AccueilLe pouvoir constituant et l'Europe

*  *  *

Publié le mardi 25 novembre 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

Forgée par Sieyès, la théorie du pouvoir constituant, en permettant de penser la limitation des pouvoirs constitués, a joué un rôle prépondérant dans la manière dont la pensée juridique française a interprété les principes du constitutionnalisme moderne. Un retour de la réflexion et du questionnement théorique sur la notion de pouvoir constituant peut apparaître aujourd'hui comme une nécessité pour tenter d'analyser les enjeux juridiques et politiques du très complexe processus de révisions constitutionnelles par lequel s'opère l'expression par chacun des peuples membre de l'Union européenne de son adhésion au texte du Traité de Lisbonne, où se joue la possibilité même de l'existence d'un « pouvoir constituant » européen.

Annonce

Colloque organisé par

  • la chaire Rationalité en sciences sociales Du Collège de France
  • et le Centre de théorie et Analyse du droit, Unité mixte de recherche du CNRS

Jon Elster, professeur, chaire Rationalité et sciences sociales du Collège de France

Olivier Cayla, directeur d’études à l’EHESS, directeur de l’UMR CNRS Centre de théorie et analyse du droit

Pasquale Pasquino, directeur de recherches au CNRS, professeur à la New-York University

PROGRAMME

9h00-17h45

Amphithéâtre Maurice Halbwachs du Collège de France
11, Place Marcelin Berthelot, 75005 Paris

Matin : La théorie du pouvoir constituant

9h00 Jon Elster, professeur au Collège de France,
Le pouvoir constituant et la constitution non écrite

9h35 Jeffrey Lenowitz, doctorant  à la Columbia University (New York)
The People Say No: Constitutional Rejection and the Second Movement of the Constituent Power

10h10 Claude Klein, professeur à la Faculté de droit de l'Université hébraïque de Jérusalem
Inexistence ou disparition du pouvoir constituant ?

10h55 Pause

11h10 Pasquale Pasquino, professeur à la New-York University, directeur de recherches au CNRS
Le pouvoir constituant et le gouvernement limité dans l’Amérique du XVIIIe siècle

11h55 Arnaud Le Pillouer, maître de conférences à l'Université de Cergy-Pontoise
Reconstitution(s) du pouvoir constituant

Après-midi : Le pouvoir constituant européen

14h30 Ulrich Preuss, professeur à la Hertie School of Governance, Berlin.
Y a-t-il un pouvoir constituant dans l’Union Européenne ?

15h15 Guy Carcassonne, professeur à l’Université Paris X - Nanterre
La ratification « populaire » du traité européen

16h00 Pause

16h15 Paolo Ponzano, conseiller principal pour les questions institutionnelles à la Commission européenne
Le processus de constitutionnalisation au sein de l’Union Européenne

17h00 Olivier Cayla, directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales
L’obscure identité du pouvoir constituant européen

Catégories

Lieux

  • Collège de France, 11 place Marcelin Berthelot, Amphithéâtre Maurice Halbwachs
    Paris, France

Dates

  • vendredi 12 décembre 2008

Mots-clés

  • pouvoir constituant, Europe, Union européenne, Traité de Lisbonne

Contacts

  • Françoise Segers
    courriel : francoise [dot] segers [at] college-de-france [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Françoise Segers
    courriel : francoise [dot] segers [at] college-de-france [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le pouvoir constituant et l'Europe », Colloque, Calenda, Publié le mardi 25 novembre 2008, http://calenda.org/196054