AccueilSociologie de la connaissance

Sociologie de la connaissance

RT 10, congrès de l'Association française de sociologie

*  *  *

Publié le vendredi 24 octobre 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

Les communications pourront aborder, sans exclusive d’écoles ou de courants, la question des connaissances et des savoirs dans une ou plusieurs de leurs dimensions, qui les structurent dans leur complexité, leur multidimentionnalité et leur plurivocité : corrélation aux divers cadres sociaux, politiques, éthiques, religieux, institutionnels, techniques, professionnels, qui en constituent les conditions empiriques de possibilité. Elles pourront aussi de manière plus théorique, analyser les instruments du connaître dans leur aptitude à produire des « catégorisations » savantes ou ordinaires, à tout palier en profondeur et dans tout registre de l'existence. Les approches épistémologiques sont bienvenues, de même que les communications mettant en évidence les théories sociologiques élaborées par tel ou tel auteur.

Annonce

Appel à communication pour le congrès de l'AFS - Paris 2009

Les communications pourront aborder, sans exclusive d’écoles ou de courants, la question des connaissances et des savoirs dans une ou plusieurs de leurs dimensions, qui les structurent dans leur complexité, leur multidimentionnalité et leur plurivocité : corrélation aux divers cadres sociaux, politiques, éthiques, religieux, institutionnels, techniques, professionnels, qui en constituent les conditions empiriques de possibilité.

Elles pourront aussi de manière plus théorique, analyser les instruments du connaître dans leur aptitude à produire des « catégorisations » savantes ou ordinaires, à tout palier en profondeur et dans tout registre de l'existence. Les approches épistémologiques sont bienvenues, de même que les communications mettant en évidence les théories sociologiques élaborées par tel ou tel auteur.

L’histoire de la pensée peut être explorée dans toutes ses dimensions dans la mesure où bien des philosophes, historiens, psychologues, psychanalystes, etc, ont largement contribué et contribuent encore à la production continue du savoir sociologique. L’analyse du rôle de la littérature et du cinéma dans la dynamique de construction des représentations individuelles et collectives sera aussi la bienvenue, compte tenu de ses retombées dans le domaine des identités et de l’imaginaire collectif.

Les communications pourront bien évidemment s’inscrire dans la thématique générale du congrès et plus spécifiquement dans la question des violences réelles et symboliques, inertes ou actives, en liaison avec la question de la perduration ou de la décomposition du lien social, des fragmentations culturelles et des conflits, des nouvelles tensions et des nouvelles régulations.
Ces questions sont toutes étroitement connectées avec celle des connaissances et des savoirs, et ce, quelles que soient les communautés ou sociétés considérées. Sont ici évocables les problématiques de la mémoire collective, de l’oubli, de la réminiscence, des commémorations, mais aussi celles de la méconnaissance, de l’amnésie, de l’idéologie et des multiples croyances collectives qui renvoient inévitablement à la question des pouvoirs, de l’oppression ou de la libération, de la servitude ou de l’émancipation, tout ceci se déroulant sur fond de connaissance et d’éducation niées ou affirmées.
Ces connaissances, croyances et ignorances multiples et multiformes qui tissent ou détissent le lien social, tout en étant tissées et détissées par lui dans un mouvement incessant, n’existent pas en soi et pour soi, mais par d’autres et pour d’autres dans des contextes bien particuliers, dans des situations bien déterminées, et pour des périodes déterminées.

Les propositions de communication : (un résumé de 1500 signes espaces compris impératif ;  le titre de la communication, et les coordonnées complètes, y compris le statut..) doivent être envoyées par mel pour le 11 Novembre 2008 à l’adresse suivante : francis.farrugia@wanadoo.fr                                                                                                             

Catégories

Lieux

  • Université Diderot
    Paris, France

Dates

  • mardi 11 novembre 2008

Mots-clés

  • connaissances, savoirs, politique, éthique, histoire de la pensée, enjeux sociaux, cadres sociaux, mémoire collective, lien social

Contacts

  • Francis Farrugia
    courriel : francis [dot] farrugia [at] univ-fcomte [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Francis Farrugia
    courriel : francis [dot] farrugia [at] univ-fcomte [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Sociologie de la connaissance », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 24 octobre 2008, http://calenda.org/195789