AccueilVers une compréhension du concept de violence au sein des activités ludosportives

*  *  *

Publié le mercredi 07 janvier 2009 par Delphine Cavallo

Résumé

La question de la violence est à la confluence des travaux qui irriguent la dynamique du laboratoire « Jeux, sports et sociétés » (GEPECS). Néanmoins, ces recherches sont le plus souvent tournées vers les tribunes ou, lorsqu’il s’agit d’une violence intrinsèque à l’action motrice, ce sont les concepts de risque ou d’agressivité qui émergent plus fréquemment. C’est pourquoi, il convient de réunir différentes interventions en vue de mettre en commun les problématiques qui nous animent. Quel regard inédit peut-on porter sur la violence par le prisme d’une science de l’action motrice ?

Annonce

 Le GEPECS (Groupe d’Etude pour l’Europe de la Culture et de la Solidarité), dirigé par Bernard Valade, est né du rapprochement entre le LEMTAS (laboratoire d’étude des méthodes et des techniques de l’analyse sociologique) et le GEPEC (groupe de recherche centré sur l’Europe et la culture). Ce groupe d’étude comprend différents axes dont l’Axe 5 « Jeux, Sports et Sociétés », dirigé par Bertrand During, invite à une réflexion dans le cadre d’une journée d’étude autour du thème de la violence.

Les objectifs de l’Axe 5 convergent vers une ligne directrice spécifique qui prend appui sur l’analyse de l’action motrice. Fondée par Pierre Parlebas dès la fin des années 1960, la science de l’action motrice, ou praxéologie motrice, renvoie à un certain nombre de questionnements relatifs aux interactions entre les joueurs et leur système ludique. Ainsi en va-t-il des rapports à l’espace (distance d’affrontement moteur, incertitude issue du milieu…), au temps (temps limite, temps séquencé, contre la montre…), à autrui (communications et contre-communications motrices) et aux objets (cultures matérielles). L’étude de l’action motrice nous amène à examiner ce qui la rend intelligible, à savoir les structures transversales à tous les jeux sportifs en fonction de leur culture d’appartenance : ces universaux concernent par exemple le système des scores, les interactions de marque, les décodages sémioteurs, le réseau des rôles et des sous-rôles sociomoteurs.

D’autres volets font également l’objet de recherches sous l’angle de la logique interne, comme le risque, les transferts d’apprentissage, l’ethnomotricité, les filiations des pratiques, etc.

Enfin, la logique externe charrie son lot d’interrogations fondamentales quant au rôle des médias, aux facteurs historiques, économiques et politiques ou encore aux phénomènes de supportérisme.

Pourquoi une journée d’étude sur la violence ?

S’il est indéniable que les discours sur la violence ont le vent en poupe actuellement (au regard des nombreux ouvrages et colloques sur ce thème), quel regard inédit peut-on porter sur la violence par le prisme d’une science de l’action motrice ? Comment définir les phénomènes de violence au sein des activités ludosportives ?

La question de la violence est à la confluence des travaux qui irriguent la dynamique du laboratoire « Jeux, Sports et Sociétés ». Néanmoins, ces recherches sont le plus souvent tournées vers les tribunes ou, lorsqu’il s’agit d’une violence intrinsèque à l’action motrice, ce sont les concepts de risque ou d’agressivité qui émergent plus fréquemment. C’est pourquoi, il convient de réunir différentes interventions en vue de mettre en commun les problématiques qui nous animent.

Cette journée d’étude s’articulera en trois sessions qui seront suivies d’une table ronde :

  • Session 1 : Violence et supportérisme : quelles définitions ? quelles modalités ?
  • Session 2 : Violence et activités ludosportives : un concept aux contours flous.
  • Session 3 : La logique interne est-elle violente ?

Les allocutions introductive et conclusive seront présentées respectivement par le professeur Bertrand During (Directeur de l’Axe 5 du GEPECS, Directeur de l’UFR STAPS de l’Université Paris Descartes) et le professeur Bernard Valade (Directeur du GEPECS, Directeur de l’Ecole Doctorale de la Faculté des Sciences Humaines et Sociales).

Programme

Introduction de la journée d’étude : 9h00 à 9h15

- Bertrand During (Directeur de l’UFR STAPS et de l’Axe 5, université Paris Descartes)

Session 1 : « Violence et supportérisme : quelles définitions ?  Quelles modalités ? » : 9h15 à 10h45

- Antoine Lech (Docteur, université Paris Descartes)
« Différents types de supporters, différents rapports à la violence ».

- Matthieu Genty (Docteur, université Paris Descartes)
« France – Etats-Unis : quelles différences dans l’appréhension de la violence au stade ? ».

- Anastassia Tsoukala (MCF HDR, université Paris Sud - Orsay)
« L’image du “hooligan dangereux” dans la presse italienne et grecque ».

Session 2 : « Violence et activités ludosportives : un concept aux contours flous » : 11h00 à 12h30

- Bertrand During (Pr., université Paris Descartes)
« Morales et violences en sport ».

- Gérard Fouquet (MCF, université Paris Descartes)
« Sports de combat et violence ».

Mickaël Vigne  (Docteur, université Paris Descartes)
« Des jeux, des hommes et des animaux : une violence utilitaire ».

PAUSE DÉJEUNER
12h30 à 14h00

Session 3 : « La logique interne est-elle violente ? » : 14h00 à 15h30

- Luc Collard (Pr., université de Caen)
« La bataille des nageurs. Etude des comportements agressifs de 64 sportifs plongés dans une situation motrice paradoxale ».

- Hélène Joncheray (MCF, université de Valenciennes)
« Rugby féminin et dangerosité ».

- Eric Dugas (MCF, université Paris Descartes)
« Agressivité motrice et EPS ».

Session 4 : Table ronde : 15h45 à 16h45

Deux thématiques de 30 minutes autour de la question de la violence et des conflits

Conclusion de la journée d’étude : 17h00 à 17h30

- Bernard Valade (Directeur du GEPECS et de l’Ecole Doctorale de la Faculté des Sciences Humaines et Sociales, université Paris Descartes)

Journée d’Etude organisée sous l’égide de Bertrand During (Pr., Directeur de l’UFR STAPS, université Paris Descartes) par Thierry Lesage (Docteur - ATER, université Paris Descartes) et Marie Level (Doctorante, université Paris Descartes)

  • Mots clés : agressivité, dangerosité, jeux sportifs, logiques interne et externe, violence
  • Lieu : Amphithéâtre, 1er étage du bâtiment principal
    1, rue Lacretelle
    75015 Paris
  • Date : Jeudi 15 janvier 2009, à partir de 9h00

Contact :

Lieux

  • 1 rue Lacretelle, amphithéâtre
    Paris, France

Dates

  • jeudi 15 janvier 2009

Mots-clés

  • agressivité, dangerosité, jeux sportifs, logiques interne et externe, violence

Contacts

  • Marie Level
    courriel : marielevel [at] free [dot] fr
  • Thierry Lesage
    courriel : thierry [dot] lesage [at] parisdescartes [dot] fr

Source de l'information

  • Marie Level
    courriel : marielevel [at] free [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Vers une compréhension du concept de violence au sein des activités ludosportives », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 07 janvier 2009, http://calenda.org/196282