AccueilJean Carbonnier (1908-2003). Le droit, les sciences humaines, sociales et religieuses

Jean Carbonnier (1908-2003). Le droit, les sciences humaines, sociales et religieuses

Colloque international Paris Ouest-Nanterre La Défense

*  *  *

Publié le mercredi 22 octobre 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

L’œuvre de Jean Carbonnier, poursuivie sur trois quarts de siècle jusqu’à sa mort en 2003, se partage entre le droit dogmatique, l’histoire du droit, la sociologie du droit, le travail législatif et l’action religieuse. Pour ce grand juriste, au savoir encyclopédique, pédagogue, dialecticien et inventeur d’un nouvel art législatif, le droit, phénomène humain, social et culturel, exige une approche pluridisciplinaire sollicitant au delà des sciences proprement juridiques – droit positif et législation – les sciences collatérales. D’une part il s’agit des disciplines anciennes de l’histoire du droit et du droit comparé. De l’autre il s’agit des disciplines nouvelles de la sociologie juridique, de l’ethnologie juridique, de la psychologie juridique, de la linguistique juridique, de l’analyse économique du droit, de l’informatique juridique…

Annonce

7-8 novembre 2008

L’œuvre de Jean Carbonnier, poursuivie sur trois quarts de siècle jusqu’à sa mort en 2003, se partage entre le droit dogmatique, l’histoire du droit, la sociologie du droit, le travail législatif et l’action religieuse. Pour ce grand juriste, au savoir encyclopédique, pédagogue, dialecticien et inventeur d’un nouvel art législatif, le droit, phénomène humain, social et culturel, exige une approche pluridisciplinaire sollicitant au delà des sciences proprement juridiques – droit positif et législation – les sciences collatérales.
D’une part il s’agit des disciplines anciennes de l’histoire du droit et du droit comparé. De l’autre il s’agit des disciplines nouvelles de la sociologie juridique, de l’ethnologie juridique, de la psychologie juridique, de la linguistique juridique, de l’analyse économique du droit, de l’informatique juridique …
Une approche globale du phénomène juridique, au sein du tout social et culturel diversifié de la nation, a conduit le jurissociologue et jurislateur à rejeter la conception essentiellement moniste du droit dogmatique et à appréhender la règle juridique de façon flexible et plurielle dans une vaste normologie.
Confrontant ainsi le droit au non-droit et à l’infra-droit, il a jeté les bases d’une anthropologie normative, englobant religion, morale, et mœurs, à laquelle participe l’homo juridicus, l’homme vivant en société sous le droit.

Vendredi 7 novembre - Matinée

9h. Accueil : Bâtiment B, Salle des Conférences

9h 15 : Ouverture : Présidence de l’Université

Représentant du  Département des  Sciences humaines et sociales du CNRS

Directeurs de l’UFR des Sciences juridiques et politiques, de l’Ecole Doctorale, de Droit et Cultures et du GEDEOM

10h 00 : L’homme et l’œuvre

Mireille Delmas Marty, Collège de France

Louis Assier Andrieu, CNRS

Catherine Labrusse-Riou, Université Paris I - Panthéon-Sorbonne

Alain Bénabent, Avocat aux Conseils

Jacques Robert, Université Paris II - Panthéon-Assas

Antoine Garapon, IHEJ

Jean- Maurice Verdier, Paris Ouest Nanterre

11h 30 : Présentation des « Ecrits » de J. Carbonnier, PUF, 2008 

Raymond Verdier, CNRS

Ch. de Lespinay, Président de l’Association Droit et Cultures

Denis Salas, Association fr. pour l 'histoire de la Justice

Jacques Poumarède, Université de Toulouse

12h 00 : Rayonnement de la pensée de J. Carbonnier

Anatoly Kovler, Juge à la Cour Européenne des Droits de l’homme : « La traduction de Carbonnier en Russe »

J.P.Charnay , CNRS

Gilda Nicolau, Professeure Paris I Panthéon Sorbonne : « La prophétie du non-droit »

Jean-François Lêvàn, Cladix, COMETE : « J. Carbonnier dans la collection Les grands juristes contemporains »

Franck Hurinville, Conservateur de la Bibliothèque Cujas : « L’Exposition virtuelle J. Carbonnier »

Vendredi 7 novembre - après-midi

14h 15 : Atelier I - Pédagogie, Philosophie  (Salle des conférences, Bât. B)

Jacqueline.Domenach (Paris X) : « L’influence de J. Carbonnier sur l’enseignement du droit ou les nécessités de rupture »

Francesco-Saverio Nisio (Foggia, Italie) : « Lucien Lévy-Bruhl et Jean Carbonnier : Expérience mystique et droit »

B. Belska-Serpette (Paris 2) : « La théorie Petrazyckienne du pluralisme juridique un siècle après »

Jean Fr. Perin (Psychanalyste) : « Carbonnier avec Lacan »

Dominique Terré (CNRS) : « Carbonnier, conservateur ou moderniste »

14h 15 : Atelier II - Histoire  (Salle des Actes, Bât. F)

Jean-Pierre Baud (Paris X) : « Jean Carbonnier et le folklore français »

Emmanuelle Chevreau ( Paris X) : « La règle juridique est un soleil qui ne se couche jamais »

René-Marie.Rampelberg (Pr. Paris V) : « L’apport romain dans le monde du droit privé actuel (l’exemple des Obligations) »

Andréas Helmis ( Athènes) : « Aspects du non-droit dans l’Antiquité Grecque »

Gérard Courtois ( Bayonne) : « Jean Carbonnier et la problématique de l’origine »

16h 30 : Atelier III - Sociologie  (S. des Conférences)

Evelyne Serverin (CNRS) : « L’hypothèse pluraliste chez J. Carbonnier et dans la sociologie du droit des juristes »

Irène Théry (EHESS) : « Le droit de la famille peut-il être à la fois commun et pluraliste ? L’originalité de l’approche de J. Carbonnier »

Baudouin Dupret (CNRS) : « La critique du pluralisme juridique »

Chantal Kourilsky (CNRS) : « La socialisation juridique ou de l’obéissance à l’imprégnation »

Edwige Rude-Antoine (CNRS) : « L’interprétation des faits en droit : réflexions sur l’acte de juger à partir du contentieux civil relatif à l’obligation d’entretien »

16h 30 : Atelier IV - Ethnologie, Littérature  (S. des Actes)

Régis Lafargue (magistrat) : « Le droit au mépris de l’Etat : le pluralisme familial ou l’art de se jouer de la norme étatique »

Christian Biet (Paris X) : « Jean Carbonnier et les Camisards : la foi, la loi et la littérature »

Anne Teissier-Ensminger (CNRS) : « Sans avoir l’air d’y toucher » : Jean Carbonnier et la littérature

Denis Salas (magistrat, Paris) : « Jean Carbonnier, entre droit et littérature »

Daniel Bourcier (CNRS) : « Zadig et l’art de légiférer »

19h 00 : Cocktail, 8 rue Bayard, 75 008 Paris

Samedi  8 novembre  (9 heures 30 -13 heures)

9h 30 : Atelier V - Droits, religion et société  (Salle des conférences, Bât. B)

Table ronde présidée par Olivier Abel (Institut Protestant de Théologie- Fac. de Paris) avec la participation de :

Marianne Carbonnier (IPT, Fac. de Paris)

Laurent Thévenot (EHESS)

Jacques Robert (Panthéon Assas)

Emmanuel Decaux (Panthéon Assas)

9h 30 : Atelier VI - Droits de la famille (S. des Actes, Bât. F)

Marie-Claire Foblets (Louvain) : « La conception pluraliste du droit dans l’œuvre de J. Carbonnier (droit de la personne et de la famille) »

Anne Danis-Fatôme (Paris X) : « Les applications contemporaines du « non-droit » en droit des personnes »

Marie Douris (Lyon) : « De la vérité biologique à la vérité parentale »

Frédérique Niboyet (Paris X) : « L’ordre public matrimonial »

11h 00 : Atelier VII - Autres droits (pénal, social, public)  (S. des Conférences)

Xavier Lameyre (magistrat Bobigny) : « Le temps pénal : mesure et démesure du temps répressif »

Jean- Maurice Verdier (Paris X) : « J. Carbonnier et le droit du travail, une complicité dynamique »

Pascal Mbongo (Poitiers-IEP Paris) : « J. Carbonnier et le droit public, une rencontre manquée »

Roland Ricci (Paris XIII) : « De la nécessité de redéfinir la frontière entre droit et non-droit »

11h 00 : Atelier VIII - Droit Européen, International, Droits Étrangers (S. des Actes)

Jean-Sylvestre Bergé ( Paris X) : « Jean Carbonnier et l’hypothèse du droit européen »

Soudabeh Marin (Paris X) : « Le modèle juridique et judiciaire français, source d’acculturation au Moyen Orient : entre humanisme et imamisme »

Nasreddine El Hage (Le Havre) : « Le pluralisme juridique au Liban »

Ziad Osman ( Lille) : « J. Carbonnier et la globalisation »

13h 00 : Buffet, Salle des Commissions

Lieux

  • Université Paris Ouest Nanterre La Défense
    Nanterre, France

Dates

  • vendredi 07 novembre 2008
  • samedi 08 novembre 2008

Fichiers attachés

Mots-clés

  • droit, sciences humaines, sociales et religieuses, pédagogie, philosophie, histoire, sociologie, ethnologie, littérature, droits, religion, société, droits de la famille, Jean Carbonnier

Contacts

  • Nathalie Kalnoky ou Soazick Kerneis
    courriel : nkalnoky [at] numericable [dot] fr

Source de l'information

  • Nathalie Kalnoky
    courriel : nkalnoky [at] numericable [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Jean Carbonnier (1908-2003). Le droit, les sciences humaines, sociales et religieuses », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 22 octobre 2008, http://calenda.org/195772