AccueilÉpistolarité et généricité

Épistolarité et généricité

Le travail du genre à travers les échanges épistolaires des écrivains

*  *  *

Publié le vendredi 26 septembre 2008 par Marie Pellen

Résumé

Lorsqu’ils s’écrivent entre eux, les auteurs parlent métier tout en parlant d’eux-mêmes, avec toute la familiarité et le recul propres au genre épistolaire. La correspondance d’écrivains pourra être étudiée comme un lieu de controverse professionnelle, d’émergence des stéréotypes génériques, et d’échange entre formes littéraires et épistolaires .

Annonce

Epistolarité et généricité

Le travail du genre à travers les échanges épistolaires des écrivains

Modalités

 

 

Jeudi 23 octobre 2008

8h30: accueil des participants

9h : ouverture du colloque par Le Doyen de l’UFR Lettres, Arts et Sciences humaines.

 

Du moi biographique au moi littéraire

9h15-9h45: Nicole BIAGIOLI (Université de Nice, CTEL): Identité littéraire et positionnement générique dans la correspondance d’auteurs.

9h45-10h15: Irène SALAS (Allocataire-doctorante EHESS): La lettre à la Renaissance: une rhétorique humaniste?

10h15-10h45: Gleya MAATALLAH (Université de Manouba, Tunisie): Balzac épistolier: écriture du moi/discours hybride.

10h45-11h15: Alice Delphine TANG (Université de Yaoundé 1, Cameroun): Correspondance et esthétique romanesque chez V. Hugo.

11h15-11h30: pause

11h30-12h: Frédéric CALAS (Université de Paris Sorbonne): Partage des lectures, hybridité des genres dans la correspondance de G. Flaubert.

12h-12h30: Caroline ZEKRI (Université de Paris XII, Val-de-Marne): L’écriture épistolaire comme laboratoire et espace idéal de l’écriture de soi: le cas de Vincenzo Cardarelli (1887-1959).

REPAS

L’entrée dans les genres

13h45-14h15: F. LERICHE (Université Grenoble 3, Stendhal), La vocation romanesque dans la correspondance proustienne.

14h15-14h45: Thierry BRET (CTEL, Université de Nice), Le choix romanesque à travers la correspondance de J. Vallès avec Arnould et H. Malot.

14h45-15h15: Thierry POYET (IUFM d’Auvergne, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, CELIS EA 1002), Flaubert et L’Education sentimentale ou le roman condamné par les lettres.

15h15-15h45: Catherine THOMAS, (Université de Bretagne Occidentale), Théophile Gautier et le travail du feuilletoniste, un genre maudit.

15h45-16h: pause

16h-16h30: Marie-Pierre ROOTERING (Paris 3), Les romanciers-dramaturges du 19ème siècle à l’épreuve épistolaire ou le renversement de la primauté des genres.

16h30-17h: Nathalie GIBERT-JOLY (agrégée de lettres modernes), Jean Bruller-Vercors ou la contrainte de genre(s).

17h-17h30: visite de l’exposition Epistolarité et généricité organisée par la Bibliothèque universitaire de Lettres.

 

Vendredi 24 octobre 2008

 

L’écriture collaborative

9h-9h30 : Alain PAGES (Université de Paris 3), L’écriture collaborative dans la correspondance d’auteurs.

9h30-10h : Fabienne MEREL (Paris Sorbonne ITEM), La correspondance Pierre Louÿs- Paul Valéry en 1916-1917.Quand les épistoliers «se plaisaient à se voir construire».

10h-10h30 : Erika MARTELLI (LAHIC, EHESS Paris/CNRS), La lettre que G. Perec n’a jamais envoyée à M. Leiris.

10h30-11h : Marijn. S. KAPLAN (Université North Texas) La correspondance de Mme Riccoboni et Diderot sur le théâtre : la généricité et le gender.

11h-11h15 : pause

La lettre comme genre

11h15-11h45: Alain VIALA (Université de Paris 3/ Université d’Oxford, Royaume-Uni) La lettre galante, genre mixte ou négation des genres.

11h45-12h15: Mokhtal EL MAOUHAL (Paris 3) Le métadiscours générique dans deux correspondances: Le même livre d’Abdelkader Khatibi et de Jacques Hassoun, et Lettres parisiennes : autopsie de l’exil de Leïla Sebbar et Nancy Huston.

12h15-12h45: Dominique VOISIN (Université de Nice, CTEL) La dédicace horatienne obéit-elle aux lois du genre épistolaire ? Etude comparée des dédicaces dans les Satires, les Odes et les Epîtres.

REPAS

14h-14h30: Nikos MAVRELOS (Université Démocrite de Thrace, Grèce), Le genre épistolaire contre ses règles, cinq lettres d’Adamance Coray.

14h30-15h: Jean-Marie GRASSIN (PE Université de Limoges), Pour une théorie post-moderne de la correspondance littéraire.

La correspondance comme lieu d’émergence du discours critique

15h-15h30 : Pierre DUFIEF (directeur UMR 6563, Centre des correspondances des XIX  et XX° siècles, Université de Brest), Les Goncourt : la poétique du roman au miroir de la correspondance et des préfaces.

15h30-16h : Frédérique MARRO (doctorante Paris 4), Discours critique et esthétique romanesque dans la correspondance de Barbey d’Aurevilly.

16h-16h15 : pause

16h15-16h45 : Anastasia DELIGIANI (doctorante J. Kristeva, université Paris 7), «Cher ami, quel genre choisir ?» Révélation de Beckett en théoricien à travers ses lettres.

16h45-17h15 : Jean-Marie SEILLAN, (Université de Nice, CTEL) Coalition et indifférenciation des genres littéraires: la bataille naturaliste d’après la correspondance de J. K. Huysmans dans les années 1878-1880.

17h15-17h30 : clôture du colloque

17h30 : pot offert par la Faculté des lettres.


Directeur du colloque:

Nicole BIAGIOLI, professeur de langue et littérature française, co-responsable de l’axe Identités Génériques, Centre Transdisciplinaire d’Epistémologie de la Littérature, CTEL, EA 1758, Université Nice-Sophia, UFR Lettres, Arts et sciences Humaines, B.P. 209, 98 bd E. Herriot, 06204 Nice, CEDEX 3, France.

biagioli@unice.fr

Comité scientifique:

Pierre DUFIEF, Centre d’étude des correspondances UMR 6563, université de Brest;

Geneviève HAROCHE-BOUZINAC, Centre de recherche sur les littératures et le civilisations META, EA 4230, université d’Orléans

Françoise LERICHE, Institut des Textes et Manuscrits Modernes, ITEM, UMR 8132, université Grenoble 3;

Alain PAGES, ITEM, Institut des Textes et Manuscrits Modernes, ITEM, UMR 8132, université Paris 3 ;

Jean-Marie SEILLAN, CTEL Centre Transdisciplinaire d’Epistémologie de la Littérature, EA 1758, université Nice-Sophia ;

Alain VIALA, Groupe de Recherches Interdisciplinaires sur l’Histoire du Littéraire, Centre de Recherche sur l’Institution Littéraire, GRIHL-CRIL, EA 1485, universités Oxford et Paris 3.

Lieu : Salle du Conseil, UFR Lettres, Arts et Sciences humaines, Université Nice-Sophia, Centre Transdisciplinaire d’Epistémologie de la Littérature, CTEL, EA 1758.

Participation gratuite, réservation pour les repas : danielle[point]pastor(at)unice[point]fr

Catégories

Lieux

  • Salle du Conseil, UFR Lettres, Arts et Sciences humaines, Université Nice-Sophia, Centre Transdisciplinaire d’Epistémologie de la Littérature, 98 bd E. Herriot, 06204 Nice, CEDEX 3, France.
    Nice, France

Dates

  • vendredi 24 octobre 2008
  • jeudi 23 octobre 2008

Mots-clés

  • épistolarité, genres littéraires, correspondance d'auteurs

Contacts

  • Nicole Biagioli
    courriel : biagioli [at] unice [dot] fr

Source de l'information

  • Nicole Biagioli
    courriel : biagioli [at] unice [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Épistolarité et généricité », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 26 septembre 2008, http://calenda.org/195572