AccueilL'adaptation comique

L'adaptation comique

De la référence à l'irrévérence

*  *  *

Publié le vendredi 16 janvier 2009 par Marie Pellen

Résumé

Parmi les moyens de transmission de la création artistique, la référence aux chefs d’œuvres du passé est l’un des phénomènes les plus aisément identifiables. Se référer à l’œuvre d’un autre, c’est revendiquer un héritage, c’est rendre hommage à une œuvre séminale. Le créateur reconnaît une influence, une source d’inspiration. Ce phénomène, au-delà de la simple citation, peut devenir la clef de construction d’une oeuvre. Par le biais de l’adaptation, un artiste donne naissance à une œuvre parfaitement neuve et pourtant complètement tournée vers une autre. L’adaptation est à la fois un geste créateur et un processus de mise en rapport.

Annonce

L’équipe jeunes chercheurs du LISAA (Littérature, Savoirs et Arts EA 4120) organise une conférence les 6 et 7 février 2009 sur le thème de l’Adaptation Comique.

Parmi les moyens de transmission de la création artistique, la référence aux chefs d’œuvres du passé est l’un des phénomènes les plus aisément identifiables. Se référer à l’œuvre d’un autre, c’est revendiquer un héritage, c’est rendre hommage à une œuvre séminale. Le créateur reconnaît une influence, une source d’inspiration. Ce phénomène, au-delà de la simple citation, peut devenir la clef de construction d’une oeuvre. Par le biais de l’adaptation, un artiste donne naissance à une œuvre parfaitement neuve et pourtant complètement tournée vers une autre. L’adaptation est à la fois un geste créateur et un processus de mise en rapport.

La première journée de conférence sera suivie d’une représentation théâtrale à laquelle sont cordialement invités tous les auditeurs.

Programme

Vendredi 6 février : Auditorium (bâtiment Copernic)

Accueil des participants : 9h
Gisèle Séginger (Directrice du LISAA, Univ. Paris Est)

Introduction : 9h15
Floriane Roux (Univ. Paris Est)

Première session : Ecriture sérieuse, écriture rieuse

Gisèle Séginger (Univ. Paris Est)

- 9h30 : « Rire pour ne pas pleurer : une étude du roman polyphonique Le Voleur de Bible de Göran Tunström », par Annelie Jarl Ireman (Univ. de Caen).
- 9h50 : « Réécriture comique dans Les Moralités Légendaires de Jules Laforgue », par Adélaïde Jacquemard (Univ. Paris Est).
10h10 : questions.

10h30-10h50 : pause

Deuxième session : Rire par l’image

Maud Pérez-Simon (Univ. Paris Est)

- 10h50 : « Du proverbe à l'image. Les décors à thèmes sexuels, obscènes et scatologiques à la fin du Moyen Âge », par Cécile Bulté (Univ. Paris IV).
- 11h10 : « De Ruy Blas à la Folie des Grandeurs », par Corinne Giodanno (IREC, Montpellier III).
- 11h30 : « David Godbold : un comique de superposition », par Valérie Morisson (Univ. de Grenoble).
11h50 : questions

12h10-14h : déjeuner libre

Troisième session : Traduire et Rire

Pascale Alexandre (Univ. Paris Est)

- 14h : « De la Pharsale au Lucain Travesty de Georges de Brébeuf : le travestissement comme entreprise de démolition ou de célébration », par Thierry Brunel (Univ. Lyon III).
- 14h20 : « Variété des adaptations comiques du modèle épique chez Furetière : Le Roman Bourgeois et l’Ænédide travestie », par Dorothée Lintner (Univ. Paris III).
14h40 : questions.

15h-15h20 : pause

Quatrième session : D’un langage à l’autre

Floriane Roux (Univ. Paris Est)

- 15h20 : « De Much ado about Nothing à Béatrice et Bénédict : le comique shakespearien revu par Berlioz », par Charlotte Loriot (Univ. Paris IV).
- 15h40 : « De l’épopée médiévale aux dessins animés : destinées de trois héros populaires russes », par Dimitri Iassev (Univ. Lille III).
16h00 : questions.

16h30 - Cocktail

Spectacle théâtral : 18 h30

Samedi 7 février : salle B201 du bâtiment Bois de l'étang

Cinquième session : Décalages, dégradations ?

Adélaïde Jacquemard (Univ. Paris Est)

- 9h30 : « Georges Fourest : de l’allusion comique à la célébration de la littérature », par Laurent Robert (Univ. de Liège).
- 9h50 : « La Nuit de Valognes d’Eric-Emmanuel Schmitt : subvertion du mythe de Don Juan », par Karine Gros (Univ. Paris-Est).
- 10h10 : « Méraugis de Portlesguez, par Raoul de Houdenc, réécriture comique de Chrétien de Troyes », par Carine Giovénal (Univ. d’Aix-en-Provence).
11h30 : questions.

10h50 à 11h10 : pause

Sixième session : Le corps parodique

(Univ. Paris-Est)

- 11h10 : « La parodie-pantomine d’opéra au XVIIIème siècle ou l’adaptation ‘sous contraintes’ », par Pauline Beaucé (Univ. de Nantes).
- 11h30 : « L’adaptation comique dans le théâtre dansé de Pina Bausch. De la référence à l’irrévérence dans une fabrique singulière du rire », par Biliana Vassileva-Fouilhoux (Univ. d’Amiens).
11h50 : questions.

12h10-13h30 : déjeuner (buffet)

Septième session : Parodie au carré

Martin Laliberté (Univ. Paris Est)

- 13h30 : « Réécriture comique au théâtre du Vaudeville : un programme politique et poétique ? », par Valérie Bonche (Univ. Lyon II).
- 13h50 : « Magie comique, une adaptation impossible ? », par Frédéric Tabet (Univ. Paris Est).
14h10 : questions

- 14h20 : « L’adaptation du Petit Chaperon Rouge de Tex Avery : une abérration comique », par Nicolas Thys (Univ. Paris VII).
- 14h40 : « L’adaptation comique dans le théâtre de Matéï Visniec : de la révérence à la déformation dérisoire », par Maya Saraczynska (Univ. Paris Est et Univ. Jagellonne de Cracovie).
15h : questions.

15h30-16h : Conclusion du colloque. Floriane Roux (Univ. Paris Est) et Maud Pérez-Simon (Univ. Paris Est).

16h : mondani-thés

Lieux

  • Université Marne la Vallée
    Paris, France

Dates

  • vendredi 06 février 2009
  • samedi 07 février 2009

Mots-clés

  • parodie, traduction, réécriture, danse, cinéma, magie, théâtre, comique

Contacts

  • Maud Pérez-Simon
    courriel : msimon [at] univ-paris3 [dot] fr

Source de l'information

  • Maud Perez Simon
    courriel : msimon [at] univ-paris3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'adaptation comique », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 16 janvier 2009, http://calenda.org/196359