AccueilTables rondes du festival Vibrations Caraïbes

Tables rondes du festival Vibrations Caraïbes

18 au 19 octobre - Alliance française de Paris

*  *  *

Publié le mercredi 01 octobre 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

Pour cette troisième édition, parrainée par Jean-Marie Gustave Le Clézio, le festival Vibrations Caraïbes est consacré au Blues créole. La parole poétique caribéenne, inspirée par la puissance des premiers chants de blues, sera au cœur des tables rondes du festival. Le samedi 18 octobre, Daniel Maximin et Gisèle Pineau échangeront, en tant qu’écrivains et lecteurs, sur l’œuvre et le « blues » d’Aimé Césaire. Les philosophes Louis-Georges Tin, Seloua Luste Boulbina, et les historiens Françoise Vergès et François Durpaire, réfléchiront à l’aspect engagé, historique, de la pensée critique de Césaire le dimanche 19 octobre.

Annonce

Tables rondes du festival Vibrations Caraïbes

Les 18 et 19 octobre 2008

Maison des Cultures du Monde, Alliance française de Paris
101, boulevard Raspail 75006 Paris
Métro : Notre-Dame-des-Champs

Samedi 18 octobre 16h-18h 

Rencontre littéraire : Le « Blues de Césaire »

Avec Daniel Maximin, Gisèle Pineau et Audrey Pulvar. La rencontre sera suivie d’une séance de signature avec les trois écrivains.

Aimé Césaire pour tous ceux qui le connaissent, y compris pour ceux qui ne l’ont pas lu parce qu’ils ne le pouvaient pas, c’est d’abord une voix, une force poétique parlée. Deux écrivains reconnus, Daniel Maximin et Gisèle Pineau, tous deux originaires des Antilles, témoigneront lors de leur rencontre, de l’impression laissée par cette voix. Ils accepteront de se livrer à un jeu de rebonds et de réflexion à partir de la lecture des textes césairiens qui les traversent, avec la participation de la journaliste et auteure Audrey Pulvar. Il s’agira  ainsi de considérer in vivo, la puissance poétique du Blues de Césaire.

Dimanche 19 octobre 17h-19h

Table ronde : « de Nègre à Négritude, de Race à Histoire. Une traversée de la pensée de Césaire « 

Cette rencontre est organisée en collaboration avec François Durpaire, de l’Institut des Diasporas Noires Francophones, Coline Toumson, et Tina Harpin.

Avec Seloua Luste Boulbina, François Durpaire, Louis-Georges Tin, et Françoise Vergès.

Cette table ronde sera le moment de faire le point sur une poétique et une œuvre de théâtre et d’essais aux variations et aux évolutions décisives pour penser aujourd’hui l’héritage de la Négritude et les engagements de Césaire. Les chercheurs invités présenteront ce qui, après Césaire et à partir de lui, nourrit leur réflexion politique. De nègre à négritude, de race à histoire : les questions ont été déplacées par un homme qui, lui-même, a fait retour sur ce qui, pour lui, constitue la question primitive : « qui suis-je ? » en intégrant les douloureuses traversées que ses ancêtres ont, avant lui, éprouvées.

Lieux

  • Alliance Française de Paris, 101 bld Raspail, Métro:Notre-Dame-des-Champs
    Paris, France

Dates

  • samedi 18 octobre 2008
  • dimanche 19 octobre 2008

Mots-clés

  • diaspora noire, culture, identité, créole, Afrique, Caraïbes, vibrations, ethnologie, philosophie, politique, blues, poésie, oralité, littérature francophone, littérature africaine

Contacts

  • Tina Harpin
    courriel : livres [dot] vibrationscaraibes [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Tina Harpin
    courriel : livres [dot] vibrationscaraibes [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Tables rondes du festival Vibrations Caraïbes », Informations diverses, Calenda, Publié le mercredi 01 octobre 2008, http://calenda.org/195606