Accueil« 70 años después ». La littérature espagnole et les camps français d’internement (1939-1945)

*  *  *

Publié le lundi 05 janvier 2009 par Marie Pellen

Résumé

Du 12 au 14 février 2009 se tiendra en l'Université de Nanterre (Bâtiment B, salle des Conférences et salle Paul Ricoeur) un colloque international réunissant les meilleurs spécialistes de la littérature des camps autour des camps français d'internement entre 1939 et 1945.

Annonce

Programme

Jeudi 12 février, Salle des Conférences

13h : accueil des participants

13h30 : ouverture du colloque

14h-14h45,  conférence d’ouverture par Geneviève Dreyfus-Armand (directrice de la BDIC) : « Jalons pour la mémoire des camps d’internement français : de l’histoire des termes employés à leur poids mémoriel »

15h-16h30 : Approches théoriques. Présidence : Rose Duroux

  • Andrée Bachoud (Université Paris VII) : « Et tout cela est plus que littérature »
  • Philippe Mesnard (ISTI-Haute École de Bruxelles et Fondation Auschwitz) :  « Questions sur les formes, modèles, et interprétations des témoignages écrits des exilés de 1939 »
  • Luba Jurgenson (Université Paris IV) : « La création de la trace dans la littérature des camps »
  • Claudia Nickel (Universität Postdam) : « Escribir sobre experiencias concentracionarias. Una literatura transnacional del s. XX »

17h-18h30 : Sondages dans le corpus. Présidence : Andrée Bachoud

  • Manuel Aznar Soler (Universitat autònoma de Barcelona) : « El campo de concentración como espacio escénico en el teatro del exilio republicano español de 1939 »
  • Marie Carmen Rejas Martin (Université de Reims) : « Expérience d’écriture. Expérience traumatique. Expérience des camps »
  • Javier Sánchez Zapatero (Universidad de Salamanca) : « La metáfora zoológica en la escritura de los campos franceses de internamiento. Usos y aplicaciones »
  • Bernard Sicot (Université Paris Ouest) : « Una característica del corpus: el topos del manuscrito encontrado »

Vendredi 13 février, Salle des Conférences

9h-10h30 : Corpus catalan. Présidence : Marta Marín Dòmine

  • Jaume Aulet (Universitat autònoma de Barcelona) : « El poeta Agustí Bartra y su paso por los campos de internamiento en 1939. Material epistolar y repercusión literaria »
  • Josep Vicent García-Raffi (Doctor en filología catalana) : « La literatura concentracionaria de Ferran de Pol »
  • Carles Cortes Orts (Universidad de Alicante) : « Ficción y realidad: el testimonio en los campos de internamiento franceses, Els vençuts (1969) de Xavier Benguerel »

11h-12h30 : Corpus catalan. Présidence : Jacques Issorel

  • Oriol González i Tura (Terrasa) : « Cristo de 200 000 brazos de Agustí Bartra: entre el testimonio y la poesía »
  • Marta Marín Dòmine (Laurier University, Waterloo, Canadá) : « Pere Vives, cartas desde los campos de concentración »
  • Xavier Vall (Universitat autònoma de Barcelona) : « Humbert Pardellans, de ‘Las prisiones del absurdo’ a París »
  • Christine Guinard (Paris) : « Roc d’Almenara : Diari d’un refugiat catalá »

14h30-16h : Max Aub. Présidence : Ottmar Ette

  • Albrecht Bushmann (Universität Potsdam) : « Heterotopías del sobrevivir. Max Aub, los campos y las configuraciones de la exclusión »
  • Valeria de Marco (Universidade de São Paulo) : « Max Aub en los campos franceses: escritura y ruinas »
  • Eleanor Londero (Università della Calabria) : « Los límites de la escritura: Max Aub y Manuscrito cuervo »
  • Isabel Vázquez de Castro (Université Paris XII) : « Irrationalité dans Manuscrito Cuervo de Max Aub (1955) »

16h30-18h : Aub et divers auteurs. Présidence : Eleanor Londero

  • Ottmar Ette (Universität Potsdam) : « Max Aub y Jorge Semprún: campos, vivencias y convivencias en las literaturas sin residencia fija »
  • José Alvarez Fernández (Emmanuel College, Boston) : « De campo a campo: lugares de memoria y trauma en la literatura concentracionaria de la diáspora republicana. (Aub, Mera, J. Campos) »
  • José María Naharro-Calderón (University of Maryland / Universidad de Alcalá) : De los campos metropolitanos a los de las colonias, memorias concentracionarias »

18h30-19h30 : Images

Documentaire : Photographie d’un camp, avec Odette Martinez (BDIC) et Linda Ferrer Roca (réalisatrice)

Vendredi 13 février, Salle Paul Ricœur

9h-10h30 : Écrivains et témoins. Présidence : Manuel Aznar Soler

  • Robert Coale (Université Paris VIII) : « Alicante, Blida, Bel-Abbes, un exilio inédito en primera persona »
  • José Ramón López (Universitat autònoma de Barcelona) : « Las topografías móviles: nación, guerra e identidad en España empieza en los Pirineos (1944), de Luis Suárez »
  • Gérard Malgat (Docteur de l’Université Paris Ouest) : « La biliographie infinie de la mémoire : les témoignages de Remedios Oliva Berenguer et de Marcelino Sanz Mateo sur le camp d’Argelès-sur-Mer »
  • Carole Viñals (Université Lille III) : « Littérarité du témoignage et limites de la représentation dans Yo fui soldado de la República  (1939-1945) »

11h-12h30 : Écrivains et témoins. Présidence : Maryse Bertrand de Muñoz

  • Fernando Larraz (Universitat autònoma de Barcelona) : « Memoria escrita en el campo de Argelès. La función testimonial de Crónica del Alba »
  • Mario Martín Gijón (Philipps-Universität Marburg) : « Historia, memoria y ficción en De Alicante al desierto, de José Herrera Petere »
  • Gabriel Rojo Leyva (El Colegio de México) : « Manuel Altolaguirre y sus ‘Confesiones’ de 1940 »

14h30-16h : Écrivains et témoins. Présidence : Francie Cate Arries

  • Maryse Bertrand de Muñoz (Université de Montréal) : « La vida en los campos de concentración franceses narrada por los novelistas españoles: dos visiones opuestas (Angel Arce, Ricardo Salazar Allende) »
  • Rose Duroux (Université de Clermont-Ferrand) : « Mise en mots de l’en-deçà et l’au-delà de la clôture »
  • Pierre-Paul Gregorio (Université de Saint-Étienne) : « Entre alambradas de Eulalio Ferrer : du témoignage à la mémoire collective »
  • José Luis Morro (Segorbe) : « Recuerdos rescatados de la memoria »

16h30-17h45 : Poésie. Président : José María Naharro-Calderón

  • Francie Cate-Arries (The College of William and Mary, Williamsburg, Virginia, USA) : « Sueños y pesadillas sobre La almohada de arena de Celso Amieva »
  • Jacques Issorel (Université de Perpignan) : « De Arena y viento a Arena y viento (libro segundo) de Manuel Pérez Valiente »
  • Wendy Zaza (University of Auckland, New Zealand) : « Las voces poéticas de Teresa Gracia: de los campos de concentración al verso medido »

18h-19h30 :  Images

Documentaire : Photographie d’un camp, avec Odette Martinez (BDIC) et Linda Ferrer Roca (réalisatrice)

Samedi 14 février, Salle des Conférences

9h30-11h : Images. Présidence : Marie-Claude Chaput

Patricia Venti (Universidad Complutense) : « La representación del horror en los dibujos de Campos de concentración 1939-194… de Josep Bartolí y su aproximación estética a los desastres de la guerra de Goya »

Documentaire sur Djelfa : Les oiseaux d’Arabie (David Yon)

11h30-12h30 : Clôture

Table ronde :  La “literatura española de los campos”, del concepto a la realidad.

Participants : Rose Duroux, Ottmar Ette, Jacques Issorel, Marta Marín Dòmine, José María Naharro-Calderón.

Lieux

  • Bâtiment B, Salle des Conférences
    Nanterre, France

Dates

  • jeudi 12 février 2009
  • vendredi 13 février 2009
  • samedi 14 février 2009

Mots-clés

  • camps d'internement, littérature, témoignage, Espagnol

Contacts

  • Bernard SICOT
    courriel : bsicot [at] wanadoo [dot] fr

Source de l'information

  • Bernard SICOT
    courriel : bsicot [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« « 70 años después ». La littérature espagnole et les camps français d’internement (1939-1945) », Colloque, Calenda, Publié le lundi 05 janvier 2009, http://calenda.org/196245