AccueilLangage ordinaire, langage en action dans les professions du secteur social et médico-social

Langage ordinaire, langage en action dans les professions du secteur social et médico-social

Colloque international « Actes éducatifs et de soins : entre éthique et gouvernance »

*  *  *

Publié le lundi 26 janvier 2009 par Delphine Cavallo

Résumé

Appel à contribution sur la dimension langagière de l'action dans le secteur social et médico-social jusqu'au 27 février 2009 dans le cadre d'un colloque international et pluridisciplinaire (sociologie, histoire, sciences de la gestion) consacré aux questions de l'engagement professionnel, de l'éthique et des instruments de gouvernance ; cet événement est organisé par l'ADSEA 06, le LASMIC (université de Nice Sophia Antipolis) et soutenu par le MAUSS, le GSPM, le CERSO, le CERSA pôle politiques sociales, le GRAP (université libre de Bruxelles).

Annonce

La contribution linguistique aux questions sociologiques sur l’action, la connaissance ou l’apprentissage - est à la fois fondamentale, par son exploration spécifique des phénomènes sociaux de catégorisation (qualificateurs sociaux, dénomination, performativité), et son examen critique ou descriptif des relations de domination, que ce soit en sociolinguistique, en sémantique, en  pragmatique. Elle reste néanmoins  trop peu sollicitée dans le champ des politiques sociales.

Dans le cadre du colloque international et pluridisciplinaire « Actes éducatifs et de soins : entre Ethique et gouvernance » des 4 et 5 juin 2009 à l’université de Nice Sophia Antipolis  nous souhaitons consacrer un atelier aux débats actuels qui touchent la linguistique et ses ramifications dans les sciences sociales, pour interroger les apports théoriques et méthodologiques du tournant pragmatique et langagier en sciences sociales dans le cadre de recherches appliquées au secteur du travail social et médico-social.  

A la suite des apports d’Austin et en particulier les notions de performativité et d’actes de langage,  certaines orientations nouvelles de la linguistique sont autant de motifs à renouveler et diversifier sa contribution scientifique aux sciences sociales : à partir des apports de la philosophie du langage ordinaire, de la phénoménologie du langage, de la linguistique de l’énonciation, de l’analyse du discours, de la pragmatique du langage, sur des enjeux fondamentaux soulevés par l’idée du « langage comme action ».

On pourra s’intéresser par exemple :

- à l’approche du social par la dénomination, la catégorisation des personnes et des activités de travail : comment la catégorisation et la qualification sociale s’articulent-t-elles avec la perception morale de ces mêmes personnes et activités ?

- à l’emploi des concepts de marquage, de parangon en sociolinguistique : en quoi le tournant pragmatique questionne-t-il la centralité d’une lecture par le prisme de la domination sociale et symbolique ?

- à la question de la socialité du sens et des normes du sens commun (topoï, stéréotypes linguistiques) : on pourra ainsi s’interroger sur les normes qui structurent l’expression langagière dans le champ du travail social et médico-social, et confronter les approches descriptives, à une autre vision du langage, celle d’un capital situé sur un marché linguistique en proie aux luttes de classement.

- à l’étude du couplage langage/travail pour saisir les pratiques professionnelles « en acte » et in situ : l’analyse des compétences d’invention lexicale propre à toute activité humaine, des formes d’articulation ou de coordination dans les collectifs de travail par l’activité langagière. Il s’agit par exemple d’interroger les formes lexicales (argot de métier), la dimension dialogique de l’agir, et leurs traces écrites (compte rendu de réunions, mails…) dans les échanges entre professionnels (éducateur, psychologue, psychiatre, médecin…) et entre professionnels et usagers partout où émergent des controverses sur la prise en charge des usagers, particulièrement dans les temps institutionnels d’« analyse de pratiques ». 

Le recours à la phénoménologie et à la pragmatique du langage constituerait une entrée vers une articulation de la perception et de la dénomination, et une nouvelle formulation des thématiques du « care » en termes de perception morale et sémantique.

Les membres du Comité Scientifique du colloque de cet atelier :

  • Anni Borzeix (CNRS Centre de Recherche en Gestion – CRG, Ecole Polytechnique Paris),
  • Sandra Laugier (CNRS Centre Universitaire de Recherches Administratives et Politiques de Picardie – CURAPP, Université de Picardie),
  • Franck Lebas, (Laboratoire de recherche sur le langage - LRL, Université de Clermont-Ferrand),
  • Julien Longhi (Laboratoire Ligérien de Linguistique - LLL, Université de Tours),

Le dossier de présentation avec l’ensemble du comité scientifique est téléchargeable sur le site du LASMIC http://www.unice.fr/LASMIC/LASMIC-colloque.html

Points logistiques :

Date limite de réponse à l’appel à communication 27 février 2009

Réponse à l’appel à communications en langue française de 4000 caractères maximum, espaces et notes compris

Joindre un résumé de 1000 caractères maximum et une bibliographie indicative

Confirmation d’acceptation ou refus fin février 2009.

Recueil des textes entre 25000 et 35000 caractères espaces et notes compris,  le 24 avril 2009

Colloque sur deux jours les jeudi 4 et vendredi 5 juin 2009

Pas de frais d’inscription pour les communicants retenus – repas midi offert  – déplacement et hébergement à la charge des communicants 

Le  colloque donnera lieu à publication d’Actes

Les coordinateurs du colloque 

Lieux

  • Campus St Jean d'Angely
    Nice, France

Dates

  • vendredi 27 février 2009

Mots-clés

  • langage, travail, éducation, soin, éthique, gouvernance, histoire

Contacts

  • Julien Tardif
    courriel : julien [dot] tardif [at] unice [dot] fr
  • Catherine Felix
    courriel : catherinefelix06 [at] hotmail [dot] com

Source de l'information

  • Catherine Felix
    courriel : catherinefelix06 [at] hotmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Langage ordinaire, langage en action dans les professions du secteur social et médico-social », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 26 janvier 2009, http://calenda.org/196442