AccueilActualité du patrimoine roman en Bourgogne du Sud

Actualité du patrimoine roman en Bourgogne du Sud

Recherches scientifiques. Mise en valeur touristique

*  *  *

Publié le mercredi 05 novembre 2008 par Marie Pellen

Résumé

Le CEP (Centre international d’études des patrimoines culturels en Charolais-Brionnais) organise deux journées d’études sur le thème : « Actualité du patrimoine roman en Bourgogne du sud : recherches scientifiques et mise en valeur touristique ». Ce colloque se tiendra les 22 et 23 novembre 2008, sous la présidence de Monsieur Benoît Chauvin, historien et archéologue du Moyen Âge et chargé de recherche au CNRS. Il accueillera une dizaine de conférenciers (médiévistes, conservateurs, archéologues et chargés de développement touristique), qui présenteront les résultats des dernières recherches scientifiques conduites sur l’art roman en Bourgogne du Sud, ainsi que les projets de mise en valeur touristiques. Ces journées permettront également de faire le point sur le programme des chemins du Roman en Bourgogne du Sud, qui vise à mettre en réseau les églises romanes du Charolais-Brionnais, autour du pôle clunisien de Paray Le Monial.

Annonce

Le CEP (Centre international d’Etudes des Patrimoines culturels en Charolais-Brionnais) organise, pour la deuxième année consécutive, « Les Journées d’Etudes de Saint-Christophe-en-Brionnais » sur le thème : « Actualité du patrimoine roman en Bourgogne du sud : 

Le colloque 2008 se tiendra au Montsac, à Saint-Christophe-en-Brionnais, les 22 et 23 novembre prochain, sous la présidence de Monsieur Benoît Chauvin, historien et archéologue du Moyen Age et chargé de recherche au CNRS.

Samedi 22 novembre :  

Matin :

8h-8h30 : Accueil.

8h30-9h15 : Introduction.

9h15-9h45 : Anelise Nicolier (doctorante à l’université Lumière  Lyon 2):

"Le Brionnais à l'époque romane: la construction d'un paysage monumental"

9h45-10h15 : Laurence Blondaux (restauratrice) : "La restauration des peintures murales de l'église de Suin"

10h15-10h30 : Pause.

10h30-11h00 : Magali Guénot (doctorante à l'université Lumière Lyon 2) :  "Les tympans des églises romanes du Brionnais"

11h00-11h30 : Alain Guerreau, (médiéviste, directeur de recherche au CNRS)    " L'autel roman de l'église de  Semur-en-Brionnais".

11h30-12h15: Débat.

12h30-14h15 : Repas Buffet à « La Tour d’Auvergne ».

Après-midi:

14h30-15h00 : Catherine Marion (conservateur des Monuments historiques, DRAC Rhône-Alpes): "Le sort de deux églises romanes à la fin du XIXe siècle: Saint-Laurent et Saint-Germain". 

15h00-15h30 : Michel Maerten (archéologue, président du Centre de castellologie de Bourgogne) : " Bilan et perspectives d'un Projet Collectif de Recherche sur les châteaux du département de Saône-&-Loire (1994 - 2004) "

15h30-15h45 : Pause.

15h45-16h15 : Juliane Koch (chef de projet "Transromanica" à Magdeburg, Allemagne) : " Transromanica: grand ititinéraire culturel européen ".

16h15-17h00 : Emeline Daniel, Pierre Durix (CEP) : " Actualité des Chemins du Roman: un programme innovant et structurant en Bourgogne du sud ".

17h00-17h30: Débat.

17h30-17h45 : Synthèse des travaux et conclusion.

18h00 : Vin d’honneur.

Dimanche 23 novembre :

8h30-9h00 : Accueil au CEP.

9h30-12h30 : Visites commentées de 3 églises romanes récemment restaurées en Charolais-Brionnais.

 Des médiévistes chevronnés :

La journée du samedi d’annonce particulièrement intéressante dans la mesure où elle accueille des spécialistes de haut niveau, parmi lesquels, Alain Guerreau, directeur du recherche au CNRS et spécialiste renommé de l’histoire et de la civilisation médiévale ; Catherine Marion, archiviste paléographe, diplômée de l’Ecole des Chartes, et conservateur des Monuments Historiques à la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) de Lyon ; Michel Maerten, spécialiste de l’archéologie médiévale, et président du CECAB (Centre de Castellologie Bourguignonne) qui regroupe une trentaine de chercheurs, et qui a produit un inventaire de plus de 1000 châteaux et sites castraux en Bourgogne du sud. De plus, un coup de projecteur sera donné par Laurence Blondaux, restauratrice, sur un aspect très important concernant le patrimoine roman, à savoir la restauration des peintures murales.

La génération des jeunes chercheurs : 

            Le colloque de Saint-Christophe-en-Brionnais accueille également des jeunes chercheurs, parmi lesquels, Anelise Nicolier et Magali Guénot qui préparent chacune une thèse de doctorat sur l’art roman, sous la direction de Nicolas Reveyron, professeur d’Histoire de l’Art à l’Université Lumière Lyon 2. Faut-il le rappeler ? Les travaux de recherche des étudiants contribuent de façon considérable à l’avancée des connaissances sur le patrimoine roman de notre région. Ils sont l’avant-garde d’une nouvelle génération de chercheurs qui auront la lourde charge de maintenir une recherche scientifique de qualité dans notre pays, et méritent à ce titre, tous nos encouragements.

La mise en valeur du patrimoine :

            Le patrimoine architectural de la France ne pourra être conservé que dans la mesure où il continuera d’être visité. La France est la première destination touristique du monde, avec plus de 80 millions de visiteurs étrangers (chiffre de 2007). Le patrimoine architectural sous toutes ses formes, constitue le premier élément attractif, lequel génère une activité touristique absolument essentielle à l’économie nationale. C’est pourquoi, tous les projets de développement culturels et touristiques portés par l’Etat, les collectivités et les associations ont un rôle décisif à jouer et plus encore en temps de crise.

Le projet « Transromanica » :

            Le projet « Transromanica », initié en 2004 dans le Land de Saxe-Anhalt, en Allemagne, vise à mettre en réseau des centaines d’édifices romans à travers l’espace européen. Les membres fondateurs sont au nombre de cinq, à savoir : les Länder allemands de Saxe-Anhalt et de Thuringe, la Province de Carinthie en Autriche, la Slovénie, et la Région de Modène en Italie. D’autres partenaires ont manifesté leur candidature : Pologne, Hongrie, Croatie, Serbie, Espagne…La France est, pour le moment, présente à travers le programme des « Chemins du Roman en Bourgogne du sud » qui est porté par le CEP, depuis le début des années 1990. C’est pourquoi, nous accueillerons, avec un grand plaisir Juliane Koch qui est chef de projet « Transromanica » depuis 2007, laquelle fera le point sur ce grand projet culturel et touristique qui a reçu le label de grand Itinéraire Culturel Européen par le Conseil de l’Europe en février 2007

Les Chemins du Roman en Bourgogne du sud :

            Le programme intitulé « Les Chemins du Roman en Bourgogne du sud » vise à mettre en réseau une centaine d’églises et chapelles entièrement ou partiellement romanes autour du pôle clunisien de Paray-le-Monial. Emeline Daniel et Pierre Durix feront le point sur ce grand programme de développement culturel et touristique qui concerne 15 cantons et plus de 100 communes du département de Saône-et-Loire.

Catégories

Lieux

  • Le Montsac
    Saint-Christophe, Italie

Dates

  • samedi 22 novembre 2008
  • dimanche 23 novembre 2008

Fichiers attachés

Mots-clés

  • art roman, patrimoine, Bourgogne du Sud

Contacts

  • Centre d'Etudes des Patrimoine
    courriel : contact [dot] cep [at] charolais-brionnais [dot] net

URLS de référence

Source de l'information

  • Centre d'études des patrimoines culturels
    courriel : contact [dot] cep [at] charolais-brionnais [dot] net

Pour citer cette annonce

« Actualité du patrimoine roman en Bourgogne du Sud », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 05 novembre 2008, http://calenda.org/195906