AccueilLes représentations de l’Antiquité dans la pensée européenne moderne et contemporaine

*  *  *

Publié le lundi 22 septembre 2008 par Marie Pellen

Résumé

Le quatrième volet du Carrefour Disciplinaire Penser l’Identité Européenne sera consacré, les 27 et 28 avril 2009, aux représentations de l’Antiquité dans la pensée européenne moderne et contemporaine. La réflexion pourrait s’organiser autour de la problématique générale de l’Antiquité envisagée comme modèle, ou pourquoi pas comme contre-modèle. Si les représentations participent généralement de l’ordre du discours, elles ne sont jamais sans portée institutionnelle. La référence à l’Antiquité a ainsi tantôt pour fonction de légitimer un modèle politique, religieux ou culturel, tantôt de le discréditer.

Annonce

  Le Carrefour disciplinaire « Penser l’identité européenne »  a été créé en 2002 avec le soutien du Conseil scientifique de l’UPMF. L’objectif de ce carrefour transversal est de rassembler les enseignants et chercheurs en histoire des idées politiques et en histoire de la pensée philosophique et religieuse dans l’aire culturelle européenne pour mettre en commun leurs travaux et susciter le développement de leur recherche par des colloques et des publications. 

Le quatrième volet du Carrefour Disciplinaire Penser l’Identité Européenne sera consacré, les 27 et 28 avril 2009, aux représentations de l’Antiquité dans la pensée européenne moderne et contemporaine. Les organisateurs ont retenu en effet que la référence à l’Antiquité constituait un fait historique susceptible de réunir des contributions originales et stimulantes, chaque spécialiste étant appelé à éclairer ce thème avec les connaissances et les méthodes de sa propre discipline.

L’esprit du CDPIE étant de croiser les perspectives, la réflexion pourrait s’organiser autour de la problématique générale de l’Antiquité envisagée comme modèle, ou pourquoi pas comme contre-modèle. Si les représentations participent généralement de l’ordre du discours, elles ne sont jamais sans portée institutionnelle. La référence à l’Antiquité a ainsi tantôt pour fonction de légitimer un modèle politique, religieux ou culturel, tantôt de le discréditer.

Il en va ainsi par exemple de la référence à La Rome antique. La richesse de l’histoire romaine permet d’alimenter en arguments historiques deux modèles opposés qui s’affrontent tout au long de l’histoire européenne. Le modèle civique républicain est régulièrement invoqué par les contempteurs de la monarchie absolue. Les sectateurs de ce régime trouvent quant à eux des arguments historiques dans la référence à la Rome impériale, puis chrétienne avec les figures de monarques tels que Constantin ou Justinien. Par delà le régime politique et la forme de gouvernement, la référence à l’Antiquité appelle, dans un contexte européen où le vivre-ensemble reste encore à penser, une réflexion sur le civisme. L’idéal civique est en effet constamment remanié pour être adapté aux réalités changeantes de l’histoire européenne.

Outre les possibilités d’un modèle politique, l’Antiquité offre l’alternative d’un authentique modèle culturel. Elle  invite également à interroger ses représentations artistiques et littéraires, tant historiques que contemporaines. Autant de pistes à explorer pour déterminer dans quelle mesure la référence à l’Antiquité porte l’étendard du progrès ou se range au contraire sous la bannière de la réaction.

La date limite pour faire une proposition est le 1 mars 2009. La proposition doit contenir un titre (même provisoire), un dévelopement substanciel et les sources qui seront sollicitées.

Contacts :

jean-luc.chabot@upmf-grenoble.fr

jerome.ferrand@upmf-grenoble.fr 

martial.mathieu@upmf-grenoble.fr




Lieux

  • Faculté de droit. Domaine universitaire de Saint-Martin d'Hères. BP 47 38040 Grenoble Cedex 9
    Grenoble, France

Dates

  • dimanche 01 mars 2009

Contacts

  • Jérôme Ferrand
    courriel : jerome [dot] ferrand [at] upmf-grenoble [dot] fr

Source de l'information

  • Jérôme Ferrand
    courriel : jerome [dot] ferrand [at] upmf-grenoble [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les représentations de l’Antiquité dans la pensée européenne moderne et contemporaine », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 22 septembre 2008, http://calenda.org/195531