AccueilLe Bilâd al-Shâm face aux mondes extérieurs (XIe-XIVe siècle). La perception de l’autre et la représentation du souverain

*  *  *

Publié le jeudi 04 décembre 2008 par Marie Pellen

Résumé

Dès qu’un personnage historique devient source de création littéraire, il tend à se transformer en figure « mythique » (à entendre ici au sens d’un mythe littéraire). Saladin, Baybars, Gengis Khan, par exemple, ont donné naissance à d’innombrables récits fabuleux devenus supports de croyance, interférant parfois rétroactivement dans les sources historiques. Les contacts entre Croisés, Mongols et Musulmans ont favorisé, de part et d’autre, l’élaboration d’images types et le développement des valeurs et des représentations qui s’y rattachent, en particulier pour les souverains.

Annonce

Ce colloque s’inscrit dans le cadre du programme de l’IFPO : « Le Bilâd al-Shâm face aux mondes extérieurs, Croisés et Mongols. Réactions, adaptations, échanges (XIe-XIVe s.) » (Voir la présentation de ce programme de recherche sur le site de l’Ifpo).

Dès qu’un personnage historique devient source de création littéraire, il tend à se transformer en figure “mythique” (à entendre ici au sens d’un mythe littéraire). Saladin, Baybars, Gengis Khan, par exemple, ont donné naissance à d’innombrables récits fabuleux devenus supports de croyance, interférant parfois rétroactivement dans les sources historiques. Les contacts entre Croisés, Mongols et musulmans ont favorisé, de part et d’autre, l’élaboration d’images types et le développement des valeurs et des représentations qui s’y rattachent, en particulier pour les souverains. Quelles sont les figures bibliques, antiques ou historiques auxquelles les historiens font références pour donner une légitimité à un souverain musulman dans une période de contacts avec l’autre, qu’il soit occidental, comme les Croisés, ou d’une région septentrionale pour ainsi dire inconnue, comme les Mongols, considérés en terre d’Islam et en Occident, comme des nouveaux Gog et Magog ? En d’autres termes, on se posera la question, non seulement de la perception de l’autre, mais aussi de la représentation du souverain dans les sources historiques et littéraires. Il s’agira ainsi de suivre la formation et les transformations des modèles et de relever, en particulier, les modifications qui ont résulté des contacts de l’islam avec les autres cultures et univers religieux qui ont pénétré le Bilâd al-Shâm.

Mercredi 17 décembre

- 13h30-14h : Accueil des participants

- 14h : Ouverture du colloque par Pierre Lory, Directeur scientifique à l’Ifpo

- 14h30 : Présentation générale par Denise Aigle du programme « Le Bilād al-Šām face aux mondes extérieurs, Croisés et Mongols. Réactions, adaptations, échanges (XIe-XIVe s.) » et de la place du colloque dans le programme

15h-19h15 : Première séance : « La fabrique des héros ou la perception du souverain »
Président de séance : Faysal Abdallah, Professeur à l’université, Damas

- 15h-15h45 : Anne-Marie
 Eddé (Directeur de recherche, CNRS/IRHT)
« 
Saladin et Baybars : figures mythiques et représentation du souverain »

- 15h45-16h30 Abbès Zouache (Chercheur associé au Ciham/UMR 5648)
« Saladin : ’histoire et la légende »

- 16h30-17h : Pause café

- 17h-17h45 : Tahar Mansouri : Professeur à l’Université de la Manouba, Tunis
« Le portrait du sultan al-Manṣūr Qalā’ūn d’après al-Faḍl al-ma’ṯūr fī sīrat
al-Malik al-Manṣūr de Šāfi‘ Ibn ‘Alī »

- 17h45-18h30 : Anne Troadec (Doctorante, EPHE)
« Le sultan de guerre : construction d’une image et affirmation du pouvoir dans les récits des conquêtes de Baybars »

- 18h30-19h15 : Questions du public, débat

- 19h30 : Pot apéritif de bienvenue

Jeudi 18 décembre

9h-13h : Deuxième séance : De l’histoire à la geste : l’exemple de Baybars
Président de séance : Professeur Ahyaf Sinno, Université Saint-Joseph, Beyrouth

- 9h-9h45 : Katia Zakharia (Professeur à l’Université de Lyon 2)
« La geste épique de Baybars est-elle bien en dessous de sa réelle biographie ? »

- 9H45-10H30 : Francis Guinle (Professeur à l’Université de Lyon 2)
« 
Conversions et fausses conversions dans la Sīrat al-Malik al-Zāhir Baybarṣ »

- 10h30-11h : Pause café

- 11h-11h45 : Youssef Ghawanmeh (Professeur à l’Université d’Irbid)
« 
al-Tasāmuḥ
al-islāmī
fī
muwāǧahat
al-āḫar
al-ṣalībī
fī
al-‘aṣr
al-ayyūbī
 »

- 11h45-12h30 : Georges Dorlian (Professeur associé à l’Université de Balamand)
« Baybars et ‘Alī Zaybaq. Héros et ‘ayyār des romans populaires arabes »

15h-19h15 : Troisième séance : Présences chrétiennes dans le Bilād al-Šām
Président de séance : François Burgat, Directeur de l’Ifpo

- 15h-15h45 : Aboubakr Chraïbi (Maître de conférences-HDR à l’Inalco, Paris)
« Une rencontre aux Croisades »

- 15h45-16h30 : Mireille Issa (Professeur à l’Université Saint-Esprit de Kaslik)
« Les chrétiens d’Orient vus par les voyageurs en Terre sainte : Louis de Rochechouard entre réalité et sources »

- 16h30-17h : Pause café

- 17h-17h45 : Denise Aigle (Directrice d’études à l’EPHE, Paris, Sorbonne)
« Les invasions de Ġāzān Ḫān en Syrie. Polémiques sur sa conversion à l’islam et la présence de chrétiens dans ses armées »

- 17h45-18h30 : Questions du public, débat

Vendredi 19 décembre

9h-13h30 : Quatrième séance : Perceptions des Mongols dans le Bilād al-Šām
Président de séance : Professeur Tahar Mansouri, Université de la Manouba, Tunis

- 9h-9h45 : Thomas Herzog (Institut für Islamwissenschaft und Neuere Orientalische Philologie, Universität Bern, Suisse)
« La menace mongole dans le Roman de Baybars »

- 9h45-10h30 : Alaa Talbi (Doctorant à l’Université de la Manouba, Tunis et à l’EPHE)
« L’impact de la présence mongole dans l’imaginaire de la population syrienne »

- 10h30-11h : Pause café

- 11h-11h45 : Marie-Anna Chevalier (Chercheur associée à l’EA 4207, Centre de recherche et d’étude sur les pays de Méditerranée au Moyen Âge)
« Les réactions des ordres religieux-militaires face aux invasions mongoles au Proche-Orient »

- 11h45-12h30 : Questions du public, débat

12h30-13h : Clôture du colloque par Katia Zakharia

 

Lieux

  • Ifpo, Site Abou Roummaneh
    Damas, Syrie

Dates

  • mercredi 17 décembre 2008
  • jeudi 18 décembre 2008
  • vendredi 19 décembre 2008

Mots-clés

  • Syrie, mongols, croisés, croisades, islam, altérité, souverain

Contacts

  • Denis Aigle
    courriel : aigle [at] ivry [dot] cnrs [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Nicolas de Lavergne
    courriel : delavergne [at] msh-paris [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le Bilâd al-Shâm face aux mondes extérieurs (XIe-XIVe siècle). La perception de l’autre et la représentation du souverain », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 04 décembre 2008, http://calenda.org/196125