AccueilMy Space is You Tube

My Space is You Tube

Trois journées d'études organisées par le Laboratoire des Arts et des Médias

*  *  *

Publié le lundi 15 décembre 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

Depuis 2005, les services My Space, You Tube et Flickr sont des plateformes qui permettent de partager des données visuelles et sonores. Elles constituent un nouveau canal de diffusion des œuvres et des programmes qu’ils soient amateurs ou non. Elles contribuent également à la mise en place d’un nouveau régime d’exposition et de visibilité. Dans le cadre de la ligne de recherche « Basse définition », le Laboratoire des Arts et des Médias consacre trois journées d’étude à l’exploration de cette culture qui s’est mise en place de manière quasi spontanée par quelques initiatives privées et supportée par l’engouement sans réserve des internautes. Intitulées My Space is You Tube, ces trois journées aborderont les possibilités d’une expérience esthétique, les formes de création et la question de la légitimation des œuvres et des manières de faire induites par la fréquentation de ces plateformes.

Annonce

Trois journées d’étude organisées par le Laboratoire des Arts et des Médias (LAM), LETA équipe d'accueil n°2478 Université Paris 1 Panthéon Sorbonne.

Responsable scientifique : Nicolas Thély

Journées ouvertes à tous les étudiants et chercheurs.

Première journée
Vendredi 9 janvier 2009

Plaisirs et esthétiques

L’objet de cette première journée d’étude est de s’interroger sur la relation que nous entretenons au réseau, - ses possibilités de divertissement et de rencontres -, mais également sur la manière dont le Web 2.0 interroge le regard et les méthodes de travail des chercheurs et des archivistes de l’Internet. Images et documents à l’appui, il sera donc question de plaisirs pleinement assumés et d’expériences esthétiques impures et imparfaites.

De la recherche de vidéos clips et d’extraits de film à un soudain engouement pour tel ou tel artiste : quel type d’expérience esthétique autorise le Web 2.0 ? Quelle manière de faire induit-il ? Quels plaisirs ? Quelles postures et quels comportements ? My Space, You Tube et Flickr  semblent façonner de nouveaux types d’expériences, personnelles et communes à la fois, emprunts d’obsession et de fascination, de curiosité et d’excitation : un simple clic de souris peut vous conduire vers des univers dépaysants ou très attendus.
L’objet de cette première journée d’étude est de s’interroger sur la relation que nous entretenons au réseau, - ses possibilités de divertissement et de rencontres -, mais également sur la manière dont le Web 2.0 interroge le regard et les méthodes de travail des chercheurs et des archivistes de l’Internet. Images et documents à l’appui, il sera donc question de plaisirs pleinement assumés et d’expériences esthétiques impures et imparfaites.

Intervenants

  • Hélène Sirven, Maître de conférences, ethno-esthétique, Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne
  • Laurence Corbel, enseigne la philosophie à l'IUFM de Paris, Paris IV
  • Alain Carou, conservateur, département de l'Audiovisuel, BnF
  • Fabien Vallos, professeur de philosophie, école des Beaux-Arts, Bordeaux

Deuxième journée
Lundi 22 juin 2009

Créations sans qualités

Pastiches, remakes, détournements, clips vidéo, long métrages atomisés, émission télévisées disloquées, vidéos porno amateur fourmillantes… Indénombrables et sans qualités apparentes, ces productions audiovisuelles secondes déboulent sur le réseau et illuminent nos écrans d'ordinateurs. Formes faibles et convenues, elles révèlent de manières symptomatiques les tendances et les mouvances culturelles passagères tout en dressant un portrait en creux des usages que nous faisons du numérique.

Dans le cadre de la ligne de recherche « Basse définition », l’objet de cette deuxième journée d’étude est d’interroger les procédures de création liées aux plateformes d’échange et de partage des vidéos. Il sera question de petits montages faits maison, d’images et de bandes sons recyclées, et de réalisations typiquement ou faussement amateurs. De quels modèles et quels schémas esthétiques ces créations sans qualités sont-elles les vecteurs ? Comment contribuent-elles à reformuler la notion de droit d’auteur et à redessiner l’espace légal de la création artistique ?

Intervenants :

  • Olivier Quintyn : essayiste, auteur de Dispositifs/Dislocations, Al dante/Questions Théoriques, 2007.
  • Annick Rivoire : journaliste spécialiste de la culture digitale, fondatrice du média des cultures électroniques Poptronics (http://www.poptronics.fr)
  • Marie Jenlain : critique d’art
  • Cyril Thomas : critique d’art, Doctorant en Histoire de l'art contemporain à l'Université Paris X Nanterre

Informations pratiques

De 9h30 à 17h
à l’UFR d’Arts et sciences de l’art
Salle 250
47, rue des Bergers, Paris 15e.
Métro : Lourmel, Charles-Michels.
RER : Javel

Renseignements et réservation
nicolas.thely@univ-paris1.fr

Lieux

  • Université Paris 1 - Centre Saint-Charles - Salle 250 - 47 rue des Bergers
    Paris, France

Dates

  • vendredi 09 janvier 2009
  • lundi 22 juin 2009

Mots-clés

  • internet, esthétique, archivage, méthodologie

Contacts

  • Nicolas Thély
    courriel : nicolas [dot] thely [at] univ-rennnes2 [dot] fr

Source de l'information

  • Nicolas Thély
    courriel : nicolas [dot] thely [at] univ-rennnes2 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« My Space is You Tube », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 15 décembre 2008, http://calenda.org/196177