AccueilLocal, national, global. Les sciences sociales face aux territoires

*  *  *

Publié le jeudi 16 octobre 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

Ce séminaire pluriannuel, cohabilité ENS-EHESS, se propose d'aborder, à partir des traditions multiples et contrastées de l'histoire, de l'anthropologie et de la sociologie, la question de la spatialisation de l'expérience sociale, du local au global en passant par le national. De l'histoire transnationale ou connectée à l’ethnographie globale, de la sociologie des migrations aux études culturelles postcoloniales, de l'étude des transferts culturels à la sociologie constructiviste des relations internationales, les approches sont multiples. Trois axes orienteront ce travail collectif, pouvoirs, espaces et circulations.

Annonce

Séminaire pluriannuel Local, national, global. Les sciences sociales face aux territoires

Programme 2008-2009

Les premiers et troisièmes jeudis matin, de 10h à 13h, du 16 octobre au 5 février

ENS, Campus Jourdan, 48 boulevard Jourdan, Paris 14e, en salle D 131

Responsable du séminaire :

Blaise Wilfert-Portal

(avec Romain Bertrand, Christian Topalov et Anne-Christine Trémon)

Ce séminaire est ouvert aux étudiants de master et de doctorat, quel que soit leur établissement.

Séminaire semestriel de 24 heures.

Ce séminaire pluriannuel, qui s'inscrit dans la maquette du M2 du master ETT (enquête, terrain, théorie) cohabilité ENS-EHESS, se propose d'aborder, à partir des traditions multiples et contrastées de l'histoire, de l'anthropologie et de la sociologie, la question de la spatialisation de l'expérience sociale, du local au global en passant par le national. Comment penser les circulations et les connexions entre les lieux, et la production de sphères sociales locales ?En quoi les rapports sociaux sont-ils reconfigurés par la compression spatio-temporelle et l’extension des chaînes d’interdépendance? Comment prendre en compte à la fois la généralisation de la forme Etat-nation et les nationalismes à longue distance ou le redéploiement des fonctions étatiques aux niveaux infra- et supra-nationaux ? De l'histoire transnationale ou connectée à l’ethnographie globale, de la sociologie des migrations aux études culturelles postcoloniales, de l'étude des transferts culturels à la sociologie constructiviste des relations internationales, les approches sont multiples. Parvenir à une saisie de ces enjeux essentiels pour les sciences de la société requiert de la lucidité méthodologique et un refus des effets de manche, de la profondeur de champ chronologique et de solides enquêtes de terrain. Parce qu'il s'agit avant tout de déployer les manières de faire et de penser d'un champ de recherche foisonnant et multiple afin de permettre aux étudiants de lancer leur propre recherche dans ce domaine, le séminaire invitera très largement des chercheurs qui publient dans ces champs de recherche. Les étudiants pourront discuter leurs travaux et, en écho, présenter les leurs.

Le 16 octobre : Introduction générale.

Trois logiques disciplinaires face à la remise en cause de leurs échelles d'analyse : le terrain des anthropologues, l'histoire et l'espace national, la sociologie et la décontextualisation de la "chose sociale" (Christian Topalov, Anne-Christine Trémon, Blaise Wilfert-Portal).

Le 6 novembre : Espaces 1

Anne-Christine Trémon (ENS)

Les Chinois en Polynésie française, une communauté divisée. Essai d’anthropologie globale.

Le 20 novembre : Pouvoirs 1

Yves Dezalay (CNRS-CSE)

Les experts du Foreign policy establishment : Circulation internationale des expertises et construction internationale des élites nationales

Le 4 décembre : Pouvoirs 2

Romain Bertrand (Sciences Po – CERI)

L'empire, un champ de connexions. Le cas des Indes Néerlandaises Orientales (c. 1870-1920)

Le 18 décembre : Espaces 2

Stéphane Vandamme (Université de Warwick)

Paris capitale philosophique, 1650-1800 : production du lieu, production de l'universel

Le 8 janvier : Circulations 1

Christian Topalov (EHESS)

Nommer et décrire ville en Europe autour de 1900 : circulations des mots, transferts des savoirs pratiques et internationalité de l'expertise réformatrice.

Le 22 janvier : Circulations 2

Anne-Catherine Wagner (CNRS- CSE)

Les écoles privées des étrangers à Paris : national et international dans les migrations dorées

Le 5 février : Pouvoirs 3

Christophe Charle (Paris I- IHMC)

Les origines sociales de la Première guerre mondiale : tensions sociales et tensions internationales dans les sociétés impériales (1880-1914)

Organisation du travail et des séances

En règle générale, chacune des séances sera divisée en deux temps, dans un ordre variable : une présentation détaillée et problématisée d'une recherche empirique menée, récemment ou pas, sur le thème de la séance, et une mise en perspective méthodologique, conceptuelle et disciplinaire de ce thème. Chaque séance pourra être préparée grâce à la lecture de documents d'appui postés sur le site du master.
D'une manière générale, tous les étudiants sont invités à confronter très librement leurs chantiers de recherche, leurs travaux en cours ou passés et leurs intérêts intellectuels ave les travaux présentés par les invités. Ceux-ci se prêteront bien volontiers au jeu de la confrontation, de la critique, et même de l'analyse de sources nouvelles qui auraient pu être apportées par les participants au séminaire.
Les enseignants du master proposeront aussi, en fonction de leurs intérêts de recherche propres, à des étudiants particuliers de préparer, d'une fois sur l'autre, en privilégiant le travail en groupe, la deuxième partie de la séance à venir, qui consistera  à chaque fois, rappelons-le, à contextualiser la méthode et les choix épistémologiques de l'intervenant au moyen d'autres sources, d'autres lectures de littérature secondaire et d'autres orientations de recherches. Des orientations bibliographiques seront alors données à l'avance.
Des bibliographies ad hoc seront distribuées à chaque séance, en guise d'orientation pour des recherches futures.

Précisons enfin que ce séminaire est naturellement ouvert aux étudiants du master ETT, qui peuvent le prendre comme séminaire obligatoire de M1, mais aussi à tous ceux qui auront envie de le suivre, à l'Ecole normale supérieure, à l'Ecole des hautes études en sciences sociales, et tout simplement d'où qu'ils viennent, en L et en D comme en M,du moment que leur intérêt pour le sujet et la démarche poursuivie les incitent à le faire.

Lieux

  • École Normale Supérieure, Campus Jourdan, 48 boulevard Jourdan, en salle D 131
    Paris, France

Dates

  • jeudi 16 octobre 2008
  • jeudi 06 novembre 2008
  • jeudi 20 novembre 2008
  • jeudi 04 décembre 2008
  • jeudi 18 décembre 2008
  • jeudi 08 janvier 2009
  • jeudi 22 janvier 2009
  • jeudi 05 février 2009

Mots-clés

  • circulations, transferts, mondialisation, histoire connectée, migrations, nation, nationalisation, internationalisation

Contacts

  • Blaise Wilfert-Portal
    courriel : blaise [dot] wilfert [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Blaise Wilfert-Portal
    courriel : blaise [dot] wilfert [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Local, national, global. Les sciences sociales face aux territoires », Séminaire, Calenda, Publié le jeudi 16 octobre 2008, http://calenda.org/195727