AccueilServir l'État en Turquie

Servir l'État en Turquie

La rationalisation des institutions en question

*  *  *

Publié le mercredi 19 novembre 2008 par Marie Pellen

Résumé

Cette journée d’études se propose, dans une perspective pluridisciplinaire, de faire réfléchir ensemble des chercheurs autour des modes de gouvernement, des pratiques administratives, de la politisation des institutions et de la politisation des individus en Turquie au vingtième siècle. L’objectif est de sortir du paradigme traditionnel, qui identifie l’État en Turquie depuis la fin du dix-neuvième siècle comme un acteur de la « modernisation », de l’« occidentalisation » ou encore de la « sécularisation » de la société. Outre qu’elle s’inscrit dans une perspective téléologique et légitimiste, cette lecture de « l’État », perçu comme une entité unifiée et intentionnelle, tend à hypostasier les rugosités de la configuration sociale et politique turque, la porosité des administrations publiques aux tensions à l’œuvre au sein de l’espace social et l’importance des mécanismes de dévolution ou de discontinuité qui jalonnent l’histoire de l’État turc contemporain.

Annonce

Salle Denis et Maurice Lombard, EHESS, 96 boulevard Raspail, 75006 Paris

Journée d’études organisée dans le cadre des activités de l’EHESS et de l’IISMM.

Deux axes de recherche serviront de fil conducteur à la journée d’études.

Premièrement, interroger les pratiques de l’Etat en tant qu’organisation bureaucratique dépatrimonialisée. Peut-on analyser les mutations structurelles qui affectent l’administration turque au cours du long vingtième siècle à l’aune de l’idéal-type wéberien de l’Etat rationnel-légal et bureaucratique ? Peut-on dresser une sociologie historique de l’étoffement tendanciel de l’appareil d’Etat en Turquie à partir des mécanismes observés dans la formation de l’Etat occidental ? Est-il possible de rapprocher le procès d’étatisation en Turquie de trajectoires balkaniques ou moyen-orientales ?

Deuxièmement, étudier « l’Etat » en tant qu’espace et acteur de socialisation. Comment l’Etat fabrique-t-il de l’appartenance ? Quelles sont les instances d’identification, de catégorisation, d’homologation qui oeuvrent à l’ « étatisation des pratiques sociales » ? Quels sont les vecteurs d’inculcation, de disciplinarisation et d’homogénéisation qui permettent la transformation d’un agrégat inconstitué d’individus aux propriétés parcellisées en citoyens, soldats, policiers, martyres, locuteurs ou hommes de lettres d’une vaste « communauté nationale » ?

Cette journée d’études sera suivie d’une seconde journée à Istanbul au printemps 2009.

Programme :

Matinée :

Président de séance : Vincent Duclert (AHMOC, EHESS)

9h15 : accueil des participants

9h30 :

Allocution d'ouverture par Nathalie Clayer (CNRS, EHESS, Collège de France), directrice du laboratoire Etudes turques et ottomanes.

Michael Meeker (University of California at San Diego) Le pouvoir caché: élites locales et officiels d’état dans la province de Trabzon.

Benoît Fliche (CNRS, ETO): Fonctionnaires et relation à l'Etat dans un village anatolien, de 1912 à nos jours.

Discutant : Romain Bertrand (FNSP, CERI)

11h15 :

Benjamin Gourisse (CRPS, Paris I) : La police turque dans les années 1970 : un exemple d'échec de normalisation institutionnelle.

Discutant : Jean-Gabriel Contamin (CERAPS, Lille 2)

Sümbül Kaya (CRPS, Paris I) : Le service militaire en Turquie après 1980 : réactivation de l'habitus national et production de l'habitus militaire.

Discutant : Marc Bessin (CEMS, EHESS)

Après-midi :   

Président de séance : François Georgeon (ISSM, EHESS) 

14h15 :

Marc Aymes (CNRS, ETO / Cornell, Society for the Humanities) : Dissipation de l'Etat : l'impensé des institutions ottomanes.

Discutant : Marc-Olivier Baruch (AHMOC, EHESS)

Jeanne Hersant : Les hauts fonctionnaires turcs originaires du "monde turc". Hypothèses de recherche.

Discutant : Jean- François Leguil-Bayart (CNRS, CERI)

16h15 :

Olivier Bouquet (Université de Nice Sophia Antipolis): Les Halil Hamid Pasa-zâde : une famille d'Etat, de l'Empire ottoman à la République turque.

Discutante : Françoise Dreyfus (CRPS, Paris I)

Elise Massicard (CNRS, ETO) : Le Vali : trajectoires d’une figure centrale de l’administration de Turquie.

Discutante : Françoise Dreyfus (CRPS, Paris I)

17h45 : Discussions et débats

La journée sera suivie d'un cocktail.

Lieux

  • EHESS, Salle Denis et Maurice Lombard, 96 boulevard Raspail,
    Paris, France

Dates

  • vendredi 05 décembre 2008

Mots-clés

  • Turquie, science politique, sociologie du politique, histoire du politique, État, politisation, Empire ottoman, administration

Contacts

  • Nicolas Camelio
    courriel : camelio_nicolas [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Nicolas Camelio
    courriel : camelio_nicolas [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Servir l'État en Turquie », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 19 novembre 2008, http://calenda.org/196017