AccueilTechniques du corps. Gestes et savoirs, XVIe-XIXe siècle

Techniques du corps. Gestes et savoirs, XVIe-XIXe siècle

Journée d'études organisée par le CRHST, Cité des sciences et de l'industrie

*  *  *

Publié le mardi 03 février 2009 par Christelle Rabier

Résumé

L'objectif de cette journée d'étude est de s'intéresser à des pratiques concrètes pour étudier le sens de gestes spécifiques et leur capacité à structurer la réalité. Nous espérons ainsi attirer l’attention sur le détail, détail souvent négligé par des recherches qui se concentrent sur les grandes évolutions culturelles ou sur les institutions. En étudiant plus particulièrement la période moderne et le début de l’époque contemporaine, nous espérons mettre à jour similitudes et différences dans ces arts de faire et les savoirs auxquels ils ont donné naissance.

Annonce

! En raison du mouvement actuel de grève des enseignants-chercheurs, la journée d’études Techniques du corps. Gestes et savoirs, xvie-xixe siècles, est reportée à une date ultérieure. !

Journée d'étude organisée par Thérèse Charmasson, Delphine Gardey, Rebekka von Mallinckrodt et Christelle Rabier, CRHST, Cité des sciences et de l'industrie

La façon dont nous mouvons dans le monde, les tenues et les mouvements qui nous semblent connables, possibles et beaux, ou, à l’inverse ceux que nous définissons comme laids, grotesques ou inefficaces, sont autant de traits contingents marqués par l’histoire et les cultures. Ces mouvements structurent pourtant notre perception du monde, comme le soulignait déjà Maurice Merleau-Ponty dans la Phénoménologie de la perception en 1945, ce que semblent confirmer les recherches récentes dans le domaine des neurosciences. 

En dépit de l'importance que ces « techniques du corps » revêtent pour notre compréhension du monde et de nous-mêmes, elles ne semblent avoir suscité que peu d’intérêt chez les historiens. La majorité des recherches portent, en effet, sur les aspects symbolique et rituels de ces gestes, tels qu’ils s’expriment dans le cadre des institutions (Église, cour, etc.) ; ou encore sur l’origine du sport moderne, c’est-à-dire une pratique orientée vers la compétition, régie par des règles écrites et institutionnalisées. Elle approchent la question à partir d’une hypothèse générale de « disciplinarisation »  des corps (sexualité, hygiène, manières).    

Nous savons finalement peu de choses sur des mouvements moins ritualisés ou formalisés, tels que les techniques de travail, les gestes quotidiens ou mouvements que constituent la marche, la nage, le fait de monter à cheval. Cette relative absence semble moins tenir au manque de sources historiques qu'aux dimensions peu spectaculaires, automatisées et finalement inconscientes de ces gestes et activités. Ainsi, le programme de recherche que proposait Marcel Mauss exprimait dans son discours sur « Les techniques du corps » en 1934 est-il largement à défricher.

L'objectif de cette journée d'étude sera donc de s'intéresser à des pratiques concrètes pour étudier le sens de gestes spécifiques et leur capacité à structurer la réalité. Nous espérons ainsi attirer l’attention sur le détail, détail souvent négligé par des recherches qui se concentrent sur les grandes évolutions culturelles ou sur les institutions. En étudiant plus particulièrement la période moderne et le début de l’époque contemporaine, nous espérons mettre à jour similitudes et différences dans ces arts de faire et les savoirs auxquels ils ont donné naissance.

Programme de la journée : 

9h30. Accueil des participants, café

9h45. Bruno Jammes & Thérèse Charmasson, CRHST, Cité des sciences

 Ouverture

10h. Delphine Gardey, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, Printemps, CRHST

Introduction

10h20. Catherine Lanoë, Université d’Orléans, Savours

 Technique du corps-Technique de soi. S’appliquer du fard dans la France des 17e-18e siècles

11h10. Christelle Rabier, Cité des sciences et de l'industrie, CRHST

Opérer. Des gestes sur le corps aux procédures invasives des chirurgiens, 18e-19e siècles

12h-12h30. Discussion 

14h. Pascal Brioist, Université François-Rabelais (Tours), Centre d’études supérieures sur la Renaissance

Tenir l'épée. La décomposition du mouvement dans les traités d'escrime à la Renaissance

14h50. Rebekka von Mallinckrodt, Freie Universität Berlin/ CRHST

Le poids de l’homme. Exploration scientifique et technique de la natation au 18e siècle

15h45. Pause café

16h10. Andreas Mayer, MPIWG, Berlin

Études de la marche. Les sciences à la recherche d’un objet passager

17h. Discussion générale introduite par Liliane Pérez, CNAM, CDHTE

Lieux

  • Cité des sciences et de l'industrie, niveau -1, salle Painlevé
    Paris, France

Dates

  • vendredi 20 mars 2009

Mots-clés

  • gestes, savoirs, techniques, sport, mouvement

Contacts

  • Sarata TOURE
    courriel : s [dot] toure [at] cite-sciences [dot] fr

Source de l'information

  • Christelle Rabier
    courriel : christelle [dot] rabier [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Techniques du corps. Gestes et savoirs, XVIe-XIXe siècle », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 03 février 2009, http://calenda.org/196504