AccueilSociologie des conflits

Sociologie des conflits

Appel à communications du GT Sociologie des conflits pour le troisième Congrès de l'AFS, Paris 7, avril 2009

*  *  *

Publié le lundi 27 octobre 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

Le Groupe de travail en formation « Sociologie des conflits » lance un appel à communication dans le cadre du troisième Congrès de l'Association française de sociologie qui aura lieu du 14 au 17 avril 2009 à l'université Paris Diderot. Compte tenu du thème général du Congrès portant sur « Violences et société », l'appel à communications du GT porte notamment, mais pas seulement, sur les rapports entre conflits et violence(s). Dans un premier temps les trois thèmes suivants ont été retenus : les conflits et leurs traitements ; les nouvelles conflictualités ; héritage et actualité de la polémologie. En fonction des propositions reçues d'autres thèmes peuvent être envisagés.

Annonce

Fréquemment considérés négativement, les conflits et leurs traitements peuvent être également vus - notamment depuis les travaux de Georg Simmel - comme sources de dynamiques et de structurations sociales présentant des potentialités socialisatrices. La conflictualité prend des formes multiples, qui évoluent en fonction des contextes et des époques; de nos jours par exemple elle présente des configurations très diverses résultant du double mouvement d’affaiblissement des antagonismes classiques et de diffraction/intériorisation des conflits. Le champ d'études est potentiellement très vaste.

Parmi les traditions sociologiques qui se sont intéressées à la question, l’héritage de la polémologie mérite d'être revisité par un regard critique s'intéressant à ses prolongements et à ses perspectives. Celles-ci concernent d’abord les conflits armés dont les modalités, les procédés et les significations ont beaucoup changé depuis quelques années, suscitant notamment des situations intermédiaires entre la guerre et la paix. De plus, au sein même de sociétés traversées par un idéal sécuritaire se pose le problème de la rémanence de comportements visant à la destruction mutuelle.

En appréhendant l’exercice individuel et collectif de la violence à travers les logiques qui conduisent à y recourir, à s’en accommoder ou à la justifier, nous sollicitons des communications prenant en charge une ou plusieurs séries de questions suivantes :

Comment les actes de violences résultent-ils de conflits déjà identifiés ? Comment les transforment-ils ou les déplacent-ils ? Comment en révèlent-ils d’autres ? Quelles réactions sociales provoquent-ils ?
Comment les conflits donnent-ils lieu à des comportements violents ? Comment les exaltent-ils et les limitent-ils ? Comment les régulent-ils ? S’il existe des conflits non violents, quelles caractéristiques présentent-ils ?
Chaque type de conflits est-il associé à un registre spécifique de violence ? Ces correspondances sont-elles en train de se modifier ?
Certains phénomènes de violence dérivent-ils de l’impossibilité à entrer dans une dynamique conflictuelle ?

Les propositions de communication (1500 signes maximum, plus 150 signes au maximum pour le titre) sont à adresser impérativement avant le 15 novembre 2008 à :

Myriam Klinger (klinger@misha.fr)
Sébastien Schehr (Sebastien.Schehr@univ-nancy2.fr)

Site internet du GT sociologie des conflits: http://www.afs-socio.fr/rt42.html

Lieux

  • Université Paris Diderot
    Paris, France

Dates

  • samedi 15 novembre 2008

Mots-clés

  • conflits, polémologie, violences, guerres

Contacts

  • Sébastien Schehr
    courriel : sebastien [dot] schehr [at] univ-savoie [dot] fr
  • Myriam Klinger
    courriel : klinger [at] misha [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Sébastien Schehr
    courriel : sebastien [dot] schehr [at] univ-savoie [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Sociologie des conflits », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 27 octobre 2008, http://calenda.org/195816