AccueilViolences, subjectivités et santé. Expériences locales et rhétorique globale. 2008-2009

*  *  *

Publié le lundi 01 décembre 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

La violence semble aujourd’hui caractéristique de ce que certains ont appelé l’après-modernité (Wieviorka 2005). Elle est constituée comme un objet de recherche qui transcende et questionne les sciences sociales (Bourgois et Scheper-Hugues 2004) concernant notamment la possibilité d’en faire l’ethnographie, de la dire, d’en proposer une analyse (Das 2006). Notre séminaire s’inscrit dans ce courant de recherche et vise à discuter de la violence à partir de la rencontre d’individus et d’institutions. Cette année le séminaire poursuit la discussion de la violence dans le champ spécifique de la santé, à partir de la rencontre d’individus et d’institutions. Nous proposons d'interroger la façon dont des individus (en particulier ceux qui sont confinés aux marges des sociétés contemporaines, dont l’existence est limitée à ce que l’on pourrait nommer des « zones grises ») font l’expérience de la violence (de nature et de forme diverses) et comment cette expérience se traduit d’un point de vue subjectif.

Annonce

Séminaire de recherche 2008-2009

Laurence Kotobi, Emanuel Langlois, Frédéric Le Marcis, Béatrice Jacques

Cette année notre séminaire poursuit la discussion de la violence, dans le champ spécifique de la santé, à partir de la rencontre d’individus et d’institutions. Nous proposons d’interroger la façon dont des individus (en particulier ceux qui sont confinés aux marges des sociétés contemporaines, dont l’existence est limitée à ce que l’on pourrait nommer des « zones grises ») font l’expérience de la violence (de nature et de forme diverses) et comment cette expérience se traduit d’un point de vue subjectif.

De 13h 30 à16h30, Université Victor Segalen – Bordeaux 2, place de la Victoire, Salle 5

18 décembre 2008 :

Julien Grard, (Doctorant IRIS-EHESS)
« Institutions et violence ; subjectivité et parole : l'expérience de personnes souffrant de maladies mentales graves. »

22 janvier 2009 :

Claire Marin, (Agrégée, Docteure en philosophie)
« Violence de la maladie, violence de la vie »

12 février 2009 :

Alfonsina Faya Roblès (doctorante CIRUS/CERS Toulouse II Le Mirail et Núcleo FAGES (família, gênero e sexualidade) de l’Universidade Federal de Pernambuco)
« Subjectivités maternelles en milieu populaire urbain au Nordeste  Brésilien: enjeux et arrangements entre dispositifs de régulation et  expérience sociale »

19 mars 2009 :

Alexandra NACU (Chercheur post-doctoral, Sciences-Po Paris (Centre de Sociologie des Organisations - Chaire Santé), 
« Les catégorisations des migrants dans le système de santé: du déni à l'assignation ? L'exemple de la périnatalité et de la tuberculose ».

9 avril 2008 :

Mariella Pandolfi (Pr d’Anthropologie, Université de Montréal)
Titre à préciser.

Lieux

  • Université Victor Segalen - Bordeaux 2, Place de la Victoire, salle 5
    Bordeaux, France

Dates

  • jeudi 18 décembre 2008
  • jeudi 22 janvier 2009
  • jeudi 12 février 2009
  • jeudi 19 mars 2009
  • jeudi 09 avril 2009

Mots-clés

  • violences, subjectivités, santé, anthropologie, sociologie.

Contacts

  • Isabelle Genty
    courriel : secretariat [dot] ethno [at] ethno [dot] u-bordeaux2 [dot] fr

Source de l'information

  • Laurence Kotobi
    courriel : laurence [dot] kotobi [at] u-bordeaux2 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Violences, subjectivités et santé. Expériences locales et rhétorique globale. 2008-2009 », Séminaire, Calenda, Publié le lundi 01 décembre 2008, http://calenda.org/196106