriel : helene [dot] reigner [at] inrets [dot] fr
  • Gilles Pinson
    courriel : gilles [dot] pinson [at] univ-st-etienne [dot] fr

Source de l'information

  • Hélène Reigner
    courriel : helene [dot] reigner [at] inrets [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les ambiguïtés de l’action publique face aux inégalités socio-spatiales », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 17 septembre 2008, http://calenda.org/195484