AccueilLocaliser les produits - une voie durable au service de la diversité naturelle et culturelle des Suds ?

*  *  *

Publié le mardi 20 janvier 2009 par Delphine Cavallo

Résumé

Le colloque international « Localiser les produits » étend la date limite de soumission des contributions au 25 janvier 2009. Dans de nombreux pays du Sud, des initiatives visant à établir ou à renforcer les liens entre la diversité biologique et culturelle et les processus de valorisation des spécialités locales se multiplient. Elles relèvent aussi bien de stratégies portées par des acteurs locaux, qu'encouragées par des instances nationales et internationales (Convention sur la diversité biologique, FAO, OMPI...). Les objectifs ne sont plus seulement commerciaux (promotion des spécialités locales) et juridiques (protection d'un nom, limitation de la contrefaçon) mais ils deviennent environnementaux, identitaires, voire patrimoniaux.

Annonce

Dans de nombreux pays du Sud, des initiatives visant à établir ou à renforcer les liens entre la diversité biologique et culturelle et les processus de valorisation des spécialités locales se multiplient. Elles relèvent aussi bien de stratégies portées par des acteurs locaux, qu'encouragées par des instances nationales et internationales (Convention sur la Diversité
Biologique, FAO, OMPI...). Les objectifs ne sont plus seulement commerciaux (promotion des spécialités locales) et juridiques (protection d'un nom, limitation de la contrefaçon) mais ils deviennent environnementaux, identitaires, voire patrimoniaux. Ainsi, les formes les plus sophistiquées de protection des «produits de terroir» (Appellations d'origine, Marques collectives) comme les plus simples instruments de valorisation des spécialités locales sont maintenant mobilisés dans la gestion durable des ressources et des paysages, la valorisation des savoir-faire locaux ou encore la re-qualification de territoires en crise. Ces démarches concernent des produits dont la nature (brut/transformé), l'origine (agricole, halieutique, cynégétique, etc.) et les usages (alimentaire, médicinal, cosmétique, artisanal, etc..) sont variés.  Des travaux scientifiques récents, conduits dans des contextes écologiques, politiques, économiques et sociaux diversifiés, ont permis de souligner l'inégale avancée des réflexions et des politiques publiques selon les pays. Il est maintenant temps de tirer les premières leçons des données empiriques et de partager les expériences. Dans ce colloque, on s'interrogera sur les logiques qui sous-tendent ces démarches et on mettra en évidence les innovations dont elles sont porteuses, mais aussi leurs limites et leurs insuffisances, en particulier en termes de durabilité des systèmes écologiques et sociaux.

A partir d'études de cas concrets, les communications s'interrogeront sur les logiques qui sous-tendent les démarches et les processus de valorisation des spécialités locales dans les pays du Sud en lien avec les questions de gestion durable de la diversité écologique et sociale. 

Les communications analyseront les principes qui président à la mise en place de ces démarches et leurs effets, en particulier : la délimitation d'un territoire de production, l'élaboration de normes de qualité et la mise en œuvre de la traçabilité. Plus précisément, seront abordées les trois axes thématiques suivants :

  1. La normalisation des procédures et les outils de traçabilité conduisant à s'interroger sur l'élaboration des standards de qualité, sur leur articulation avec les représentations et pratiques locales, et les effets de ces systèmes, valorisants et mobilisateurs mais aussi source de contraintes ou d'exclusion.
  2. La recomposition du local et du lien au lieu, face au foisonnement des productions localisées, face également à la multiplication des instruments et à la complexification des démarches de qualification (Appellation d'Origine, label, marques ; certification, etc.).
  3. L'évaluation des liens avec la biodiversité à divers niveaux (gènes, races et variétés, espèces et populations, écosystèmes et paysages) et les effets de ces démarches sur les dynamiques économiques, sociales et spatiales : recompositions sociales et jeux des acteurs, réorganisation des règles d'accès et d'usage, requalification de territoire et mise en scène du patrimoine, etc.)

Les approches aussi bien interdisciplinaires que celles soulignant les apports des diverses disciplines à ce champ de recherche, des juristes et économistes, aux anthropologues, historiens, géographes et ethnobiologistes sont souhaitées. 

Une publication collective rendra compte des travaux et conclusions que ce colloque aura suscités. Les candidats à cet appel à communications préciseront dans quel axe (1, 2 ou 3) ils souhaitent inscrire leur communication.

Langue de travail : français ou anglais.

MODELE DE REPONSE A L'APPEL A CONTRIBUTION:

TITRE DE LA COMMUNICATION 
Auteurs: NOM Prénom
Appartenance institutionnelle
Adresse mail du correspondant
Axe thématique privilégié 
Texte de résumé: 2500 caractères, en Times New Roman, 11points. 

Les propositions de communication (2500 caractères) et selon le modèle si encadré, sont à envoyer par voie électronique avant le 25 janvier 2009 au comité d'organisation :
localiser-les-produits@mnhn.fr 

La sélection des communications par le comité Scientifique du colloque sera annoncée au plus tard le 15 Mars 2009. Les textes définitifs des communications retenues devront parvenir au comité d'organisation le 30 Avril 2009 au plus tard. 

Contacts pour tout renseignement pratique:

localiser-les-produits@mnhn.fr
Emmanuelle GERARD, Tel : +33 1 40 79 56 22
Site : www.mnhn.fr/colloque/localiserlesproduits

Lieux

  • Unesco
    Paris, France

Dates

  • dimanche 25 janvier 2009

Mots-clés

  • patrimoine, savoirs locaux, biodiversité, diversité culturelle, alimentation

Contacts

  • Emmanuelle GERARD
    courriel : localiser-les-produits [at] mnhn [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Elise Demeulenaere
    courriel : elise [dot] demeulenaere [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Localiser les produits - une voie durable au service de la diversité naturelle et culturelle des Suds ? », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 20 janvier 2009, http://calenda.org/196380