AccueilRéflexivité, épistémologie et interdisciplinarité en sciences humaines et sociales

*  *  *

Publié le mardi 23 décembre 2008 par Marie Pellen

Résumé

La Maison européenne des Sciences de l'Homme et de la Société — Lille-Nord-de-France (MESHS) accueillera l'historien Steven L. Kaplan du mois de janvier au mois de juin 2009. Son séminaire, consacré aux rapports entre histoire et sciences humaine, entend promouvoir une réflexion sur le statut des SHS grâce à une approche interdisciplinaire.

Annonce

Une conférence précédera ce séminaire le 15 janvier 2009 (17h30, MESHS — espace Baïetto, 2 rue des Canonniers, Lille). Elle aura pour thème : Le Pain, Le Peuple et l'Etat : Réflexions sur le contrat social des Lumières aux Trente Glorieuses.

Programme

Les séances auront lieu les  :

Jeudi 29 janvier 2009.

Histoire et scientificité aux États-Unis ou comment on a longtemps “positivé” outre-Atlantique

Jeudi 5 février 2009.

L’histoire sociale en France qu’aux États-Unis : la construction d’une hégémonie

Jeudi 19 février 2009.

Économie et Histoire : la « Cliométrie » aux États-Unis. Réflexions sur la constitution d’une nouvelle discipline

Jeudi 5 mars 2009.

L'ascension et la chute de l’histoire sociale chez les Anglo-Saxons ou la revanche culturaliste

Jeudi 19 mars 2009.

La domination culturaliste et les doutes anglo-saxons. Vers un retour du social outre-Manche et outre-Atlantique ?

Jeudi 2 avril 2009.

De la théorie à la pratique : penser les sans-culottes

Jeudi 16 avril 2009.

Penser la régulation : le travail

Jeudi 7 mai 2009.

Penser la régulation : l’approvisionnement

Jeudi 21 mai 2009.

Penser le marché

Jeudi 4 juin 2009.

Penser l’opinion

Jeudi 11 juin 2009.

Penser le politique

Jeudi 18 juin 2009.

Mené par Steven L. Kaplan à la Maison européenne des sciences de l'homme et de la société de Lille (MESHS), le séminaire "Réflexivité, épistémologie et interdisciplinarité en SHS" s'achève par une journée consacrée au réel des sciences humaines et sociales et aux nombreux tournants qu'elles ont subis.

Présentation

Qu'il s'agisse du tournant linguistique, du tournant pragmatique, du post-modernisme ou du post-structuralisme, nombreuses sont les approches qui, dans le domaine des humanités et des sciences sociales, conduisent à une remise en question du réel. Certaines de ces perspectives ont eu le mérite de rappeler l'écart entre le mot et la chose et de critiquer la réification des catégories sociales. D'autres, poussées au terme de leur logique, aboutissent à une remise en cause, voire à une mise à mal, du réel : elles dénient l'existence d'un au-delà du discours et font de ce dernier sa propre référence.

La question du rapport au réel est sans doute « la » question épistémologique fondamentale pour toutes les sciences. Elle touche cependant les humanités et les sciences sociales d'une manière particulière. Dans la mesure où celles-ci appréhendent des objets culturels et symboliques, sans doute offrent-elles plus de prise à ce type de théories. L'idée de cette journée est de réunir plusieurs représentants de diverses disciplines (philosophie, littérature, histoire, économie, sociologie, anthropologie) pour débattre cette question. Comment le réel est-il conçu par ces disciplines ? Dans quelle mesure pose-t-il problème ? Comment son appréhension a-t-elle évolué ?

Un cadre informel de discussion nous a semblé le plus pertinent pour aborder cette question démesurée. La journée aura ainsi lieu en deux temps. La matinée (9h00-12h00) sera consacrée à une intervention informelle de chaque intervenant invité. L'après-midi (13h30-17h30) sera consacrée à une discussion modérée par Steven Kaplan et ouverte à tous (inscription préalable sur le site de la MESHS).

Liste des intervenants invités

  • Marie-Caroline Callard, université Paris IV
  • Enrico Castelli-Gattinara, université La Sapienza Rome
  • Jérôme David, université de Lausanne
  • Nathalie Heinich, CNRS-EHESS
  • Steven L. Kaplan, Cornell University — MESHS
  • Catherine Koenig-Pralong, université de Fribourg
  • Frédéric Lordon, CNRS-EHESS
  • Pietro Pucci, Cornell University
  • Wiktor Stoczkowski, EHESS

Programme

8h30– 9h00 : Accueil des participants
9h00 – 12h00 : Interventions
13h30 – 17h30 : Discussions

D'autres intervenants participeront à ce séminaire :

Jeudi 22 janvier 2009.

Christophe Prochasson (historien, EHESS). Que peut faire l'historien de ses émotions ?

Jeudi 12 février 2009.

Étienne Anheim (historien, université Versailles / Saint-Quentin). L'historiographie des années 1990-2000 : sortie de crise ?

Jeudi 12 mars.

Michel Naepels (ethnologue, CNRS). Enquête ethnographique, perspective historique et critique des sources. L'exemple d'une chasse aux sorciers à  Houaïlou (Nouvelle-Calédonie) en 1955

Jeudi 26 mars.

Romain Bertrand (politiste, FNSP). Une sociologie politique des controverses de 2005 autour du "passé colonial"

Jeudi 9 avril

(attention horaire : 17h30-19h30). Claire Lemercier (historienne, CNRS). Le quantitatif à l'épreuve du micro

Jeudi 14 mai.

Gisèle Sapiro (sociologue, CNRS). Quelle épistémologie pour les sciences humaines et sociales ?

Jeudi 28 mai. 

Antoine Lilti (historien, ENS). Histoire et philosophie. Les Lumières étaient-elles radicales ?

Ces rencontres auront lieu à la MESHS, 2, rue des Canonniers, Lille de 17h
à 19h.

Lieux

  • MESHS, 2 rue des Canonniers, Lille
    Lille, France

Dates

  • jeudi 15 janvier 2009
  • jeudi 22 janvier 2009
  • jeudi 29 janvier 2009
  • jeudi 05 février 2009
  • jeudi 12 février 2009
  • jeudi 19 février 2009
  • jeudi 05 mars 2009
  • jeudi 12 mars 2009
  • jeudi 19 mars 2009
  • jeudi 26 mars 2009
  • jeudi 02 avril 2009
  • jeudi 09 avril 2009
  • jeudi 16 avril 2009
  • jeudi 07 mai 2009
  • jeudi 14 mai 2009
  • jeudi 21 mai 2009
  • jeudi 28 mai 2009
  • jeudi 04 juin 2009
  • jeudi 11 juin 2009
  • jeudi 18 juin 2009

Mots-clés

  • Interdisciplinarité, épistémologie, SHS, histoire, réflexivité, historiographie

URLS de référence

Source de l'information

  • Gabriel Galvez-Behar
    courriel : gabriel [dot] galvez-behar [at] univ-lille3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Réflexivité, épistémologie et interdisciplinarité en sciences humaines et sociales », Séminaire, Calenda, Publié le mardi 23 décembre 2008, http://calenda.org/196234