AccueilLa numérisation : rupture ou renouvellement des pratiques du patrimoine ?

*  *  *

Publié le vendredi 23 janvier 2009 par Marie Pellen

Résumé

Cette journée est organisée par l’AEDAA (Association des étudiants et diplômés en archivistique de l’université d’Angers) et les étudiants du master 2 archives d’Angers. L’objectif de cette journée est de comprendre si la numérisation du patrimoine rompt avec les pratiques professionnelles traditionnelles des services patrimoniaux, notamment celles des archives, et si elle les renouvelle profondément. On peut ainsi se demander si l’accroissement des collections numérisées disponibles en ligne induit automatiquement un nouveau type de relation à ses publics. Si oui, cette évolution est-elle positive et revendiquée par les professionnels ? Quatre directions devront particulièrement être explorées : les motivations des services, les usages des publics, les contraintes et les méthodes de travail.

Annonce

Programme

Ouverture et introduction

9h30 : Ouverture de la journée par Didier Le Gall, doyen de la faculté des Lettres, langues et sciences humaines de l’université d’Angers et Mathilde Armand, présidente de l’AEDAA

9h45 : Introduction par Bénédicte Grailles, maître de conférences à l’université d’Angers

10h00 : Préambule technique : les enseignements de la pratique par Christian Chabrier, directeur d’Arkhênum

Publics et usages

10h35 : Le site Mémoire des hommes par Laurent Veyssière, direction du patrimoine, de la mémoire et des archives du ministère de la Défense

10h55-11h15 : Pause

11h15 : La numérisation du mobilier du Petit Trianon (Grand Versailles numérique) par Bertrand Rondot, musée national et domaine national de Versailles

11h35 : Entre croyances et généalogie, les projets des Mormons par Jean-Pierre Massela, Église de Jésus Christ des saints des derniers jours.

11h55 : Discussion

Des pratiques professionnelles en adaptation

14h00 : Les usages du site des archives départementales de Maine-et-Loire, présentation par les étudiants du M2 Histoire et métiers des archives d’Angers

14h20 : Le rôle d’une collectivité régionale dans un programme de valorisation du patrimoine : le Conseil régional d’Aquitaine et la Banque numérique du Savoir d’Aquitaine par Elise Dudézert, direction de la culture du conseil régional d’Aquitaine

14h40 : La coopération entre bibliothèques et services d'archives pour la numérisation et la mise en ligne des collections de presse ancienne par Thierry Claerr, direction du livre et de la lecture au ministère de la Culture

15h00-15h15 : Discussion

15h15-15h45 : Pause

15h45 : La numérisation des fonds photographiques de la ville de Paris par Stéphane Chantalat, bureau des musées de la ville de Paris

16h05 : La numérisation d’archives dans les relations internationales aujourd’hui par Christine Martinez, direction des Archives de France

16h25 : Discussion

Conclusion

16h40 : Conclusions par Patrice Marcilloux, maître de conférences à l’université d’Angers

17h30 : Visite de la collégiale Saint-Martin

Prix d’entrée (sur inscription) :
  • 10 euros
  • 5 euros (étudiants, demandeurs d'emploi, adhérents de l'AEDAA)

Lieux

  • Maison des Sciences humaines, 5 bis boulevard Lavoisier
    Angers, France

Dates

  • vendredi 13 février 2009

Mots-clés

  • patrimoine, numérisation

Contacts

  • Etudiants de master 2 ~
    courriel : mpro [dot] archives09 [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Florian Marie
    courriel : florian [dot] marie [at] ac-orleans-tours [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La numérisation : rupture ou renouvellement des pratiques du patrimoine ? », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 23 janvier 2009, http://calenda.org/196425