AccueilEnquêter dans les partis politiques

*  *  *

Publié le vendredi 16 janvier 2009 par Delphine Cavallo

Résumé

Ces journées d’études visent à renforcer les réflexions sur les méthodes, qui demeurent largement absentes du débat en science politique, et de souligner ce qu’elles apportent à la compréhension de l’objet « parti ». En effet, la réflexivité sur les pratiques d’enquête mises en œuvre dans les études sur les partis permet de percevoir leurs spécificités sociologiques, historiques, leurs répertoires militants, leurs relations aux milieux intellectuels, etc. Les réflexions porteront sur les différentes étapes jalonnant le travail d’enquête : de la prise de contact à la publicisation des résultats, en passant par l’accès aux sources, les relations d’enquête et l’écriture scientifique.

Annonce

Lundi 9 mars 2009

9h30 :

  • Accueil et ouverture
  • Introduction

10h15 - 12h30 : Négocier l’accès aux partis

Discutantes : Myriam Ait-Aoudia et Nathalie Ethuin

·    Maria Elisa ALONSO (IHEAL- La Sorbonne Nouvelle-Paris 3 et Université de Salamanque), « Démarches pour la prise de contact et la réalisationd’une enquête auprès des députés argentins »
·    Marie VANNETZEL, ( CERI-Sciences Po Paris), « Enquêter à la frontière du parti : jeux d’inclusion et d’exclusion chez les Frères musulmans égyptiens »
·    Mounia BENNANI-CHRAIBI (IEPI-Université de Lausanne), « Négocier la diffusion de questionnaires sur les carrières militantes dans des congrès de partis marocains »

12h30 : Déjeuner

14h - 16h15 : Gérer le maintien sur le terrain partisan et la relation d’enquête sur la durée

Discutantes : Elise Massicard, Anne-Sophie Petitfils

·    Julien FRETEL (CERAPS-Lille 2), « Devenir un familier sans faire partie de la « sainte famille ». Sur quelques considérations ethnographiques et épistémologiques à propos d’une enquête dans un parti politique »
·    Olivier GROJEAN, (ETO-EHESS), « Gestion et objectivation d’une relation d’enquête sur la mouvance PKK : les aléas d’un terrain comme révélateurs de sa structuration »
·    Nicolas BUE, (CERAPS, Lille 2), « Enquêter dans une coalition : entre décodage des règles de l’interaction, respect du secret, construction de la confiance et difficultés du multi-positionnement »

16h15 – 16h30 : Pause

16h30 - 18h30 : Les usages politiques et scientifiques des productions partisanes et militantes

Discutantes : Carole Bachelot, Lucie Bargel, Hélène Combes

·    Vanessa CODACCIONI (CRPS-Paris 1), « Le futurisme historique c’est la catastrophe ». Enquêter sur la guerre d’Algérie au sein du Parti communiste français : silence, tabou et secret de parti ? »
·    Daniella ROCHA (CEMS-EHESS) et Camille GOIRAND (CERAPS-Lille 2), « Enquêter dans le Parti des Travailleurs au Brésil. Entre distance et proximité de l’objet partisan »

Mardi 10 mars 2009

9h30 – 11h45 : Ecriture, restitution et réception des travaux universitaires sur les partis

Discutantes : Stéphanie Dechezelles, Florence Haegel, Catherine Leclercq

·    Rémi LEFEBVRE (CERAPS, Lille 2), « ‘Ne pas tomber dans son objet’. Une expérience d’observation participante au Parti socialiste : profits de recherche et biais d’enquête »
·    Tudi KERNALEGENN et François PRIGENT (CRAPE-IEP Rennes), « Le PSU vu d’en bas, du terrain au colloque »

Pause

12h00 - 13h00 : Table-ronde

·    Michel OFFERLE, CRPS-Paris 1 (sous réserve)
·    Tim BALE, University of Sussex

Comité d’organisation:

Myriam Ait-Aoudia, Lucie Bargel, Carole Bachelot, Hélène Combes, Stéphanie Dechezelles, Nathalie Ethuin, Florence Haegel, Catherine Leclercq, Elise Massicard, Anne-Sophie Petitfils

Lieux

  • CEVIPOF, 98, rue de l’Université, métro Solferino ou Assemblé nationale, RER C Musée d’Orsay
    Paris, France

Dates

  • lundi 09 mars 2009
  • mardi 10 mars 2009

Fichiers attachés

Source de l'information

  • Lucie Bargel
    courriel : lucie [dot] bargel [at] ens [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Enquêter dans les partis politiques », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 16 janvier 2009, http://calenda.org/196355