AccueilLes cultures politiques blanches dans l'Europe méditerranéenne, fin XVIIIe-début XXe siècle

Les cultures politiques blanches dans l'Europe méditerranéenne, fin XVIIIe-début XXe siècle

France, Espagne, Italie, Portugal. Lieux de mémoire blancs, réseaux et cultures d'exil

*  *  *

Publié le mercredi 04 mars 2009 par Marie Pellen

Résumé

La troisième rencontre du projet consacré aux cultures politiques blanches dans l'Europe méditerranéenne de la fin du XVIIIe siècle au début du XXe siècle se tient à l'École française de Rome les 27 et 28 mars 2009. Elle marque le terme d'un projet engagé en 2007 par le LARHRA et l'École française de Rome, sous la coordination d'Hilaire Multon (Université J. Moulin Lyon III, RESEA-LARHRA) et de Bruno Dumons (CNRS-LARHRA). Ce projet vise à faire une histoire sociale et culturelle de la politisation des droites au XIXe siècle. Ces journées d'études seront consacrées à la mémoire des Blancs, au réseaux de sociabilité de la contre-révolution enfin aux cultures de l'exil, notamment à travers le volontariat international.

Annonce

Vendredi 27 mars 2009

9 h 30

Accueil

Jean-François Chauvard
(École française de Rome)

Introduction

Bruno Dumons (CNRS-LARHRA)

La mémoire “blanche”

Modérateur : Jean-Clément Martin (Université Paris I - IHRF)

Bernard Hours
(Université Lyon III-LARHRA),
La célébration de la famille de Louis XV
et la naissance de l'idéologie contrerévolutionnaire

Hélène Becquet
(Université de Cergy-Pontoise),
Une icône de la mémoire blanche, “Madame
Royale”

Discussion

Massimo Cattaneo
(Università di Napoli Federico II),
La mémoire de la Contre-révolution en Italie :
le cas romain

Marzia Andretta (ISSM-CNR, Napoli),
Giustino Fortunato, tra le nuove dinamiche
politiche e i vecchi miti del conservatorismo
economico e sociale (1870-1930)

Discussion

14 h 30

Réseaux de sociabilité

Modérateur : Maurizio Ridolfi (Università della Tuscia, Viterbo)

Nicolas Bourguinat
(Université de Strasbourg),
Les réseaux insurrectionnels à la fin de
l’Empire

Gilles Malandain (Université de Poitiers),
Réseaux ultras et polices parallèles sous la
Restauration

Discussion

Daniel Moulinet
(Université Catholique de Lyon),
Les comités catholiques. Pour la restauration
d’une monarchie chrétienne ?

Christian Sorrel
(Université Lyon II-LARHRA),
Les réseaux “blancs” congréganistes

Discussion

Samedi 28 mars 2009

9 h

Cultures d’exil et internationale blanche

Modérateur : Anna Maria Rao (Università di Napoli Federico II)

Karine Rance
(Université de Clermont-Ferrand),
Retours d’exil et cultures politiques contrerévolutionnaires
au début du XIXe siècle

Marie-Cécile Thoral (York University),
Un foyer de culture politique "blanche" : les
armées royalistes en exil sous l'Empire

Simon Sarlin (École française de Rome),
Henri de Cathelineau et l’expérience du
volontariat armé contre-révolutionnaire dans
l’Europe du XIXe siècle

Discussion

Jordi Canal (EHESS),
Exils et lieux de pèlerinage carliste : Venise,
Viareggio et Trieste

Maria de Fátima Sá e Melo Ferreira (ISCTE,
Lisboa),
Les exils de Dom Miguel au XIXe siècle

Discussion

Conclusions

Gilles Pécout (ENS Ulm -EPHE)

Conclusions générales

Hilaire Multon (CCF Turin - LARHRA)

Lieux

  • Ecole française de Rome, Piazza Navona 62
    Rome, Italie

Dates

  • vendredi 27 mars 2009
  • samedi 28 mars 2009

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Politisation, culture blanche, mémoire blanche, contre-révolution, réseaux de sociabilité ultras, volontariat contre-révolutionnaire

Contacts

  • Hilaire Multon
    courriel : h [dot] multon [at] wanadoo [dot] fr
  • Bruno Dumons
    courriel :

URLS de référence

Source de l'information

  • Hilaire Multon
    courriel : h [dot] multon [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les cultures politiques blanches dans l'Europe méditerranéenne, fin XVIIIe-début XXe siècle », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 04 mars 2009, http://calenda.org/196701