AccueilCent ans après, les urnes de l'Opéra ont parlé

*  *  *

Publié le mardi 04 novembre 2008 par Marie Pellen

Résumé

En 1907 et 1912, lorsque furent enfouis 48 disques Gramophone pour cent ans, c’était, selon Alfred Clark, l’initiateur de l’entreprise, « afin d’apprendre aux hommes de cette époque (la nôtre) : 1. quel était alors l’état des machines parlantes, encore aujourd’hui presque à leurs débuts et quels progrès surtout auront amélioré cette précieuse invention au cours d’un siècle ; 2. quelle était alors la voix des principaux chanteurs de notre temps et quelle interprétation ils donnaient à quelques-uns des morceaux les plus célèbres du répertoire lyrique et dramatique. »

Annonce

 8-9 décembre 2008

Enfermés pendant cent ans dans les sous-sols de l’Opéra Garnier, des disques édités par la Compagnie du Gramophone au début du siècle dernier, ont été dégagés de leur enveloppe de métal. Comme le souhaitaient ceux qui nous les ont légués, ils vont aujourd’hui être examinés et écoutés « afin de nous apprendre : « 1. quel était alors l’état des machines parlantes, encore aujourd’hui presque à leurs débuts, et quels progrès surtout auront amélioré cette précieuse invention au cours d’un siècle ; 2. quelle était alors la voix des principaux chanteurs de notre temps et quelle interprétation ils donnaient à quelques-uns des morceaux les plus célèbres du répertoire lyrique et dramatique. »

C’est cette aventure des « urnes de l’Opéra » qui sera évoquée au cours des deux journées que leur consacreront la Bibliothèque nationale de France et l’Opéra national de Paris.

Lundi 8 décembre 2008 (BnF, site François-Mitterrand, Petit auditorium)

Matin

9h-9h30 : Allocution d’ouverture par …,  Président/ Directrice générale /Directeur des collections de la BnF

9h30-10h30 (modérateur Ludovic Tournès, maître de conférences à l’Université de Rouen)

La remontée des urnes : l’histoire racontée par ses témoins

  • les personnes qui ont retrouvé les urnes en 1989 : Martine Kahane (directrice du Centre national du costume de scène et de la scénographie, Moulins), Philippe Cousin (ancien bibliothécaire de la Bibliothèque-Musée de l’Opéra), Marie-France Calas (conservateur général, Inspection générale des musées), Jean-Marc Fontaine (ingénieur de recherche, Ministère de la culture et de la communication)
  • les cérémonies de 1907 et 1912 évoquées par les archives et la presse de l’époque et le rappel de la commande d’Alfred Clark à la postérité : E. Giuliani (BnF-département de l’Audiovisuel)

10h30-11h30

Les aspects techniques de l’opération

  • où en était l’enregistrement sonore (machines parlantes et supports) en 1907 ? : George Brock-Nannestad (historien des sciences acoustiques, Patent Tactics, Danemark)
  • quelle était la composition, des urnes, des disques dans les urnes ? Thi-phuong Nguyen (BnF-département des Services de la conservation)
  • comment a-t-on pu pratiquer l’ouverture des urnes ? : aventures et mésaventures : Gilles Barabant (C2RMF), [B1] David Cueco (restaurateur), Alain Leseigneur (directeur, Sobaten) Xavier Sené (BnF-département de l’Audiovisuel)

11h30-11h45 Pause

11h45-12h45

Comment réécouter ces documents ? : table-ronde (animée par Daniel Zalay, responsable du Département métiers du son et acoustique musicale, Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris) confrontant les divers procédés de lecture (avec et sans contact), les divers états de conservation des supports anciens (neufs, lus, enfouis) : Jean-Hugues Chenot (chef de projet à la Direction de la recherche de l’INA), Ottar Johnsen (professeur à l’Ecole des ingénieurs et architectes de Fribourg), Carl Haber (physicien aux Lawrence Berkeley National Laboratories), George Brock-Nannenstad, Luc Verrier (BnF-département de l’Audiovisuel)

Après-midi :

Les aspects éditoriaux (modératrice Myriam Chimènes, directrice de recherches au CNRS)

14h30-15h :

L’édition phonographique face à son histoire : Pekka Gronow (directeur de la Phonothèque de la Radio finlandaise)

15h-15h45

Gramophone /EMI et son ambition patrimoniale : fixer des interprétations de référence, faire survivre ces enregistrements à travers les techniques : le fonds déposé au British Museum, par Chris Clark (Conservateur, Archival sound recordings, British Library) ; la politique patrimoniale d’EMI depuis 1905, 1907 par Rémi Jacobs (ancien responsable des artistes et du répertoire de EMI classic).

15h45-16h pause

16h-16h30

Les relations entre l'Opéra de Paris et les maisons de disque au temps de Jacques Rouché (1914-1945) : M. Auclair, P. Vidal (BnF-Bibliothèque-Musée de l’Opéra)

16h30-17h

Un nouvel enfouissement : le versement de fichiers sonores et audiovisuels dans le « magasin numérique » de la BnF : T. Ledoux, J. Dupont (BnF-département des Systèmes d’information)

Mardi 9 décembre 2008 (Opéra Garnier, Salle Florence Gould)

9h30-10h45 La vie lyrique à Paris et Bruxelles 1900-1912

Saint-Saëns, témoin et acteur de la vie musicale : Yves Gérard (professeur honoraire au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris)

Paris/Bruxelles : Frédéric Lemmers (musicologue, Bibliothèque royale de Belgique)

10h45- 12h Les goûts et valeurs attachées à l’Opéra 1907 vs 2007

Une représentation « documentaire » et romanesque de l’Opéra de Paris dans le Fantôme de l’Opéra de Gaston Leroux : Guillaume Fau (BnF-département des Manuscrits)

Les mutations dans les valeurs musicales, la perte de « légitimité » du répertoire classique et l'ascension des musiques actuelles : Antoine Hennion (directeur de recherches, Centre de sociologie de l’innovation de l’Ecole nationale des Mines de Paris)

14h30 – 16h30 Points de vue d’artistes d’aujourd’hui sur cet héritage

Écoute commentée des disques enfouis : François Le Roux

L’Opéra et son passé : Pascal Dusapin, Benjamin Lazar

Catégories

Lieux

  • Bibliothèque nationale de France, Site François Mitterrand (8), Palais Garnier, salle Florence Gould (9)
    Paris, France

Dates

  • lundi 08 décembre 2008
  • mardi 09 décembre 2008

Mots-clés

  • histoire de l'enregistrement sonore, opéra

Contacts

  • Elizabeth Giuliani
    courriel : elizabeth [dot] giuliani [at] bnf [dot] fr

Source de l'information

  • Elizabeth Giuliani
    courriel : elizabeth [dot] giuliani [at] bnf [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Cent ans après, les urnes de l'Opéra ont parlé », Colloque, Calenda, Publié le mardi 04 novembre 2008, http://calenda.org/195897