AccueilOutils numériques et fonds anciens, questions de méthode

*  *  *

Publié le mercredi 05 novembre 2008 par Marie Pellen

Résumé

Face à la multiplication actuelle des bases de données numériques et dans le cadre d'une recherche sur « Le livre scientifique : définition et émergence d'un genre (1450-1850) », associé à l'élaboration d'une banque de données de livres d'astronomie, Uranie, cette table ronde a pour but de s'interroger sur les attentes des chercheurs et des professionnels du livre à l'égard de ces outils. À partir d'expériences concrètes, faites ou en cours, il s'agit de réfléchir sur les nécessaires exigences intellectuelles qui doivent présider à l'utilisation de l'outil numérique, les choix des informations, l'architecture, mais aussi les contraintes et les possibilités techniques pour qu'il devienne véritable outil de travail et de recherche.

Annonce

Depuis quelques années se multiplient les bibliothèques numériques et les bases de données consacrées au livre ancien, avec des résultats et selon des perspectives très variables. Cette table ronde a pour but de s’interroger sur les attentes des chercheurs et des professionnels du livre à l’égard de ces outils. Ceux-ci offrent en effet des possibilités nouvelles pour le catalogage, la constitution de bibliographies et l’architecture de bibliothèques virtuelles. A partir de l’exposé d’expériences concrètes, nous voudrions donc d’abord nous interroger sur les nécessaires exigences intellectuelles qui doivent présider à l’utilisation de l’outil numérique : quelles informations les uns et les autres souhaitent-ils voir figurer dans un catalogue ou une base de donnée ? Comment faire des ressources numériques un véritable outil de travail qui puisse servir aux différents publics ? Quelle architecture choisir pour une bibliothèque de recherches ? Comment intégrer une base dans le réseau des bases déjà constituées ? En résumé, quelles questions doit-on se poser et quelle méthode doit-on adopter pour construire de tels outils ? Cette journée se propose de réfléchir à ces questions en confrontant les expériences de chercheurs et de bibliothécaires qui ont déjà mené ou engagé de tels projets, pour mettre en évidence les attentes et les exigences, faire le bilan des réussites et des échecs, réfléchir à des modèles unifiés, mais également confronter les questions intellectuelles aux contraintes et aux possibilités techniques actuelles

Journée organisée par :

  • Isabelle Diu (Ecole nationale des chartes)
  • Violaine Giacomotto-Charra (Université de Bordeaux 3)

Avec le participation de :

  • Consolacion Baranda, Université de Madrid
  • Stéphanie Charreaux, BIUM
  • Guillaume Hatt, Ecole Nationale des Chartes
  • Raphaële Mouren, Enssib
  • Laurent Pinon, ENS Ulm.
  • Jacqueline Vons, Tours, CESR

Lieux

  • Ecole Nationale des Chartes, site Calvin, 6, rue Jean Calvin
    Paris, France

Dates

  • jeudi 13 novembre 2008

Mots-clés

  • numérisation, livre ancien, corpus, livre scientifique

Contacts

  • Joëlle Ducos
    courriel : joelle [dot] ducos [at] gmail [dot] com
  • Violaine Giacomotto
    courriel : violaine [dot] giacomotto [at] u-bordeaux3 [dot] fr
  • Isabelle Diu
    courriel : isabelle [dot] diu [at] enc [dot] sorbonne [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Joëlle Ducos
    courriel : joelle [dot] ducos [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Outils numériques et fonds anciens, questions de méthode », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 05 novembre 2008, http://calenda.org/195904