AccueilLa question diagnostique et le psychologue

La question diagnostique et le psychologue

XXIIe Forum professionnel des psychologues

*  *  *

Publié le lundi 29 septembre 2008 par Marie Pellen

Résumé

La mission du psychologue est fréquemment définie sur les versants de l’observation, de la compréhension, de l’interprétation et de l’accompagnement. Rarement son rôle est-il abordé du côté du diagnostic, bien que celui-ci, d’une certaine manière, parcoure l’ensemble des actes que pose le psychologue. Il peut y adhérer, s’en distinguer, s’en dégager, mais difficilement l’ignorer. Au-delà de sa stricte définition médicale, la question diagnostique traverse l’ensemble de l’intervention psychologique quel que soit le lieu d’exercice. Celle-ci concerne à la fois les méthodes, les outils et la rencontre qu’instaure le psychologue avec le sujet. L’intervention psychologique mobilise un certain nombre de savoirs. Le psychologue possède, à tout le moins, une maîtrise de ses outils l’amenant à une connaissance des symptômes ou des problématiques rencontrées, confrontée aux données de l’expérience, ainsi qu’à sa propre position dans le cadre de la rencontre singulière. Bilan, expertise, évaluation, examen psychologique, écrits aux pairs et aux tiers, méthodologies cliniques, les activités du psychologue témoignent peu ou prou de sa relation de proximité ou de complémentarité avec la dimension diagnostique. À partir d’un socle rationnel, la pratique du psychologue trouve donc sa légitimité. Elle peut s’ouvrir à une démarche spécifique, doublée d’une intention éthique dans les multiples lieux d’intervention où la dimension relationnelle et ses effets de symbolisation sont au centre de la rencontre intersubjective. Cette question sans cesse renouvelée sera mise à l’épreuve et en discussion dans le cadre du XXIIe Forum professionnel.

Annonce

27, 28 et 29 novembre 2008 Avignon

Le Forum se tiendra sur trois jours au cours desquels des conférences en séances plénières et semi-plénières aborderont et traiteront, en ouverture et en clôture, les apports fondamentaux, ancrages historiques et avancées conceptuelles autour du thème. Elles poseront le cadre de réflexion de l’ensemble des journées. Des groupes de travail et des ateliers, articulés autour de thématiques précises, auront pour vocation d’approfondir la pratique.

Les conférences en séances plénières, semi-plénières, ainsi que les ateliers, se tiendront les jeudi, vendredi matin et samedi* :

  • Anne ANDRONIKOF, Le psychologue peut-il se passer de diagnostic ?
  • Patrick BEN SOUSSAN, Tout ce que vous avez toujours cru savoir sur l’annonce du handicap en périnatalité…
  • Hervé BOKOBZA, Le diagnostic, entre rigueur et enfermement
  • Norbert BON, S’orienter dans la structure
  • Jean-Pierre BOUCHARD, Le diagnostic et le pronostic de dangerosité chez les sujets psychotiques
  • Dana CASTRO, La question du diagnostic en psychopathologie : apports constructifs ou frein dans la prise en charge du sujet singulier ?
  • Jean-Pierre CHARTIER, La question diagnostique : l’arbre qui cache la forêt ?
  • Patrick COHEN, Le psychologue face aux enjeux de l’évaluation
  • Roland-Ramzi GEADAH, Le statut des écrits : questions juridique, éthique et clinique
  • Roland GORI, Flexibilité ou liquidité du diagnostic en psychiatrie aujourd’hui
  • Francis MAQUEDA, Le diagnostic en clinique interculturelle au risque de redoubler le traumatisme
  • Claude STERNIS, Le dessin, outil de diagnostic et de soin : l’apport du dessin dans le diagnostic, le dispositif d’utilisation du dessin, l’expertise
  • Robert VOYAZOPOULOS, Dynamique et enjeux de la Ire Conférence de consensus en psychologie : « L’examen psychologique et les utilisations des mesure en psychologie de l’enfant »
  • Catherine WEISSMAN-ARCACHE, Outils prescrits, diagnostics prédits, quels choix pour le psychologue clinicien ?

Les groupes de travail se réuniront les vendredi après-midi et samedi matin* :

1. Se former, évaluer, diagnostiquer : la place du psychologue

  • Georges SCHOPP, Archéologie de la question diagnostique pour le psychologue clinicien
  • Senja STIRN, Les référentiels des diagnostics et des activités du psychologue
  • Françoise CARON, L’évaluation diagnostique et la formation des psychologues

2. Le diagnostic en psychopathologie

  • Yves GÉRIN, Le psychologue et la difficulté diagnostique
  • Serge COMBALUZIER, Diagnostic dans un cas de dédoublement de la personnalité
  • Marie-Christine GÉLY-NARGEOT, L’expertise psychologique du dommage cérébral : causalité neuropsychologique ou psychopathologique ?
  • Clément RIZET, Nelly LEVALET, Le diagnostic, nous en faisons un peu, beaucoup, à la folie,passionnément ou pas du tout

3. L’annonce du diagnostic

  • Anne AUBERT-GODARD, À qui s’adresse le médecin qui annonce ?
  • Hélène BROCQ, Éthique et annonce de diagnostic : informer ou l’art de mettre les formes
  • Nalia HAMICHE, Le silence d’un diagnostic
  • Henri-Pierre BASS, Transformation des liens intrapsychiques dans le groupe familial à l’annonce du diagnostic en oncologie pédiatrique

4. La question diagnostique et la démarche clinique

  • Isabelle DURET, Dépression endogène ou fantôme dans les tartines ? Entre hérédité génétique et héritage psychique, quel diagnostic ?
  • Irène BENNOUN, Une double approche diagnostique avant prise en charge thérapeutique. Le cas d’un enfant épileptique
  • Joanna SMITH, Évaluation diagnostique avant accompagnement thérapeutique d’agresseurs sexuels (sous réserve)
  • Stéphanie de MAERE, Aziz HARTI, Le centre d’appui bruxellois : processus diagnostique et orientation dans un espace entre-deux
  • Annie-Élisabeth AUBERT, Le diagnostic en situation transculturelle et son incidence sur la conduite des soins : l’exemple des migrants souffrant de handicap

5. L’examen psychologique : la dimension diagnostique des outils du psychologue

  • Robert VOYAZOPOULOS, Démarche clinique, diagnostique et éthique de l’examen psychologique de l’enfant : le modèle dimensionnel et ses données en question
  • Pascal OLIVIER, Le diagnostic : outil ou questionnement ?
  • Georges COGNET, Le dessin libre, une épreuve projective en clinique infantile
  • Maryse SIKSOU, L’entretien motivationnel

6. La question diagnostique dans l’expertise judiciaire

  • Hélène BONGRAND, Geneviève CÉDILE, La question du diagnostic dans l’expertise
  • Philippe WOITCHIK, Expertises transculturelles en milieu judiciaire
  • Serge RAYMOND, Être psychologue : une pratique diagnostique de vérité

7. Le diagnostic, et après ?

  • Brigitte GUINOT, Mon médecin a dit que j’étais dépressif(ve)
  • Geneviève DJENATI, À qui « profite » le diagnostic dans le travail avec les familles
  • Marc MAXIMIN, L’absence de diagnostic au risque de l’exclusion

8. Intervenir en milieu médical

  • Senja STIRN, Le diagnostic médical et l’acte médical : aspects juridiques et réglementaires
  • Caroline PELLETI, Les réseaux de soins en cancérologie
  • Josiane CINGET-SCHMITT, Le diagnostic du psychologue, un incontournable… une urgence

Une table ronde professionnelle se tiendra le vendredi en fin d’après-midi. Elle sera l’occasion d’interroger les principales organisations professionnelles autour de la question suivante : « Quel diagnostic pour la profession de psychologue aujourd’hui ? » *

Déroulement des journées :

Jeudi 27 novembre

• 8 h 30

Accueil des participants

• 10 h

Ouverture du XXIIe Forum

• 10 h 15-12 h 30

Conférences en séance plénière

• 14 h-17 h 30

Table ronde en séance plénière

Vendredi 28 novembre

• 8 h 30

Accueil

• 9 h-12 h 30

Conférences en séances

semi-plénières

• 14 h-17 h 30

Groupes de travail

• 18 h-20 h

Table ronde en séance plénière

Samedi 29 novembre

• 8 h 30

Accueil

• 9 h-12 h 30

Groupes de travail et ateliers

• 14 h-16 h

Conférences en séance plénière

• 16 h

Conclusions et discussions de clôture du XXIIe Forum

* Sous réserve de modifications.

 Possibilité d’inscription individuelle en ligne sur notre site :

Catégories

Lieux

  • Palais des Papes
    Avignon, France

Dates

  • jeudi 27 novembre 2008
  • vendredi 28 novembre 2008
  • samedi 29 novembre 2008

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Forum, Psychologue, Professionnel, Diagnostique

Contacts

  • Journal des psychologues
    courriel : jdp [at] martinmedia [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Pascale Binnié
    courriel : secretariat [dot] jdp [at] martinmedia [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La question diagnostique et le psychologue », Colloque, Calenda, Publié le lundi 29 septembre 2008, http://calenda.org/195589