AccueilPêche et exploitation de la mer dans les sociétés anciennes et dites « traditionnelles »

*  *  *

Publié le mercredi 04 février 2009 par Delphine Cavallo

Résumé

Faire le point sur ce que l’archéo-ichtyologie et l’archéo-conchyliologie ont apporté à l’archéologie, mettre en valeur l’archéologie des pêcheries et croiser l’apport des données archéologiques avec des données ethnographiques, tel est l’objet de ce colloque. Depuis quelques années, la multiplication des études, impliquant l’archéo-ichtyologie et l’archéo-conchyliologie, stimule l’intérêt pour une activité économique jusqu’ici dédaignée, alors que l’urbanisation des zones côtières et fluviales a de tout temps généré des pôles économiques où l’exploitation de la mer a joué un rôle important.

Annonce

Présentation

Depuis quelques années, la multiplication des études, impliquant l’archéo-ichtyologie et l’archéo-conchyliologie, stimule l’intérêt pour une activité économique jusqu’ici dédaignée, alors que l’urbanisation des zones côtières et fluviales a de tout temps généré des pôles économiques où l’exploitation de la mer a joué un rôle important.
Cette manifestation sur le thème de la pêche et de l’exploitation de la mer touchera à trois composantes  fondamentales des systèmes halieutiques :
1) les ressources naturelles et les milieux qu’elles reflètent ;
2) les techniques de pêche et d’aquaculture développées et leur impact sur le territoire ;
3) la contribution des modèles ethnographiques. Ce colloque est donc centré sur l’apport des données archéologiques croisées avec celui des données ethnographiques. Des chercheurs travaillant sur les façades maritimes françaises métropolitaines (Méditerranée, Atlantique et Manche) et d’outre-mer (Nouvelle-Calédonie, Polyésie française et Wallis) ouvriront des horizons géographiques larges aux comparaisons inter-régionales.
Ces rencontres devraient permettre de faire un premier bilan sur une activité économique dont l’existence est évidente à toute période, mais dont les composantes archéologiques protohistoriques, antiques et médiévales n’ont jamais été rigoureusement décrites.

Ce colloque est organisé par :

- V. Forest (INRAP-Méditerranée)
- I. Leblic (CNRS, LACITO, UMR 7107, Villejuif)
- M. Sternberg (CNRS, UMR 6573, Centre Camille Jullian-Université de Provence)

Programme

Jeudi 12 mars 2009

9 h – Accueil des participants

9 h 30 – Présentation des journées, Myriam STERNBERG (CNRS-UMR 6573 CCJ), Vianney FOREST (INRAP) et Isabelle LEBLIC (CNRS-UMR 7107 LACITO)

I. L’aire de prédation : zone de travail définie par la ressource

Ia. Les aires de prédation vues à travers l’archéo-conchyliologie

Présidente de séance : Christine LEFÈVRE (MNHN, Paris)

    * 10 h – « Conchyliorestes et zones maritimes exploitées de la protohistoire au Moyen Âge : acquis et perspectives », Vianney FOREST (INRAP, Montpellier)
    * 10 h 30 – « Conchylicultures dans l’Antiquité ? », Anne BARDOT (Université de Bordeaux III)

11 h – Pause café

    * 11 h 15 – « Les textes littéraires à l’épreuve de l’archéologie expérimentale : la pêche aux murex dans l’Antiquité gréco-romaine », Christine MACHEBOEUF (Université du littoral, CRHEAL, EA 3602, Boulogne-sur-Mer)
    * 11 h 45 – « Des exploitations intensives d’huîtres au Moyen Âge sur le littoral atlantique français », Catherine DUPONT (CNRS- UMR 6566 CReAAH, Rennes)

12 h 15 – Discussion : les écosystèmes reflétés par l’archéo-conchyliologie, la pertinence des assemblages et les facteurs de perte

13 h – Déjeuner à la MMSH

Ib. Les aires de prédations vues à travers l’archéo-ichtyologie

Président de séance : Vianney FOREST (INRAP, Montpellier)

    * 14 h – « Les milieux reflétés par les archéo-ichtyofaunes protohistoriques et antiques : synthèses et problématiques », Myriam STERNBERG (CNRS-UMR 6573 CCJ, Aix-en-Provence)
    * 14 h 30 – « L’exploitation des ressources marines sur le site domestique et artisanal gaulois de Port-Blanc à Hoedic (Morbihan, Bretagne) », Yvon DREANO (INRAP, UMR 6566 CReAAH, Rennes) et collaborateurs
    * 15 h – « Les écosystèmes exploités au Ve siècle avant notre ère. Les exemples de Lattes, Pech-Maho et Le Caylar », Gaël PIQUES (CNRS- UMR 5140, Lattes-Montpellier)

15 h 30 – Pause café

    * 15 h 45 – « L’ichtyofaune du site romain de Barzan (Charente-Maritime) : pêche côtière ou fluviale ? », Brice EPHREM (Université de Bordeaux III)
    * 16 h 15 – « L’exploitation des faunes marines à Qal’at al-Bahrein (Bahreïn, Émirats Arabes unis) du Bronze ancien à l’époque islamique », Justine VORENGER (CEPAM, Sophia-Antipolis)
    * 16 h 45 – « Les pêcheries de Salango (Équateur) : reflet d’une spécialisation, d’un environnement ou d’un territoire de pêche ?», Philippe BEAREZ (CNRS-UMR 5197, MNHN, Paris)
    * 17 h 15 –« Archéo-ichtyorestes en contexte monastique : le site médiéval de Surgères (Charente-Maritimes)», Benoît CLAVEL (INRAP, CRAVO, Compiègne)

17 h 45 – Discussion : Les écosystèmes reflétés par l’archéo-ichtyologie, pertinence des assemblages, facteurs de perte et grilles d’interprétation.

    * 18 h 15 – Haddrah et gargour. Pêche traditionnelle à Bahreïn, film de Nathalie DESSE-BERSET (CNRS Images)

Vendredi 13 mars 2009


II. L’aire de prédation : zone de travail aménagée et zone maîtrisée

Président de séance : X. LAFON (Université de Provence)

IIa. Les formes d’aménagements fixes

    * 9 h – « Pêcheries de Bretagne : approche archéologique », Marie-Yvane DAIRE et Loïc LANGOUET (CNRS-UMR 6566 CReAAH Rennes)
    * 9 h 30 – « Techniques du bois et stratégies de pêche sur les barrages à poissons du site de Saint-Jean-le-Thomas (Manche) - fin du Néolithique, début de l’Âge du Bronze », Vincent BERNARD, Cyrille BILLARD, Yannick LEDIGOL, André BOUFFIGNY et Sophie QUEVILLON (SRA-Caen, Basse-Normandie)
    * 10 h – « Les viviers à poissons d’Apollonia de Cyrénaïque (Libye) », Claude SINTÈS (Musée archéologique, Arles)
    * 10 h 30 – « Deux nasses du Moyen Âge sur le site de Port-Ariane (Lattes, Montpellier) », Isabelle DAVEAU (INRAP, Venelles)
    * 10 h 45 – «Finalité économique et ostentatoire des pêcheries et viviers romains : conclusion », Xavier LAFON (Université de Provence, Aix-en-Provence)

11 h 15 – Pause café

IIb. La pêche active

    * 11 h 30 – « L’apport de l’archéologie navale à l’étude de la pêche dans l’Antiquité », Giullia BOETTO (CNRS, UMR 6573, CCJ, Aix-en-Provence)
    * 12 h – « Techniques de pêche et aires de prédation d’après dans les sources écrites médiévales et les tarifs marchands », Carole PUIG (Université de Perpignan)

12 h 30 – Discussion : Les aires de prédation appréhendées par les techniques ; données matérielles, sources écrites et iconographiques.

13 h – Repas MMSH

III. Les aires de prédations : cas des sociétés traditionnelles

Président de séance : L. LANGOUËT (Université de Rennes I)

    * 14 h – « Techniques traditionnelles de pêche et pièges à poissons en Polynésie », Éric CONTE (Université de Polynésie française)
    * 14 h 30 – « Les pirogues et techniques de navigation en Polynésie », Hélène GUIOT (Université Paris X, MAE, Nanterre)
    * 15 h – « Les techniques de pêche dites “traditionnelles” en Nouvelle-Calédonie », Isabelle LEBLIC (CNRS-UMR 7107, LACITO, Villejuif)

15 h 30 – Discussion : Dans quelle mesure les exemples des sociétés dites « traditionnelles » peuvent-ils enrichir les modèles d’interprétation développés en archéologie ?

16 h – Conclusion, synthèse et perspectives pluridisciplinaires P. BÉAREZ (CNRS, section 31), V. FOREST (INRAP), I. LEBLIC (CNRS, section 38), et M. STERNBERG (CNRS, section 32)

17 h – Clôture du colloque
   

Lieux

  • Maison Méditerrannée des Sciences de l'Homme, 5 rue du Château de l'Horloge
    Aix-en-Provence, France

Dates

  • jeudi 12 mars 2009

Mots-clés

  • archéologie, ethno-archéologie, ethnologie, technologie, milieux naturels, pêche, exploitation de la mer

URLS de référence

Source de l'information

  • Isabelle Leblic, Myriam Stenberg, Vianney Forest ~
    courriel : leblic [at] vjf [dot] cnrs [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Pêche et exploitation de la mer dans les sociétés anciennes et dites « traditionnelles » », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 04 février 2009, http://calenda.org/196511