AccueilÉcritures de soi en souffrance

Écritures de soi en souffrance

M@gm@ Revue en Sciences Humaines et Sociales

*  *  *

Publié le vendredi 26 septembre 2008 par Marie Pellen

Résumé

L’écriture de soi, envisagée en tant que pratique auto formative, étaye la possibilité d’interroger, réfléchir et transformer l’expérience de la souffrance, l’expérience subjective de la condition humaine, par la prise de parole du sujet et le medium de l’écriture. Nous invitons à questionner l’intentionnalité autobiographique, la narration de soi s’accomplissant dans l’écriture autobiographique et devenant projet narratif achevé, pour examiner, dans une optique transversale et soutenant une approche transdisciplinaire, la compréhension de la constitution du sujet, des femmes et des hommes devenant les auteurs de leur histoire. Un sujet épistémique fondant soi même comme objet de connaissance, aboutissant à une conscience réflexive de soi et de l’altérité dans l’écriture sensible et poétique de soi: l’art autobiographique.

Annonce

ÉCRITURES DE SOI EN SOUFFRANCE

Appel à publication

M@gm@ Revue en Sciences Humaines et Sociales
Périodique électronique ISSN 1721-9809

Sous la Direction de Orazio Maria Valastro
Doctorant de Recherche, IRSA-CRI, Université Paul Valéry, Montpellier

Problématique

L’écriture de soi, envisagée en tant que pratique auto formative, étaye la possibilité d’interroger, réfléchir et transformer l’expérience de la souffrance, l’expérience subjective de la condition humaine, par la prise de parole du sujet et le medium de l’écriture. Nous invitons à questionner l’intentionnalité autobiographique, la narration de soi s’accomplissant dans l’écriture autobiographique et devenant projet narratif achevé, pour examiner, dans une optique transversale et soutenant une approche transdisciplinaire, la compréhension de la constitution du sujet, des femmes et des hommes devenant les auteurs de leur histoire. Un sujet épistémique fondant soi même comme objet de connaissance, aboutissant à une conscience réflexive de soi et de l’altérité dans l’écriture sensible et poétique de soi: l’art autobiographique.

L’écriture de soi de personnes ordinaires en souffrance, souffrances existentielles et sociales, il est l’objet spécifique de notre problématique par sa signification et manifestation d’un changement dans la résistance sociale à l’autobiographie, révélant le désir d’un sujet explorateur de son histoire, s’interrogeant sur son texte métaphorique pour se resituer en tant que sujet et réalité auto poïétique dans le monde. Nous invitons à examiner le travail théorique sur l’écriture de soi et l’expérience des pratiques narratives dans l’intervention sociale et culturelle, questionnant l’autobiographie comme tentative de traduction de la douleur existentielle de la condition humaine, pour attribuer du sens à nos expériences et nous réconcilier avec l’imperfection de notre vie.

Nous allons ainsi pouvoir envisager une herméneutique de soi n’enfermant pas le sujet dans la construction d’un refuge. Le retour sur soi permet de recomposer et réunir ce qui a été brisé dans le sentiment de la souffrance, entretenant le désir d’une renaissance de soi, un recommencement et une transformation par la conscience réflexive activée dans la pensée autobiographique. Ce changement d’état d’esprit est en mesure d’arracher le sujet à l’insignifiance pour comprendre le sens de notre vie et de la souffrance dans la construction de soi, soutenant une nouvelle reliance à soi et au monde? Il s’agit ainsi de contribuer à reconnaître et sauvegarder la vérité des femmes et des hommes, réconciliés dans leur rapport au temps et au devenir dans l’analyse de la construction du savoir par l’écriture, manifestation d’une parole et d’un discours collectif et universel.

Pour Participer

1) Le titre et le résumé des propositions - 1.500 signes maximum - sont à faire parvenir jusqu’au 30 novembre 2008 à la rédaction: magma(at)analisiqualitativa[point]com

2) La direction et le comité scientifique de la revue se prononceront le 15 décembre 2008 adressant une communication à tous les chercheurs qui auront adressé une proposition

3) Pour ceux qui verront leur proposition retenue, le texte définitif – de 30.000 signes maximum (espaces inclus) - sera demandé au plus tard pour le 28 mars 2009

Catégories

Dates

  • dimanche 30 novembre 2008

Mots-clés

  • écriture de soi; autobiographie; imaginaire social

Contacts

  • Orazio Maria Valastro
    courriel : valastro [at] analisiqualitativa [dot] com

Source de l'information

  • Orazio Maria Valastro
    courriel : valastro [at] analisiqualitativa [dot] com

Pour citer cette annonce

« Écritures de soi en souffrance », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 26 septembre 2008, http://calenda.org/195571