AccueilIgnác Goldziher (1850-1921). Un classique des études orientales ou un autre orientalisme

*  *  *

Publié le mercredi 14 janvier 2009 par Marie Pellen

Résumé

Tantôt considéré comme le fondateur de la « science de l’Islam » (Becker), le plus grand orientaliste de son époque (Irvine), appelé à la rescousse lorsqu’il s’agit de comprendre l’influence que les conceptions personnelles ou les émotions exercent sur l’activité scientifique (Waardenburg), Ignác Goldziher est devenu un objet central de toutes les histoires de l’orientalisme. Une place de choix lui revient également dans la redécouverte des orientalismes d’Europe centrale et orientale. Moins connu en France aujourd’hui, il y fut pourtant traduit et très apprécié à l’époque. Ce colloque entend étudier son œuvre scientifique en rapport avec le contexte scientifique de son époque pour mieux comprendre l’originalité de ses approches et analyser la réception complexe à laquelle elle donne lieu jusqu’à aujourd’hui, notamment dans le contexte des débats entourant l’ « orientalisme ».

Annonce

Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle

Colloque international

Vendredi 23 – Samedi  24 janvier 2009

Programme

23 janvier 2009

Lieu : Institut hongrois, 92 rue Bonaparte, 75006 Paris (Salle de conférence, 1er étage)

9h20 – 12h30

Peter Haber (Université de Bâle) Une assimilation fragile. Ignác Goldziher et l’histoire judéo-hongroise

Dénes Gazsi (Université Eötvös Loránd, Budapest) Goldziher’s Relations with Hungarian Iranists (Vámbéry, Bacher, Kégl, Stein) and His Contribution to Persian Studies

Willem Otterspeer (Université de Leyde) Oriental studies at Leiden University at the time of Goldziher

14h30 – 18h30

Suzanne Marchand (Louisiana State University) Goldziher and German Orientalism

Maurice Olender (EHESS, Paris) Goldziher entre mythe et histoire

Sabine Mangold (Université de Wuppertal) Ignác Goldziher und Ernest Renan. Weltanschauung und wissenschaftliche Innovation

Céline Trautmann-Waller (Université Paris 3 / IUF, Paris) Histoire culturelle, religions et modernité ou : y a-t-il une « méthode »  de Goldziher ?

24 janvier 2009

Lieu : Université Paris 3-Sorbonne nouvelle, 5 rue de l’Ecole de Médecine, 75005 Paris (Grand amphithéâtre)

9h30 – 12h00

Dominique Bourel (CNRS, Paris) De Budapest à Berlin : Ignác Goldziher et Carl Heinrich Becker

François Angelier (Paris) / Christian Jambet (Paris) Louis Massignon - Ignác Goldziher : archives et legs intellectuel

14h00 – 18h00

Ludmila Hanisch (Berlin) Contributions des iranisants allemands dans le prolongement de l’article de Goldziher sur « Islamisme et Parsisme »

Alain Messaoudi (CHSIM, EHESS, Paris) La réception de Goldziher chez les arabisants français (1880-1960)

Youcef Djedi (Université de Nantes) Max Weber et Ignác Goldziher : la non-rencontre

Nora Lafi (ZMO, Université Humboldt, Berlin) Goldziher vu d’Al-Azhar : 'Abd Jalil Shalabi et la critique de l’orientalisme européen

Contact : Céline Trautmann-Waller, celine.trautmann-waller@univ-paris3.fr

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • vendredi 23 janvier 2009
  • samedi 24 janvier 2009

Mots-clés

  • histoire des études orientales, islam, europe centrale et orientale, monde germanique

Contacts

  • Céline Trautmann-Waller
    courriel : celine [dot] trautmann-waller [at] univ-paris3 [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Céline Trautmann-Waller
    courriel : celine [dot] trautmann-waller [at] univ-paris3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Ignác Goldziher (1850-1921). Un classique des études orientales ou un autre orientalisme », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 14 janvier 2009, http://calenda.org/196336