AccueilL'art surpris par le social

*  *  *

Publié le vendredi 14 novembre 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

L’inscription de caractéristiques du monde social dans l’œuvre est un fait marquant de nombreuses pratiques de l’art. Après le langage ou la sémiologie hier, la préoccupation du social propose aujourd’hui un nouveau paradigme artistique. Participation, relationnel, collectif, sont autant d’aspects qui situent résolument l’action de l’art sur le terrain de l’échange. Quelle peut être aujourd’hui la place du discours sociologique face à des pratiques qui intègrent bien souvent dans leurs démarches certains des concepts forgés par celui-ci ? Ce colloque interdisciplinaire se propose d’analyser les enjeux d’une discussion croisée de la sociologie avec les pratiques artistiques, l’esthétique ou la critique.

Annonce

Equipe d'accueil Arts : Pratiques et Poétiques

27, 28 & 29 novembre 2008

Amphi A2, bâtiment A sud
Université Rennes 2, Campus Villejean, Place du Recteur Henri Le Moal, Rennes

L’inscription de caractéristiques du monde social dans l’oeuvre est un fait marquant de nombreuses pratiques de l’art. Après le langage ou la sémiologie hier, la préoccupation du social propose aujourd’hui un nouveau paradigme artistique. Participation, relationnel, collectif, sont autant d’aspects qui situent résolument l’action de l’art sur le terrain de l’échange. Cela peut se manifester comme une épreuve du social dans le contexte de l’art, ou encore comme une pensée du social élaborée au sein même des pratiques artistiques.

L’influence d’une sociologie des champs culturels et de l’habitus se retrouve dans de nombreuses pratiques d’artistes depuis la période des années soixante. Pourtant, une certaine orientation de la sociologie vers l’expertise des situations artistiques conflictuelles, suscite régulièrement un débat vis-à-vis du discours sur l’art qu’elle formule. Quelle peut être aujourd’hui la place du discours sociologique face à des pratiques qui intègrent bien souvent dans leurs démarches certains des concepts forgés par celui-ci ?

Le passage d’un art critique à une esthétique fondée sur la pratique de l’action partagée, de l’appropriation de codes sociaux, de la négociation des représentations culturelles, ou encore de l’intervention sociale, traduirait-il les nouvelles perspectives de l’art aux prises avec la « communauté » ?

Ce colloque interdisciplinaire se propose d’analyser les enjeux d’une discussion croisée de la sociologie avec les pratiques artistiques, l’esthétique ou la critique. Il permettra de confronter des points de vue singuliers dans une diversité d’approches nécessaire à la compréhension de la complexité des pratiques artistiques contemporaines.

Jeudi 27 novembre

10h00 – Accueil

10h45 – Denis Briand, ouverture du colloque

11h15 – Fatima Youcef, Lyon 2
Bourdieu : de l’Amour de l’art aux Règles de l’art 

11h45 – Olivier Belon, Saint-Étienne
Image singulière et imaginaire collectif 

12h15 – Questions et débat

Modération : Sylvie Mokhtari, Archives de la Critique d’Art

14h30 – Laurence Corbel, Paris 1
D’une sociologie comme art de combat

15h00 – Gilles Le Guennec, Rennes 2
Le dispositif de l’autre et l’autre dispositif

15h30 – Questions et débat

16h00 – Leszek Brogowski, Rennes 2
L’art qui est, l’art qui pourrait être

16h30 – Jean Arnaud, Aix-Marseille
Le résistant et le déclassé. L’animal comme figure contemporaine subversive

17h00 Questions et débat

Vendredi 28 novembre

Modération : Christophe Viart, Rennes 2

9h00 – Accueil 

9h30 – Gaëtane Lamarche-Vadel, ENSA Dijon
Comment l’art invente le social

10h00 – Dominique Chateau, Paris 1
Le social est-il encore surpris par l’art ?

10h30 – Questions et débat

11h00 – Nathalie Heinich, EHESS
Ce que la sociologie fait à l’art : l’éclairage des médiations

11h30 – Eric Van Essche, Iselp, Bruxelles
L’art contemporain dans l’espace public entre critique sociale et instrumentalisation politico-économique

12h00 – Questions et débat

Modération : Pierre Juhasz, Paris 1

15h00 – Sylvia Girel, Amiens
L’art contemporain comme outil de dénonciation, de provocation, d’insurrection

15h30 – Jean-Marc Poinsot, Rennes 2
Espace social et œuvre d’art, politiques du lieu

15h45 – Questions et débat

16h15 – Béatrice Balcou, Bruxelles
« Amateurs » 

16h45 – Nicolas Thély, Paris 1
« Vit et travaille bien partout »

17h15 – Questions et débat

Samedi 29 novembre

Modération : Denis Briand, Rennes 2

9h15 – Accueil

9h30 – Sandrine Ferret, Rennes 2
Le social surpris par l’image ?

10h00 – Pierre-Henri Frangne, Rennes 2
« Tout se résume dans l’Esthétique et l’Economie politique » : crise de l’art et crise sociale selon Mallarmé

10h30 – Questions et débat

11h00 – Patrick Otto, Rennes 2
L’écart, un point de rencontre entre l’art et le social. À propos de « Ludwig van » de Mauricio Kagel

11h30 – Questions et débat

11h45 – Projection : « Ludwig van », Mauricio Kagel, 1969

13h15 – Clôture du colloque

Pendant ces trois journées les Archives de la critique d’art accompagneront le colloque et présenteront leurs activités.

Catégories

Lieux

  • université Rennes 2, Campus Villejean, Place du Recteur Henri Le Moal, Rennes, Amphi A2, bâtiment A sud
    Rennes, France

Dates

  • jeudi 27 novembre 2008
  • vendredi 28 novembre 2008
  • samedi 29 novembre 2008

Fichiers attachés

Mots-clés

  • arts plastiques, sociologie de l'art, esthétique, critique d'art, pratiques artistiques

Contacts

  • Denis Briand
    courriel : colloque-surprispar [at] uhb [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Denis Briand
    courriel : colloque-surprispar [at] uhb [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'art surpris par le social », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 14 novembre 2008, http://calenda.org/195980