AccueilMigrations, christianisme et constructions identitaires (XIXe-XXe siècles)

*  *  *

Publié le mercredi 21 janvier 2009 par Delphine Cavallo

Résumé

Au cours des dernières décennies, le foisonnement des nouveaux regards portés sur les migrations a suscité un renouvellement considérable dans la manière d'envisager la question. De ce point de vue, les interrogations relatives aux interactions entre migration et religion s'avèrent pertinentes. Au cours du XIXe siècle et d'un premier XXe siècle qui virent les migrations des populations s'effectuer dans le cadre globalement homogène de l'aire de diffusion du christianisme, les tensions soulevées par la transplantation des hommes d'un milieu de vie à un autre ne furent pas moindres que celles d'aujourd'hui. Le workshop Migration, christianisme et constructions identitaires, organisé dans le cadre du projet FRS belge Culture, Religion et Altérité. Migrants belges/flamands dans le Nord de la France et à Paris (1850-1960), veut porter un regard sur toutes les questions que soulève ce constat.

Annonce

Au cours des dernières décennies, le foisonnement des nouveaux regards portés sur les migrations a suscité un renouvellement considérable dans la manière d'envisager la question. Par-delà les analyses relevant du cadre institutionnel et socio-économique, ce sont toutes les variables explicatives qui ont été mobilisées pour rendre compte de la complexité d'un phénomène mettant en jeu tous les ressorts de la société, y compris les rapports culturels aux valeurs, les dynamiques des groupes, les formes de compréhension mutuelles et, d'une manière générale, les façons de vivre. C'est dans ce nouveau contexte historiographique qu'il a été possible de mesurer quel sens les migrants ont donné au cours nouveau de leur existence et comment, dans le cadre des processus plus ou moins affirmés d'intégration à l'œuvre, ils s'arrangeaient pour amalgamer héritages du milieu de vie originel et nécessités de l'adaptation au milieu de vie d'adoption.

De ce point de vue, les interrogations relatives aux interactions entre migration et religion s'avèrent pertinentes quand il s'agit d'analyser la manière dont les immigrants se sont construit des identités mosaïques au carrefour des expériences de vie appartenant tout à la fois à un passé récent mais plus ou moins révolu et un à présent à l'avenir incertain. Au cours du XIXe siècle et d'un premier XXe siècle qui virent les migrations des populations s'effectuer dans le cadre globalement homogène de l'aire de diffusion du christianisme, les tensions soulevées par la transplantation des hommes d'un milieu de vie à un autre ne furent pas moindres que celles d'aujourd'hui.

Le workshop Migration, christianisme et constructions identitaires, organisé dans le cadre du projet FRS Culture, Religion et Altérité. Migrants belges/flamands dans le Nord de la France et à Paris (1850-1960), veut porter un regard sur toutes les questions que soulève ce constat.

1. En se focalisant prioritairement sur les anciens courants migratoires intra-européens, le workshop fait tout d'abord appel aux contributions qui essayent d'appréhender les processus d'identification. Quelle fut la signification concrète de la religion pour les nouveaux venus (et pour leurs descendants) ? Dans quelle mesure celle-ci fut-elle un fil conducteur pour la structuration de leur vie d'immigré ? A quel degré fut-elle facteur de tensions entre eux ou avec les autres ? Comment s'établirent les interférences entre les facteurs religieux et les autres éléments (nationalité, genre, position socio-économique, ...) conditionnant les formes de l'intégration ? Quel fut son rôle dans l'édification des réseaux sociaux quotidiens et dans la vie de tous les jours ?

2. Le binôme migration-religion ne s'est par ailleurs jamais établi sans mettre en jeu peu ou prou des types d'encadrements transnationaux qui furent fondés en faveur des immigrants partout en Europe. Aussi, dans quelle mesure ces initiatives ont-elles facilité ou freiné l'intégration/l'assimilation des migrants ? Quels rapports ont-elles entretenus avec le pays de provenance et le pays d'accueil ? Quelles réactions (favorables, neutres, indifférentes, hostiles) ont-elles provoquées de la part des immigrants, des populations hôtes, des différentes autorités et des églises sœurs et concurrentes ? Quelles ont été les stratégies protectrices et unificatrices mises en place ? Quelles ont été les incidences de tout cela sur les « immigrés » de la deuxième ou troisième génération ?

3. Enfin, le workshop prévoit d'accorder une attention toute particulière aux contributions mettant l'accent sur l'autocompré­hension et la perception de soi des migrants telles qu'il est possible de les reconstituer à partir des ego-documents (journaux personnels, correspondances, autobiographies, oral history...).

Ce sont les contributions qui, dans les limites du thème proposé, exploreront les voies les plus novatrices sur le plan méthodologique et conceptuel qui auront la priorité.

Les propositions de papiers (maximum 500 signes) nous seront envoyées avant le 30 avril 2009 à l'adresse suivante henk.byls@kadoc.kuleuven.be. Les participants de la conférence seront invités de rédiger un article pour la collection internationale KADOC Studies on Religion, Culture and Society (Presses Universitaires Leuven)

Décision par la commission scientifique : 31 mai 2009

Dates du workshop : 19 et 20 novembre, 2009, KADOC- K.U.Leuven, Louvain, Belgique.

Commission scientifique :

Prof. dr. Jan De Maeyer (KADOC - Katholieke Universiteit Leuven), Prof. dr. Anne Morelli (Université Libre de Bruxelles), Prof.dr. Didier Terrier (Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis), Prof. dr. Idesbald Goddeeris (Katholieke Universiteit Leuven), dr. Peter Heyrman (KADOC - Katholieke Universiteit Leuven), drs. Henk Byls (KADOC- Katholieke Universiteit Leuven)

Contact

Henk Byls
KADOC, K.U.Leuven
Vlamingenstraat 39
B-3000 Leuven
Belgium
tel. +32-(0)16.32.35.20
fax. +32-(0)16.32.35.01
courriel: henk.byls@kadoc.kuleuven.be
URL: http://kadoc.kuleuven.be/ and http://www.migration-religion.be

Lieux

  • KADOC-Katholieke Universiteit Leuven, Vlamingenstraat 39
    Louvain-la-Neuve, Belgique

Dates

  • jeudi 30 avril 2009

Fichiers attachés

Mots-clés

  • histoire, migration, religion migrations, minorités

Contacts

  • Henk Byls
    courriel : henk [dot] byls [at] kadoc [dot] kuleuven [dot] be

URLS de référence

Source de l'information

  • Henk Byls
    courriel : henk [dot] byls [at] kadoc [dot] kuleuven [dot] be

Pour citer cette annonce

« Migrations, christianisme et constructions identitaires (XIXe-XXe siècles) », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 21 janvier 2009, http://calenda.org/196402