AccueilMasculin/féminin dans la presse du XIXe siècle

*  *  *

Publié le jeudi 02 octobre 2008 par Marie Pellen

Résumé

Voici le programme du séminaire Masculin/féminin et presse au XIXe siècle pour l'année 2008-2009. Ce programme vise à explorer les rapports de la presse et du genre au XIXe siècle. La presse constitue un lieu très ambigu au XIXe siècle pour la constitution des identités féminines et masculines. Elle est à la fois le lieu de constitution et d'affirmation des types et des stéréotypes et en même temps, par la lecture comme par l'écriture, par la presse féministe comme par d'autres types de presse, elle constitue aussi le lieu où des hommes et des femmes peuvent tenter de se libérer des carcans et des modèles trop contraignants et trop attendus. Ce séminaire, à travers trois séances, l'une sur les représentations, l'autre sur les poétiques, la troisième sur la presse féministe tentera d'approfondir cette question.

Annonce

Programme

Mercredi 8 octobre – 10-13h Masculin/féminin dans la presse du XIXe : questions de représentations

  • Guillaume PINSON (Université Laval, Québec) : « La femme masculinisée dans la presse mondaine de la Belle Epoque».
  • Sharon P. JOHNSON (Virginia PI and State University (« Virginia Tech »)) : « La représentation des viols dans les canards sanglants au XIXe siècle ».

Mercredi 11 mars – 14 à 17 h Écritures et poétiques journalistiques

  • Cécilia VIGNUZZI (docteure EPHE ET UNIVERSITE DE BOLOGNE) : "La participation des femmes aux revues politiques et littéraires à la fin du XIXe siècle (France et Italie) "
  • Marie-Ève THERENTY (Montpellier III, IUF): « Pratiques et poétiques du reportage au féminin»

Mercredi 13 mai – 14 à 17 h La presse féministe

  • Michèle RIOT-SARCEY (Paris 8) : sous la Monarchie de Juillet et en 1848 ;
  • Alice PRIMI (docteure en histoire) : sous le Second Empire
  • Florence ROCHEFORT (CNRS) : sous la Troisième République.
On réfléchira en particulier à l’articulation presse féminine/presse féministes, et plus largement à la relation féminin/féminisme.

Les relations entre presse et catégories de genre restent largement à explorer. Que sait-on de la place des femmes, des rapports entre hommes et femmes, entre masculin et féminin dans l’univers de la presse ?
Par sa périodicité, par les rythmes nouveaux qu’il impose au quotidien, par les représentations qu’il diffuse, le journal modifie l’ensemble des activités sociales, économiques, politiques et culturelles, des appréciations et des visions du monde, projetées dans une culture de la périodicité et du flux médiatique.
L’étude des multiples appropriations par les hommes et les femmes de la culture média¬tique émergente au XIXe siècle, leur utilisation de ces supports dans leur appréhension d’un monde structuré par la différence des sexes se déroulent selon des procédés multiples dont les travaux existants sur la presse féminine ou féministe sont loin d’épuiser la complexité.
La presse fait circuler des représentations de la différence des sexes, elle constitue également sans nul doute un lieu très important de la redéfinition de cette différence. Elle favorise les cons¬truc¬tions identitaires, les identifications sociales et politiques, elle propose des codes de déchiffrement du monde informés par le genre, fournit des modèles de vie au quotidien, introduit de nouvelles valeurs et de nouvelles formes culturelles et artistiques, favorise l’intégration des nouvelles connaissances scientifiques et médicales (en particulier sur la différence des sexes) – mais elle diffuse aussi les préjugés, les résistances aux transformations, les rumeurs et les mythes.
Nous proposons d’aborder ce vaste champ dans une réflexion interdisciplinaire qui diversifie les angles d’approche. Sept axes sont actuellement privilégiés :
  • Le lectorat (aspects qualitatifs et quantitatifs, lecture concrète, appropriations de l’objet-journal selon les sexes)
  • Les représentations des hommes et des femmes, du féminin et du masculin dans la presse
  • Les enjeux, débats, conflits politiques et sociaux
  • La place des femmes dans le champ journalistique
  • La presse féminine
  • La presse féministe
  • Les écritures et poétiques de femmes journalistes
L’étude portera sur le XIXe siècle français, avec des prolongements possibles en amont et en aval, et une ouverture sur une dimension comparatiste avec d’autres pays.
Après une phase d’inventaire des ressources et de la bibliographie, et de constitution d’un réseau, le programme se poursuivra dans un séminaire interdisciplinaire (Lyon 2007-2008), un cycle de conférences et un colloque international (2009).
Cette recherche participe d’un vaste mouvement d’étude culturelle et littéraire de la presse menée notamment par le Centre d’études romantiques et dix-neuviémistes de Montpellier III et l’UMR-Lire CNRS-Lyon 2- Grenoble 3 – Saint-Étienne – ENS LSH. Elle s’inscrit dans le projet « genre et culture » du cluster Culture, patrimoine, création soutenu par la Région Rhône-Alpes.

Contacts :

  • Christine Planté, christine.plante@free.fr
  • Marie-Eve Thérenty, met@club-internet.fr

Séminaire 2008-2009

Institut des Sciences de l’Homme – 14, avenue Berthelot, Lyon 69007

Lieux

  • Institut des sciences de l'homme
    Lyon, France

Dates

  • mercredi 08 octobre 2008
  • mercredi 11 mars 2009
  • mercredi 13 mai 2009

Mots-clés

  • genre, presse, femme

Contacts

  • Marie-Ève Thérenty
    courriel : marieeve [dot] therrenty [at] sfr [dot] fr
  • Christine PLANTE
    courriel : Christine [dot] Plante [at] free [dot] fr

Source de l'information

  • Marie-Ève Thérenty
    courriel : marieeve [dot] therrenty [at] sfr [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Masculin/féminin dans la presse du XIXe siècle », Séminaire, Calenda, Publié le jeudi 02 octobre 2008, http://calenda.org/195628