AccueilSéminaire du Centre d'études et de documentation guerre et sociétés contemporaines (CEGES)

*  *  *

Publié le lundi 16 février 2009 par Marie Pellen

Résumé

Comme à l’accoutumée, nos séminaires se dérouleront dans la salle de conférence du CEGES. Ils débuteront à 14 h 30. Leur accès est libre. Pour d’autres informations ou pour des annonces actualisées, consultez notre site www.cegesoma.be, rubrique agenda.

Annonce

Le mercredi 11 février 2009,

Rik Coolsaet, professeur à l’Université de Gand et grand spécialiste des relations internationales, présentera son dernier ouvrage De geschiedenis van de wereld van morgen. Le monde qui nous entoure est toujours en mouvement, en transition. Nombreux sont ceux qui considèrent que l’on est entré dans une phase d’accélération tant pour les événements qui nous sont proches que pour ce qui touche à la géopolitique internationale. Cette accélération conduit à l’angoisse et à l’incertitude. Les peuples se raccrochent à leur identité avec tout ce que cela peut impliquer. Quelle grille d’analyse un spécialiste de la politique internationale peut-il offrir pour mieux appréhender un nouvel équilibre ? Comment les rapports de force et les enjeux d’hier, d’aujourd’hui et de demain se télescopent-ils ? Comment l’inégalité - qui a toujours dominé ces rapports de force – continuera-t-elle d’arbitrer les relations nationales et internationales ?

Le mercredi 25 février 2009,

Catherine Lanneau, docteure en histoire de l'Université de Liège et actuellement chargée de recherche du FNRS développera la question des relations franco-belges au sortir de la guerre, question qui est au cœur de son récent ouvrage "L'inconnue française. La France et les Belges francophones (1944-1945)".

1944-1945: tournant ou césure dans les relations franco-belges?

On le sait la France occupe une place spécifique dans le rang des nations avec lesquelles la Belgique entretient des relations. De même, la France apparaît également comme une nation particulière, fer de lance de la civilisation européenne, porte-drapeau des principes de 89. À la Libération, elle semble à la fois vulnérable mais aussi porteuse d'espoir, en Belgique francophone surtout. Dans quelles mesures les relations franco-belges s'inscriront-elles dans la continuité ou assiste-t-on à une nouvelle donne ?

 Le mercredi 1 avril 2009,

A l’occasion de la parution de l’ouvrage La Patrie crie vengeance !, Xavier Rousseaux et Laurence van Ypersele aborderont la question de la répression des inciviques au sortir de la Première Guerre mondiale. Ce séminaire s’articulera au cours de quatre axes : l’ampleur du phénomène des violences populaires, la politique répressive organisée par l’appareil judiciaire, le rôle des opinions publiques dans la mise en œuvre de cette politique et enfin l’éclairage des enjeux à travers quelques procès particuliers. Ce séminaire, organisé en partenariat avec le Pôle d’Attraction interuniversitaire « Justice et Société ».

Le mercredi 29 avril 2009,

Leen Beyers, docteure en histoire de la KULeuven, traitera des questions de migrations et de la vie en commun dans la région minière du Limbourg et ce depuis les années trente jusqu’aux années nonante. Cette évolution sur le très long terme permettra d’aborder des migrations successives et leur intégration par rapport aux mouvements ultérieurs, chaque migration donnant naissance à de nouvelles lectures des notions « d’autochtones » et « d’allochtones », soit à autant de questions de définitions et de mythes que l’historien se doit de déconstruire.

Le mercredi 13 mai 2009,

Jo Tollebeek, professeur à la KULeuven, présentera les deux volumes (België, een parcours van herinnering ) consacrés aux lieux de mémoire en Belgique et parus aux éditions Bert Bakker. Il abordera quelques thèmes essentiels sur ce concept de « lieux de mémoire » développé il y a plus de vingt ans par Pierre Nora comme alternative à l’histoire nationale classique. Ce concept a fait école et les projets se sont multipliés à l’échelon européen. Dans un pays en crise identitaire latente comme la Belgique, l’initiative a pu compter sur le concours d’une cinquantaine d’auteurs. Quel en est l’objectif et la valeur et comment comprendre le succès de ces « histoires au deuxième degré » ?

Lieux

  • Salle de conférence du CEGES, Place de l'Aviation 29,
    Bruxelles, Belgique

Dates

  • mercredi 11 février 2009
  • mercredi 25 février 2009
  • mercredi 01 avril 2009
  • mercredi 29 avril 2009
  • mercredi 13 mai 2009

Mots-clés

  • histoire, Seconde Guerre mondiale, Belgique, France

Contacts

  • Hans Boers
    courriel : hans [dot] boers [at] cegesoma [dot] be

URLS de référence

Source de l'information

  • Hans Boers
    courriel : hans [dot] boers [at] cegesoma [dot] be

Pour citer cette annonce

« Séminaire du Centre d'études et de documentation guerre et sociétés contemporaines (CEGES) », Séminaire, Calenda, Publié le lundi 16 février 2009, http://calenda.org/196581