AccueilInternet Governance : Transparency, Trust and Tools

Internet Governance : Transparency, Trust and Tools

Lancement du Séminaire de recherche international IG3T

*  *  *

Publié le mardi 14 octobre 2008 par Marie Pellen

Résumé

Le programme Vox Internet II co-organise le séminaire IG3T « Internet Governance : Transparency, Trust and Tools » (Gouvernance de l’internet : transparence, confiance et outils). Il se déroulera d’octobre 2008 à octobre 2009 en 5 ateliers accueillis dans 5 villes différentes. La première séance se déroulera à Namur le vendredi 31 octobre 2008: « Approche théorique des problèmes et des limites de la gouvernance définie en termes de normativité éthique et de construction d’un bien commun ». Présentation détaillée du séminaire (en anglais) et inscription sur le site www.info.fundp.ac.be/IG3T

Annonce

Atelier 1 (à Namur) : vendredi 31 octobre 2008

Approche théorique des problèmes et des limites de la gouvernance définie en termes de normativité éthique et de construction d’un bien commun.

Animé par Philippe Goujon (CITA-FUNDP, Namur) et Sylvain Lavelle (CETS-ICAM, Lille)
La prise en compte d’une réflexivité sociale dans la relation entre justification et application des normes permet de donner toute sa place à la normativité éthique, souvent marginalisée par la normativité technique, qu’elle soit instrumentale ou procédurale. La visée d’une gouvernance alternative intégrant le rapport entre justification et contexte est celle de la construction d’un bien commun. Elle suppose d’aller au-delà du présupposé consistant à ne voir aucune contradiction entre la maximisation du bonheur individuel et l’intérêt public. Elle suggère de « réfléchir la possible objectivation des conditions nécessaires à la satisfaction des exigences d’un tel intérêt public » (Mayntz) pour dégager les dimensions démocratique, délibérative et pratique constitutives d’une gouvernance éthique d’Internet.
Contact pour la séance du 31 octobre (Namur) : bdi@info.fundp.ac.be

Atelier 2 (à Lille) : Vendredi 12 décembre 2008
9h-18h30

Problèmes interculturels liés aux contextes d’application des normes

Animé par Sylvain Lavelle (ICAM, Lille)
L’articulation entre les normes universelles et leurs contextes d’application pose un problème d’ajustement des justifications rationnelles et des appropriations sociales. La notion d’inter-culturalité, symétrique de celle d’acculturation, a été longuement explorée d’un point de vue avant tout méthodologique par l’anthropologie culturelle. Il convient d’en tirer toutes les conséquences du point de vue d’une gouvernance éthique et démocratique de la normativité d’Internet. En particulier, il s’agit de s’interroger sur les processus effectifs d’anticipation, de traduction et d’adaptation, sinon d’imposition, des normes de portée universelle à une variété de contextes culturels (Europe, Amérique, Asie). Plus précisément, l’accent sera mis dans le cas d’Internet (a) sur les modalités d’anticipation des cultures d’usage par les concepteurs, (b) sur les modalités de participation des usagers d’Internet à la transformation des cultures d’invention, (c) sur la critique de l’hypothèse d’une régulation universelle sous forme de chartes ou de codes.

Morning

08:45 - Registration

09:00 - Introduction

  • Speech of  Laurent Falque, Head of the Department of Humanities and Computer Science
  • Introduction to the Lille Seminar by Sylvain Lavelle and Philippe Goujon

09:30 - Barrie Axford (Department of Politics and International Relations School of Social Sciences and Law, Oxford Brookes University, UK) : Internet governance in context: global norms and local applications

10:30 - Richard Huggins (Department of Politics and International Relations School of Social Sciences and Law, Oxford Brookes University, UK) : Democratic governance and  cultural diversity in Europe: relevance and lessons for Internet

11:45 Break

11:45 - Yanina Welp (University of Zurich, CH) : Political cultures, democratic procedures and Internet governance

12:45 - 13:45 - Lunch

Afternoon

14:00 - Gus Hosein (London School of Economics, UK) : International cooperation and intercultural relations

15:00 - Gregory Lewkowicz and Julien Féret (Perelman Center for Legal Philosophy, Magna Carta Institute, BE) : Internet governance and cultural diversity : legal pluralism and beyond

16:00 - Break

16:15 - Danièle Bourcier (CERSA, CNRS, Centre March Bloch in Berlin, FR) : Republican law, customary law and ICT: the case of the Melanesian and European populations in the South Pacific (New Caledonia)

17:15 - Monique Slodzian (Multilingual Center of Engineering, Institute for Eastern Languages, Paris, FR) : Internet and multilingualism: framing research categories in European and Asian Languages

18:15 - End of the seminar

18:30 - Cocktail   

All Seminar Details : http://www.info.fundp.be/IG3T

Free attending

Registration Contacts

Atelier 3 (Milan) : Vendredi 28 mars 2009

Normativité technique et gouvernance d’Internet : dimensions socio-technique et socio-éthique .

Animé par Norberto Patrignani (Université catholique de Milan)
La normativité technique d’Internet pose un problème d’autant plus aigu que ses dimensions socio-technique et socio-éthique sous-jacentes demeurent le plus souvent soustraites à toute forme de critique réflexive. Les dispositifs techniques (supports, systèmes, réseaux) sont souvent représentés comme des objets complexes, mais qui, du point de vue de la normativité, relèvent d’une sorte de neutralité structurelle et fonctionnelle. Or, il importe d’’ouvrir la ’boîte noire’ de la technique afin d’identifier et de discuter les formes de normativité que ces dispositifs véhiculent, avec ou sans volonté délibérée de la part de leurs concepteurs. Il s’agit en particulier de déterminer jusqu’à quels degrés et selon quelles modalités les systèmes de décision et de régulation qui ont à gérer les normes techniques d’Internet (a) peuvent intégrer des conceptions socio-techniques et socio-éthiques dans leur développement, (b) peuvent s’ouvrir à des contre-pouvoirs politiques.

Atelier 4 (à Paris) : Vendredi 12 juin 2009

Formes d’effectuation et d’institutionnalisation de la Gouvernance d’Internet.

Animé par Françoise Massit-Folléa (ENS-LSH, Vox Internet II)
La gouvernance globale d’Internet en tant que régulation techno-politique souffre d’un déficit démocratique qui apparaît avec d’autant plus d’évidence que de multiples dispositifs sont censés y remédier. Ainsi, les forums (FDI, FGI) sont un des moyens par lesquels la société civile est censée exercer une influence sur l’élaboration des normes et des décisions. Cependant, l’examen empirique de leur organisation et de leur fonctionnement révèle des lacunes : ces instances ne débouchent-elles pas sur la légitimation des pratiques techno-politiques existantes et la neutralisation des dynamiques d’action collective de ceux qu’elles constituent en partenaires ? Dans le même temps, les choix proprement techniques incorporent des valeurs et des intérêts qui entrent en contradiction. Il importe donc d’examiner un ensemble de cas (par ex. l’open source, le Web 2, l’Internet des objets, le filtrage, la propriété intellectuelle) en travaillant (a) les problèmes posés par le projet d’une éthique globale pour Internet et les réalités sectorielles de sa gouvernance, (b) le dévoilement des pré-requis qui sous-tendent la gouvernance d’Internet depuis les années 90 et des conditions qui rendraient l’accord possible entre ce qui est de l’ordre du marché, des politiques publiques et du « commun », (c) l’organisation du pluralisme normatif dans des dispositifs contextuels où l’éthique et le politique s’actualisent.

Atelier 5 (à Bordeaux) : Vendredi 16 ou vendredi 23 octobre 2009

Gouvernance globale d’Internet, éthique universelle et pays en voie de développement : l’exemple de l’Afrique.

Animé par Annie Chéneau-Loquay (CEAN/NetSuds)
Un cas d’étude privilégié est l’appropriation des TIC, et en particulier d’Internet, dans les pays d’Afrique, et en retour, leur participation à la régulation globale d’Internet. L’Afrique représente en effet l’exemple typique d’un ensemble culturel singulier et diversifié qui n’est pas parvenu jusqu’alors à exercer une influence significative dans la gouvernance mondiale d’Internet. Il importe donc d’enquêter sur les modalités par lesquelles divers pays d’Afrique (Cameroun, Côte d’Ivoire, Sénégal, Gabon, Congo,...) se mobilisent au niveau national et/ou régional et se positionnent dans les débats internationaux. Il s’agit en particulier de préciser (a) quelles sont les ressources de réflexivité sociale investies en matière de gouvernance dans l’articulation critique entre normativité technique et normativité éthique, (b) quels facteurs seraient à même de développer cette réflexivité dans le cas de l’Afrique, et par extension, dans d’autres pays en voie de développement, (c) quelles options en matière de conception institutionnelle locale (institutional design) pourraient servir le projet d’une gouvernance Internet locale solidement articulée au contexte international.

Lieux

  • Faculté d'informatique de Notre Dame de la Paix (FUNDP), ICAM, 6 rue Auber
    Lille, France

Dates

  • vendredi 31 octobre 2008
  • vendredi 12 décembre 2008
  • samedi 28 mars 2009
  • vendredi 12 juin 2009
  • vendredi 16 octobre 2009

Fichiers attachés

Mots-clés

  • éthique, Internet, gouvernance, réseaux, réflexivité, normes, Vox Internet

Contacts

  • Clément Mabi
    courriel : clement [dot] mabi [at] utc [dot] fr
  • Sylvain Lavelle
    courriel : sylvain [dot] lavelle [at] icam [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Clément Mabi
    courriel : clement [dot] mabi [at] utc [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Internet Governance : Transparency, Trust and Tools », Séminaire, Calenda, Publié le mardi 14 octobre 2008, http://calenda.org/195700