AccueilTraditions grammaticales et mémoire disciplinaire

Traditions grammaticales et mémoire disciplinaire

Journée de l'École doctorale 268 (Paris III) et de l'UMR 7597

*  *  *

Publié le lundi 08 décembre 2008 par Marie Pellen

Résumé

Quels rapports les traditions grammaticales et linguistiques entretiennent-elles avec leur passé ? Cette journée de l'École doctorale « Langage et langue » sera consacrée à la manière dont les traditions grammaticales et linguistiques organisent (ou non) la mémoire de leur passé. Trois axes seront retenus: la référence à une tradition d'analyse (la grammaire générale), la référence à une tradition nationale (le cas russe), la référence à une tradition sacrée/religieuse (la grammaire tamoule). Ce sera ici l'occasion d'éprouver la consistance, la pertinence relative et l'utilité de la notion de « tradition » appliquée à ce domaine de savoir.

Annonce

Ecole Doctorale 268 "Langage et Langues" Paris III / UMR 7597 "Histoire des théories linguistiques"
Cycle "Conférences du Samedi matin"

Samedi 13 décembre 2008

9H30-13H00
ILPGA 19 rue des Bernardins 75005 Paris
Salle Brunot (rez-de-chaussée)

QUELS RAPPORTS LES TRADITIONS GRAMMATICALES ET LINGUISTIQUES ENTRETIENNENT-ELLES AVEC LEUR PASSE ?

Coordination : Christian PUECH
(Univ Paris 3, UMR CNRS 7597)

Dans l'organisation "moderne" de la production des connaissances scientifiques, le
présentisme (c'est à dire l'idée que l'activité scientifique est avant tout tournée vers l'avenir et
le progrès à partir du présent) domine largement.

Pourtant on sait bien qu'aucune "invention" ou "découverte" n'est sérieusement envisageable
sans la transmission continue d'acquis qui renvoient souvent à un passé lointain et sans la
collaboration directe ou à distance des générations. Ce sont les modalités de cette
transmission plus ou moins consciente et organisée, variable dans le temps et l'espace que
nous souhaitons ici explorer.
Cette journée 2008 de l'ED 268 voudrait donc attirer l'attention sur ce paradoxe mémoriel et
examiner certains de ses aspects en ce qui concerne les connaissances
grammaticales/linguistiques et leur inscription dans des traditions.
Après une approche générale qui visera a donner les grands repères de cette histoire du
rapport des traditions grammaticales au temps, on a retenu trois cas:
  • l'inscription d'une tradition grammaticale dans une tradition nationale/culturelle (le "cas" russe);
  • l'inscription d'une tradition grammaticale dans une tradition d'analyse (l'organisation de la mémoire de la grammaire générale);
  • l'inscription d'une tradition grammaticale dans une tradition mythico-religieuse (le "cas" de la tradition tamoule).

PROGRAMME

- 9h30-10h10 (avec discussion)
C. Puech (Univ. Paris III/UMR CNRS 7597)
« Traditions grammaticales / linguistiques et rétrospection: les différents paramètres
mémoriels »

- 10h10-10h50 (avec discussion)
S. Archaimbault (CNRS, dir. de l'UMR 7597)
« Tradition grammaticale et mémoire nationale: le cas russe (XVIII°-XX° siècles) »

- 10h50 - 11h Pause

- 11h – 11h40 (avec discussion)
V. Raby (Univ P. 4 et UMR CNRS 7597) et J. M. Fournier (Univ. P.3 et UMR CNRS
7597)
« Tradition grammaticale et mémoire intellectuelle: la grammaire générale (XVII°/XIX°
siècle) »

- 11h40 – 12h20 (avec discussion)
J. L. Chevillard (CNRS, UMR 7597)
« Une tradition grammaticale non occidentale: la mémoire "monumentalisée" de la
tradition grammaticale tamoule »

(Cette journée est organisée conjointement par l'ED 268 et l'UMR CNRS 7597 « Histoire des
théories linguistiques »)

Lieux

  • ILPGA 19 rue des Bernardins (Salle brunot)
    Paris, France

Dates

  • samedi 13 décembre 2008

Mots-clés

  • Grammaire, histoire, épistémologie, traditions

Contacts

  • Christian Puech
    courriel : cpuech50 [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Christian Puech
    courriel : cpuech50 [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Traditions grammaticales et mémoire disciplinaire », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 08 décembre 2008, http://calenda.org/196146