AccueilRePhil II. Recherche et philosophie aujourd'hui

*  *  *

Publié le lundi 03 novembre 2008 par Marie Pellen

Résumé

RePhil, colloque de jeunes chercheurs en philosophie, met en place sa deuxième édition. Le cadre général de « RePhil », « Recherche et Philosophie » demeure, ainsi que les questionnements qui nous ont réunis l’année dernière. Si l’identité de la philosophie et de la recherche en philosophie est questionnée par la société civile, les recherches en cours et l’actualité sociale, si cela implique pour elle des réaménagements, des restructurations, des inventions ou réflexions complémentaires, comment fait-elle siennes ces problématiques contemporaines tout en maintenant opératoires son histoire et les concepts qui la constituent ? Comment cette démarche s’inscrit-elle dans la société aujourd’hui ? Enfin, comment se situe-t-elle par rapport aux nouvelles exigences de transversalité qui se font jour, d’une manière générale, parmi les chercheurs ? Se demander quels nouveaux problèmes échoient au philosophe aujourd’hui, c’est aussi s’interroger sur sa réception de la nouveauté. Doit-il nécessairement la faire sienne ou a-t-il vocation à résister – et de quelle manière – à certaines incidences du contemporain sur sa pratique, ses concepts et la temporalité qui est la sienne ?

Annonce

  « VIVRE »

RePhil IINous vous proposons cette année d’élaborer ce questionnement autour du thème : « vivre »,  qui concentre un certain nombre d’interrogations inédites traversant la plupart des champs disciplinaires. Quels problèmes nouveaux sont soulevés à ce sujet par le philosophe, et quelles interrogations lui sont adressées ? Comment réinvestir ce que la tradition philosophique a construit autour de cette notion pour penser la vie et le vivre aujourd’hui ?

Qu’on nous comprenne bien. Nous entendons la notion en son sens le plus large, et nous proposons de soulever des questions concernant toutes ses déclinaisons possibles. Notion d’abord biologique, objet de questionnements épistémologiques, elle se trouve également prise dans des problématiques qui sont aussi bien éthiques, politiques qu’esthétiques.

La vie questionne le biologiste, le médecin, le philosophe des sciences. Des questions nouvelles se posent autour des biotechnologies et nanotechnologies, mais aussi de la vie animale et de la biodiversité. Y faut-il une éthique spécifique (bioéthique, éthique médicale) ? Dans cette perspective se pose également la question de la fin de vie et des différents rapports à la mort.

Mais nous parlons en outre de « vie psychique », de « vie de l’esprit ». Si la philosophie en fait pour partie son objet, c’est aussi aujourd’hui l’affaire d’une multiplicité complexe de disciplines : psychologie, psychanalyse et thérapeutiques diverses, neurosciences, sciences cognitives, etc. Quels échanges entreprendre avec ces différentes approches de la vie psychique ?

Nous parlons encore de « vie en commun », d’« espaces de vie », et les questions classiques du « bien vivre » et du « vivre ensemble » se posent autrement. Comment pense-t-on la « vie en commun », les interactions sociales, la notion d’échange aujourd’hui ?  « Vie en commun », c’est aussi la question des conditions de vie : vie sociale, vie précaire, milieux de vie, modes de vie… Les interrogations croisent ici la politique et l’esthétique : qu’est-ce qu’un « espace de vie » ? Comment un cadre de vie agence-t-il nos modes de vie ?

Enfin, qu’est-ce qui est « vivant » ? Un organisme, un tableau, un texte, une langue, une tradition ? Comment y donne-t-on « vie » ? Quels acteurs et dispositifs font vivre les œuvres aujourd’hui ? Qu’est-ce qui fait d’une langue une langue « vivante » ? Comment maintient-on et transmet-on un patrimoine « vivant » ?

Nous vous invitons, à partir de vos objets de recherche, de vos problématiques et de vos méthodes, à proposer une approche originale de ce qu’on pourrait appeler l’actualité de la vie. Nous faisons le pari que ces questionnements variés permettront d’échanger ensemble sur ce que la notion de vie réclame aujourd’hui de nous, philosophes, comme élaborations.

13 & 14 novembre 2008

Université Paris X – Nanterre

Bâtiment K (Salle de Conférences)

Comité scientifique :

Jean-Francois Balaudé, Emmanuel Faye, Christian Lazzeri, Catherine Malabou, Catherine Perret, Baldine Saint-Girons, Jean Seidengart.

Comité d’organisation :

Lauriane Courbin & Claire Pagès.

Communications affichées/Posters :

  • Eva Debray (Univ. Paris X, Sophiapol), L'imitation des sentiments : un exemple de rationalité collective 
  • Xavier Piétrobon (Univ. Paris X, IREPH-DIPSA), Vivre selon le corps : les arts martiaux face au pessimisme anthropologique de Zhuangzi 莊子 
  • Francesco Paolo de Sanctis (Univ. Marc Bloch, Strasbourg II – Università Ca' Foscari di Venezia), La mort n'existe pas 
  • Dave Savard (Univ. Paris X – Univ. Laval, Québec, Chaire d'enseignement et de recherche La philosophie  –dans le monde actuel), Le courage de vivre: la dialectique du Maître et de l'esclave 
  • Alessandro Trevini Bellini (Univ. Paris X, CréArt-Phi), Matériaux pour un non-marxisme 
  • Virginie Wozniak (Univ. Paris X, Sophiapol), L'action en milieu carcéral : enjeux et jeux de pouvoir 

Jeudi 13 novembre 2008

MATIN

Président de séance :

09h30-09h45    Accueil des participants

09h45-10h45    Conférence inaugurale : Danielle Lories (Univ. catholique de Louvain, ISP, Belgique)

Le phénomène de la vie de Jonas: l'absence insistante de Kant

Présentation générale des posters : 11h45-11h55

11h55-11h15 : Pause / Posters

11h15-12h15   Nathanaël Laurent (Univ. Catholique de Louvain, Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix à Namur, Belgique)

Vivre ou Survivre ? La question de l’exception de la vie posée par la réflexion philosophique à partir des sciences du vivant

Répondant : Philippe Huneman (Univ. Paris I, IHPST)

12h15-12h25 : Présentation de posters : Eva Debray ; Dave Savard

12h25-13h25 : Déjeuner au CROUS pour le public et les participants

13h25-13h40 : Café / Posters au bâtiment K

APRES-MIDI

Président de séance : Didier Deleule

13h45-14h45   Flore Boudet (Univ. Paris X – Nanterre, Sophiapol)

Survie et déshumanisation : jusqu'à quel point survivre ?

Répondant : Michel Terestchenko (Univ. de Reims Champagne Ardennes, IEP Aix- en-Provence)

14h45-15h45   Baptiste Bondu (Univ. Paris X – Nanterre, IREPH-DIPSA)

Le scepticisme de Sextus Empiricus ou la distinction de la vie et de la philosophie

Répondant : Jean-François Balaudé (Univ. Parix X – Nanterre, IREPH-DIPSA)

15h45-15h55 : Présentation de posters : Xavier Piétrobon ; Francesco de Sanctis

15h55-16h15 : Pause / Posters

16h15-17h15    Xavier Pavie (Univ. Paris X – Nanterre, IREPH-DIPSA)

Vivre les exercices spirituels dans la philosophie contemporaine

Répondante : Natalie Depraz (Univ. de Rouen)

17h15-18h15    Stéphane Marchand (Univ. Paris X – Nanterre, IREPH-DIPSA)

Vivre le Pyrrhonisme ?

Répondant : Thomas Bénatouïl (Univ. Nancy 2, Laboratoire d'Histoire des Sciences et de Philosophie – Archives Henri Poincaré)

18h30-20h00   Cocktail pour le public et les participants

 

Vendredi 14 novembre 2008

MATIN

Président de séance : Stéphane Haber

9h30-10h30   Aurélien Chastan (Univ. Paris X – Nanterre, IREPH-DIPSA)

Vie et fédération, une approche de la définition deleuzienne de la vie comme fédération

Répondante : Isabelle Stengers (Univ. libre de Bruxelles, Belgique, Groupe d'Etudes constructivistes – GECo)

10h30-11h30   Thomas Boccon-Gibod (Univ. Paris X – Nanterre, Sophiapol)

Politique de la vie et régulation sociale

Répondant : Emmanuel Picavet (Univ. Paris I, Equipe « Philosophies contemporaines » (groupe NoSoPhi) et IHPST)

11h30-11h40 : Présentation de posters : Virginie Wozniak ; Alessandro Trevini Bellini

11h40-12h00 : Pause / Posters

12h00-13h00   Lambert Dousson (Univ. Paris X – Nanterre, CréArt-Phi)

Le visible et l’invisible des migrants : une ontologie biopolitique de l’insensible

Répondant : Etienne Balibar (Univ. Paris X – Nanterre, Irvine – Université de Californie)

13h00-14h00 : Déjeuner au CROUS pour le public et les participants

14h00-14h15 : Café / Posters au bâtiment K

APRES-MIDI

Président de séance : Bernadette Bensaude-Vincent

14h15-15h15   Gaëtan Pégny (Univ. Paris X – Nanterre, IREPH-DIPSA)

Leibniz, la vie et le vivant

Répondant : François Duchesneau (Univ. de Montréal, Québec)

15h15-16h15   Pascal Charbonnat (Univ. Paris X – Nanterre, IREPH-DIPSA)

La notion de fermentation en chimie et en histoire naturelle au XVIIIème siècle : le statut métaphysique de la matière et l’origine des être vivants.

Répondant : Thierry Hoquet (Univ. Paris X – Nanterre, IREPH-DIPSA)

16h15-17h00 : Session Posters

17h00-18h00    François Chomarat (Univ. Paris X – Nanterre, IREPH-DIPSA)

La géométrisation de la vie.

Répondant : Jean-Michel Salanskis (Univ. Paris X – Nanterre, IREPH-DIPSA)

18h00-18h15 Clôture du colloque

20h30 Dîner pour l’ensemble des participants au restaurant le « Bouillon Racine » (Paris, 5ème)

Catégories

Lieux

  • Université Paris X
    Nanterre, France

Dates

  • jeudi 13 novembre 2008
  • vendredi 14 novembre 2008

Mots-clés

  • Vivre, Philosophie, Aujourd'hui

Contacts

  • claire Pagès
    courriel : claire [dot] pages2 [at] gmail [dot] com
  • RePhil II
    courriel : RePhil [at] u-paris10 [dot] fr

Source de l'information

  • claire Pagès
    courriel : claire [dot] pages2 [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« RePhil II. Recherche et philosophie aujourd'hui », Colloque, Calenda, Publié le lundi 03 novembre 2008, http://calenda.org/195888