AccueilLa nation, enjeu de l'histoire de l'art. 1900-1950

*  *  *

Publié le lundi 10 novembre 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

Grâce à des travaux historiographiques récents, l’étude approfondie des enjeux nationaux à l’œuvre, dans l’écriture de l’histoire de l’art en Europe durant la première moitié du XXe siècle, peut susciter une approche comparatiste. Aussi, cette journée sera l’occasion de découvrir les discours sur l’art tels qu’ils se développèrent en Russie, en Roumanie et dans l’empire austro-hongrois, mais aussi en Allemagne, en Angleterre, en Belgique et en Italie. Les participants, outre le fait qu’ils aborderont un aspect particulier de ces histoires de l’art nationales, situeront les textes étudiés dans les contextes culturels qui les ont vus naître, et exposeront leur définition du nationalisme.

Annonce

Journée d’études organisée par le département des études et de la recherche dans le cadre du programme « Histoire de l’histoire de l’art » coordonné par Anne Lafont

INHA, salle Vasari, Paris

Matin

Président de séance: Neil McWilliam, Duke University

9.30 Présentation de la journée d’études par Anne Lafont, Neil McWilliam, Éric Michaud, Michela Passini

Les pays d’Europe de l’Ouest

10h Claire Challéat, historienne de l'art
L’Exposition des Primitifs flamands de Bruges (1902), « une oeuvre patriotique »

10h30 Martin Myrone, Tate Gallery
Art without art, nation without folk : the myth of British exceptionalism and the making of national art history

Pause

11h15 Marta Nezzo, Université de Padoue
Accenti nazionalistici negli scritti d’arte su periodico : 1914-1920. Una campionatura

Après-midi

Président de séance: Éric Michaud, EHESS

Les pays d’Europe de l’Est

14h Ivan Gerát, Institut d’histoire de l’art, Bratislava
Dismantling the Empire, deconstructing universalism: national discourses, art history and the end of the Austro-Hungarian Monarchy

14h30 Olga Medvedkova, historienne de l’art
L’invention d’une « école russe » : Richard Muther, Alexandre Benois, Christian Brinton

15h Carmen Popescu, historienne de l’art
Fautes de jeunesse : le discours sur l’art roumain en contexte

Pause

Approches transnationales

16h Michela Passini, INHA
La géographie artistique au Congrès international de Stockholm (1933) : inflexions idéologiques d’une notion clé

16h30 Catherine Fraixe, École des Beaux-Arts de Bourges
Europe latine ou Europe des régions? L'art moderne comme laboratoire de l’Europe vers 1930

Institut national d’histoire de l’art
2, rue Vivienne
75002 Paris
accès : métro Palais-Royal ou Bourse
www.inha.fr

Condition d’accès, informations :
Salle Vasari, entrée libre dans la limite des places disponibles
programmation@inha.fr

Lieux

  • Institut national d'histoire de l'art, salle Vasari, 2, rue Vivienne
    Paris, France

Dates

  • mardi 18 novembre 2008

Fichiers attachés

Mots-clés

  • nation, nationalisme

Contacts

  • Michela Passini
    courriel : michela [dot] passini [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Michela Passini
    courriel : michela [dot] passini [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« La nation, enjeu de l'histoire de l'art. 1900-1950 », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 10 novembre 2008, http://calenda.org/195938