AccueilReprésentations médiatiques de l'homme politique (XVIIIe-XXIe siècle)

Représentations médiatiques de l'homme politique (XVIIIe-XXIe siècle)

Culturhisto, journée d’étude internationale des doctorants du CHCSC de l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

*  *  *

Publié le lundi 10 novembre 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

En 2009, la journée d’étude internationale des doctorants du CHCSC de l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines est consacrée aux représentations médiatiques de l'homme politique (XVIIIe-XXIe siècle). Spots de campagne, allocutions présidentielles, biographies, affiches électorales... Les hommes politiques sont source d'un imaginaire qui fascine les médias et leur public. Cette journée d'étude invite à s'interroger sur la perception commune de l'homme de pouvoir, ses mécanismes et sa charge symbolique, sur les modalités de vulgarisation de la chose publique par les médias de masse, ainsi que la force et la pérennité des représentations comme terreau des identités nationales. Elle s'inscrit dans l'histoire culturelle internationale du politique et propose une réflexion sur le discours et l'image (fixe et animée) du pouvoir. Propositions avant le 31 decembre 2008.

Annonce

Mercredi 13 Mai 2009

Auditorium de la Bibliothèque universitaire, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Seules les communications de doctorants et post-doctorants seront retenues pour cette journée, à laquelle les chercheurs confirmés seront invités à assister. Elle vise à favoriser les échanges des jeunes chercheurs entre eux ainsi qu'à leur permettre de rencontrer des spécialistes confirmés de leurs champs de recherche, à l'échelle internationale.

Spots de campagne, allocutions présidentielles, biographies, affiches électorales... Les hommes politiques sont source d'un imaginaire qui fascine les médias et leur public. Quand bien même la mise en scène de l'homme politique est ancienne, la massification des médias a opéré un changement d'échelle spectaculaire. Si la thématique de la 'peopolisation' suscite aujourd'hui l'intérêt des historiens, la question cruciale de l'homme politique en représentation gagnerait à être approfondie par des recherches s'inscrivant dans le temps long, insistant sur le comparatisme international, et s'appuyant sur des médias de toutes natures. Une telle étude permettrait de saisir les conditions de construction et de transmission de l'imaginaire historique sur les hommes de pouvoir du passé, et ses résonances sur les sociétés contemporaines.

Cette journée d'étude invite à s'interroger sur la perception commune de l'homme de pouvoir, ses mécanismes et sa charge symbolique, sur les modalités de vulgarisation de la chose publique par les médias de masse, ainsi que la force et la pérennité des représentations comme terreau des identités nationales. Elle s'inscrit dans l'histoire culturelle internationale du politique et propose une réflexion sur le discours et l'image (fixe et animée) du pouvoir. Pourra être retenue toute étude de la représentation médiatique d'un homme ou d'une femme constituant soit un politicien de rang national soit une personnalité publique à rayonnement local, principalement dans les aires culturelles européennes et américaines, exclusivement en situation de régime démocratique, s'inscrivant dans la période qui remonte de la déclaration d'indépendance américaine de 1776 à nos jours.

On observera les hommes et les femmes mis en scène en étudiant les aspects suivant : le langage, la communication non verbale, l'attitude (la proximité, la formalité, le dynamisme, l'optimisme, etc.), les codes vestimentaires, etc. en s'attachant à expliquer leurs références (l'intertextualité), les symboles utilisés. On analysera les situations choisies pour la représentation, les actions et/ou les idées au cœur du discours. On s'attachera au positionnement choisi par l'homme politique en représentation: rôle d'acteur ou d'observateur, de leader ou de coordinateur. On déterminera le type de relation affective qu'il entend créer le cas échéant : celle d'un père, d'un ami, d'un collègue ou d'un professeur. On définira la référence à des fonctions différentes de celle de politicien qui est la sienne : le sportif, le séducteur, le businessman, l'intellectuel, le militant pacifiste, écologique, social, etc. On attachera une importance particulière à la représentation des lieux, des décors, les symboles etc. La rencontre permettra aussi de mieux appréhender les conditions de production, de réalisation et de réception des objets médiatiques étudiés, et en cela, de mieux cerner le degré de responsabilité que l'homme politique a sur sa représentation médiatique.

Aucune forme d'expression médiatique (fiction ou information) ne sera rejetée, dès lors que son étude contribuera à éclairer la représentation des Hommes de pouvoir et leur signification culturelle. La diversité des sources sera considérée comme un atout : télévision, radio, presse spécialisée et généraliste (journal, magazine, web), photographie, livre, affiche, sources électroniques, etc.

Une perspective comparative internationale dans la communication sera appréciée, mais n'est pas obligatoire. La journée d'étude doit contribuer à définir les contours d'une recherche comparée à l'échelle internationale. Elle sera conduite à partir des cas nationaux ou, mieux, au travers de communications permettant de croiser les sources de deux ou plusieurs pays. 

Enfin, si la rencontre a pour ambition de saisir les mutations du regard sur l'homme politique depuis  plus de deux siècles, elle n'occultera pas la dimension, essentielle en histoire des représentations, de la circulation des images et transferts culturels à des échelles internationales variées.

Les communications pourront s'inspirer des axes suivants :

  • Le rapport de l'homme politique à l'opinion ;
  • La « peopolisation », ou la confusion entre vie publique et vie privée et son corollaire : la confusion entre le monde politique et le monde des célébrités ;
  • La mise en situation de l'homme politique ;
  • Biographies et auto-biographies ;
  • Pratiques et rites ;
  • L'enjeu de la postérité.

Pour être éligibles, les doctorants et post-doctorants devront être rattachés à un laboratoire de recherche en priorité mais pas exclusivement parmi les disciplines suivantes : Histoire, Sciences Politiques, Information Communication, Sociologie, Anthropologie, Littérature et Civilisation. Les langues retenues pour les communications sont le français et l'anglais. Pour les communications retenues, un résumé de la communication (1500 mots) dans une des deux langues (ou si possible les deux) devra être retourné avant le 31 mars 2009. La journée fera l'objet d'une publication.

Envoi de la proposition de communication :

Titre précis et texte de 300 mots maximum (en français ou en anglais) avant le 31 décembre 2008 à sophie.kienlen@gmail.com. Merci de préciser vos coordonnées et fonctions précises (discipline, sujet de thèse, année de doctorat/post-doctorat, nom du directeur, établissement et laboratoire de rattachement).

Réponse du comité scientifique : 15 février 2009.

Comité scientifique :

Christian Delporte, Jean-Yves Mollier, Caroline Moine, Jean-Claude Yon et Jacques Pothier, John Dean (Université de Versailles Saint Quentin), Pascal Ory (Université Paris 1 Sorbonne), Jean-François Sirinelli (Sciences Po Paris), Jean-Marie Charon, Jacques Revel et François Weil (EHESS), Matthias Steinle (Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle), Annie Duprat (CNRS-LCP), Marie-Anne Matard Bonucci (Université Grenoble II), Hilary Footitt (University of Reading, UK), Marilisa Merolla (Université de Rome "La Sapienza", ITALIE), Juan Antonio García Galindo (Université de Malaga, ESPAGNE), Jérôme Bourdon (Université de Tel-Aviv, ISRAEL), Zdravka Konstantinova (Université de Sofia, BULGARIE), Maria Nesterova (Université d'Etat de Saint-Petersbourg, RUSSIE), Vanessa R. Schwartz (University of Southern California, USA), Bertram M. Gordon (Mills College, USA), Jeremy D. Popkin (University of Kentucky, USA), Michael Spingler (Clark University, USA), Philip Whalen (Coastal Carolina University, USA), Edward Berenson et Martin Schain (New York University, USA)

Comité d'organisation :

Sophie Kienlen, Klervi Le Collen, Géraldine Poels et Sylvain Lesage (Doctorants, Université de Versailles Saint Quentin), Anne-Laure Anizan (Docteur en histoire, Chercheur rattaché, Centre d'histoire de Sciences Po, Paris), Dries Vrijders (Doctorant, Université de Gand, Belgique), Mark Braude (Doctorant, University of Southern California, USA), Matthew Watkins (Doctorant, New York University, USA)

Pour plus d'information, consultez le site de la journée d'étude : www.culturhisto.uvsq.fr

Representing Political Figures in Mass Media (XVIIIth – XXIst century)

Culturhisto 2009: International Doctoral Candidates Conference on Cultural History

Wednesday, May 13th 2009
University Library Auditorium,
Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Only doctoral and post doctoral candidate's papers will be considered for this conference. Confirmed researchers will be invited to attend the event and comment on the work of presenting doctoral candidates. The conference will foster collegial relations among young scholars internationally as well as connect them with more established mentors.

Political figures are the source of a complex imaginary that fascinates both media and public. Consider how contemporary electoral campaigns, TV clip, presidential speeches, political biographies, election posters function today. This is not a new phenomenon: political communication and the development of public personalities are familiar political practices. « Peopolisation » -or how political figures have become celebrities- is a new and rapidly developing area of study that has drawn the attentions of cultural historians and political observers. Studies in political representation increasingly consider the significance of longer time-frames, the impact of evolving media practices, and benefit from international and comparative perspectives.

Representing Political Figures in Mass Media conference operates within the field of international cultural history and invites reflection on the images (still and animated) and discourses of power. We invite researchers who work on the representations of individuals in power in European and American countries to investigate how the modalities of the mass media are used to popularize politics and how these in turn inform the construction of political memory and/or national identity. Proposals should address the media representations of political figures (be they a local personality or a prominent national politician) from 1776 to the present. Primary focus will be European and American democracies.
The conference will focus on the conditions involved in the processes of creation, production and reception of the media products. This observation will enable us to get a clearer view on the degree to which politicians are responsible for their image in the media.

The following aspects should be considered:

The politician's language and non verbal communication, attitude, clothing's social codes, etc.: the researcher will need to explain the symbols used by the politician and his references (intertextuality)

The situations selected for representation, the actions and ideas at the core of the discourse, the kind of role he projects to the outside world (the role of an actor or an observer, of a leader or a coordinator), and the closeness the politician intends to have with its audience (the degree to which he wants to be a father, a friend, a colleague, a professor and the affective levels implied in each degree).

The reference to functions aside from the political: does he present himself as an athlete, a family man, a seducer, a businessman, an intellectual, a peace, ecology or social activist, etc.The setting and staging will be considered as important actors in the message too.

No media will be excluded from the conference, as long as they contribute to explaining the cultural meaning behind the representations of figures of power. Fictions and information will be considered equally, and diversity of sources will be appreciated. Studies on television, radio, press (main and specialised, newspapers, magazines, online), photography, books, posters, online material will all be accepted.

An international comparative approach will be greatly appreciated, but is not a requirement. Although the conference will ultimately aim at defining a comparative international field of research, the committee believes this can also be achieved by a cross-comparison of national cases. To make its cultural history approach complete, the conference will take into consideration the circulation of images and cultural transfers. The main purpose of the conference will be to better appreciate how the popular outlook on the politician has transformed during the past two centuries.

These are the main directions of the conference sessions: The relation of the politician to public opinion ; «Peopolisation »: the confusion between private and public life, between the worlds of politics and celebrities ; Biographies and autobiographies ; · Practices and rituals ; · Posterity

Any student enrolled in a Ph.D. or post doctoral program in History, Political Science, Media Studies, Sociology, Anthropology, Literature and Civilisation and related disciplines at the time of the conference is eligible. Students enrolled at universities outside of France are especially encouraged to submit proposals. Representing Political Figures in Mass Media conference aims at providing researchers on the media treatment of politics with a space for discussion.

Presentations can be delivered in English or in French. Participants are asked to turn in a 1500 word abstract (in English or in French, or both) before March 31st, 2009. This conference will result in a publication.

Paper proposals submission:

300 words text (in French or in English) with a clear title should be send before December 31st 2008 to sophie.kienlen@gmail.com. We kindly request candidates to include the following information: status and current functions, field of study, thesis subject, doctoral/post-doctoral year, the name of your tutor, university (with address), laboratory and doctoral school. Scientific committee's answer: February 15th 2009

Scientific committee:

Christian Delporte, Jean-Yves Mollier, Caroline Moine, Jean-Claude Yon and Jacques Pothier, John Dean (Versailles St Quentin University, FRANCE), Pascal Ory (Paris 1 Sorbonne University, FRANCE), Jean-François Sirinelli (Sciences Po Paris, FRANCE), Jean-Marie Charon, Jacques Revel and François Weil (EHESS, FRANCE), Matthias Steinle (Paris 3 New Sorbonne University, FRANCE), Annie Duprat (CNRS-LCP, FRANCE), Marie Anne Matard-Bonucci (Grenoble 2 University, FRANCE), Hilary Footitt (University of Reading, UK), Marilisa Merolla (University-"La Sapienza", ITALY), Juan Antonio García Galindo (Malaga University, SPAIN), Jérôme Bourdon (Tel-Aviv University, ISRAEL), Zdravka Konstantinova (Sofia University, BULGARIA), Maria Nesterova (Saint-Petersburg State University for Cinema and Television, RUSSIA), Vanessa R. Schwartz (University of Southern California, USA), Bertram M. Gordon (Mills College, USA), Jeremy D. Popkin (University of Kentucky, USA), Michael Spingler (Clark University, USA), Philip Whalen (Coastal Carolina University, USA), Edward Berenson and Martin Schain (New York University, USA)

Organisation committee:

Sophie Kienlen, Klervi Le Collen, Géraldine Poels and Sylvain Lesage (Doctoral Candidate, Versailles Saint Quentin University, FRANCE), Anne-Laure Anizan (Research Fellow, Centre for History, Sciences Po Paris, FRANCE), Dries Vrijders (Doctoral Candidate, Ghent University, BELGIUM), Mark Braude (Doctoral Candidate, University of Southern California, USA), Matthew Watkins (New York University, USA)

For additional information visit the conference website at: www.culturhisto.uvsq.fr 

Lieux

  • Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines, Auditorium de la bibiliotheque universitaire
    Guyancourt, France

Dates

  • mercredi 31 décembre 2008

Contacts

  • Sophie Kienlen
    courriel : sophie [dot] kienlen [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Sophie Kienlen
    courriel : sophie [dot] kienlen [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Représentations médiatiques de l'homme politique (XVIIIe-XXIe siècle) », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 10 novembre 2008, http://calenda.org/195934