AccueilReprésenter la migration et la division sociale

Représenter la migration et la division sociale

Visualising migration and divided societies

*  *  *

Publié le vendredi 28 novembre 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

Les sociétés contemporaines sont souvent décrites comme profondément marquées par des mouvements de population, de biens et d’information sans précèdent ; un thème récurrent dans les discussions sur la globalisation, la société de l’information ou la « modernité liquide ». Ces lectures ne sont pas sans liens avec celles s’intéressant aux frontières inter-étatiques et divisions intra-urbaines (recherches sur la ségrégation résidentielle, l’exclusion sociale ou le contrôle des migrations).

Annonce

Conférence internationale organisée par

  • Susan Ball (Université Paris 8)
  • Chris Gilligan (University of West of Scotland)

Lieu de la Conférence

MSH Paris Nord
5 juin 2009

Avec le soutien de l’EA 1569 Transferts critiques et dynamiques des savoirs (domaine Anglophone), l’Université Paris 8 et la MSH Paris Nord

Les sociétés contemporaines sont souvent décrites comme profondément marquées par des mouvements de population, de biens et d’information sans précèdent ; un thème récurrent dans les discussions sur la globalisation, la société de l’information ou la « modernité liquide ». Ces lectures ne sont pas sans liens avec celles s’intéressant aux frontières inter-étatiques et divisions intra-urbaines (recherches sur la ségrégation résidentielle, l’exclusion sociale ou le contrôle des migrations).

Ces deux perspectives de questionnement des sociétés contemporaines ont surtout mobilisé des sources relatives aux nombres et aux mots. Nous attacherons ici à valoriser une autre entrée possible relative à l’exploitation et aux traitements des sources visuelles. Dans cette conférence, nous ferrons se rencontrer des sociologues, géographes, historiens, anthropologues et urbanistes dans le domaine urbain et du développement (etc.) et des praticiens qui privilégient l’entrée par un medium visuel (photographie, audiovisuelle, scénographie muséale, bandes dessinées, websites, blogs, cartographie thématique) afin d’envisager les possibles perspectives communes. Ce faisant, nous visons à instaurer un dialogue critique entre les différentes disciplines au travers d’un échange sur les méthodes, quantitatives et relatives aux mots, à l’expression écrite et orale, au regard des sources et modes de traitement visuels. En donnant la priorité aux études visuelles, nous espérons valoriser de nouvelles possibilités offertes aux chercheurs des sciences sociales afin d’approfondir les concepts clés de ‘migration’ et de ‘sociétés divisées’…

Ayant en commun un intérêt pour les sources visuelles, nous sommes intéressés par des communications qui :

  • D’une part, traitent de la migration ; immigration comme émigration, ‘white flight’, migration de retour, migration temporaire (étudiants et voyageurs d’affaire, professionnels), migrations campagne-ville, mouvements transnationaux, mouvements internes, etc. mais aussi sensibles aux types de migrants (migrants économiques, migrations de travail, demandeurs d’asile, réfugiés, migrations culturelles, etc) ;
  • D’autre part, analysent la division sociale ‘divided society’.

En science politique, cette dernière perspective est associée à des questions posées à l’échelle de nations ou de régions comme l’Irlande du Nord, L’Afrique du Sud, la Bosnie-Herzégovine qui sont caractérisées par de profonds clivages sociaux basés sur la différence ethnique. Aux Etats-Unis plus récemment, l’expression a toutefois été utilisée pour désigner les divisions culturelles comprises comme une manière différente de l’ethnicité fondée sur les partages de valeur selon lesquels se segmente la société. Les sociétés sont aussi divisées en termes de classes sociales et de genre qui ne sont pas sans liens avec les flux d’arrivée de départ et de retour des migrants. Nous sommes bien sûr intéressées par des communications qui mettent en relation l’une ou l’autre de ces manières de théoriser et de représenter la société et qui interrogent les termes ‘société divisée’, ‘société’ et ‘division’, ainsi que la mesure de l’intensité de cette division en relation avec la migration.

Des communications théoriques, méthodologiques et empiriques sont les bienvenues. Un titre et un résumé de 300 mots doivent êtres envoyés avant le 9/1/09. La sélection des communications s’effectuera avant la fin de Janvier 2009. Il sera demandé aux auteurs présélectionnés de soumettre un grand résumé de 2 pages avant le 16 Mars 2009 afin d’être traduit en Anglais ou en Français et diffusé aux participants avant la conférence.

Le remboursement des frais de voyage et d’hébergement pour les conférenciers dont la contribution sera acceptée se fera sur la base des normes de l’UP8

Adresser les résumés pour évaluation à Susan Ball (s.ball@wanadoo.fr) et à Chris Gilligan (chris.gilligan@yahoo.co.uk)

Lieux

  • MSH Paris Nord
    Saint-Denis, France

Dates

  • vendredi 09 janvier 2009

Fichiers attachés

Mots-clés

  • sources visuelles, migration, sociétés divisées

Contacts

  • Susan Ball-Petsimeris
    courriel : s [dot] ball [at] wanadoo [dot] fr
  • Chris Gilligan
    courriel : chris [dot] gilligan [at] yahoo [dot] co [dot] uk

Source de l'information

  • Susan Ball-Petsimeris
    courriel : s [dot] ball [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Représenter la migration et la division sociale », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 28 novembre 2008, http://calenda.org/196091