AccueilDeux langues, deux objets ?

Deux langues, deux objets ?

Approches franco-allemandes de la traduction et de la comparaison en sciences humaines et sociales

*  *  *

Publié le mercredi 04 mars 2009 par Marie Pellen

Résumé

Partant d’une pratique scientifique, celle de jeunes chercheurs franco-allemands, travaillant donc entre deux langues, voire en deux langues, le colloque souhaite ouvrir une interrogation sur les implications scientifiques, herméneutiques, culturelles d’un travail « bilingue ». Ce sera ainsi l’occasion de réfléchir sur la manière dont se définit ou redéfinit, s’élabore ou réélabore leur(s) objet(s), voire leur(s) champ(s) de recherche dans et par ce va-et-vient d’abord linguistique, et comparatiste. Le colloque s’adresse d’une part aux étudiants et chercheurs de sciences humaines et sociales par son caractère épistémologique, d’autre part à ceux qui travaillent sur le champ franco-allemand en particulier et comparé en général, mais aussi à des non-spécialistes qui s’intéressent à l’interculturalité.

Annonce

! En raison de la fermeture de la Maison de la Recherche suite à la grève des personnels enseignant et administratif, le colloque "Deux langues, deux objets?" du 20 mars 2009 aura finalement lieu à l’Institut historique allemand de Paris (DHI), dans le Marais : 8 rue du Parc Royal, 75003 (Métro St-Paul ou Chemin Vert) de 9h à 17h. !

COLLOQUE "Junior" Pluridisciplinaire

Partant d’une pratique scientifique, celle de jeunes chercheurs franco-allemands, travaillant donc entre deux langues, voire en deux langues, le colloque souhaite ouvrir une interrogation sur les implications scientifiques, herméneutiques, culturelles d’un travail « bilingue ». Ce sera ainsi l’occasion de réfléchir sur la manière dont se définit ou redéfinit, s’élabore ou réélabore leur(s) objet(s), voire leur(s) champ(s) de recherche dans et par ce va-et-vient d’abord linguistique.

Loin de s’arrêter, cependant, à un constat d’impuissance sur l’impossible traductibilité de certains concepts ou à une simple énumération empirique de tâtonnements méthodologiques, il s’agira bien de tenter d’articuler cette expérience de recherche bilingue à une réflexion épistémologique sur les décentrements/recentrements théoriques, critiques, réflexifs, que la question de la traduction (dans ses divers sens) d’une langue à l’autre, et donc d’une culture à l’autre, met en jeu.

Par son caractère interdisciplinaire, grâce à la pluralité théorique et méthodologique qu’offre la rencontre de l’histoire, la sociologie, la littérature comparée ou encore la philosophie, le colloque s’attachera ainsi à mettre en question, voire déconstruire, les cloisonnements conceptuels nationaux et propres à chaque discipline.

Le colloque s’adresse d’une part aux étudiants et chercheurs de sciences humaines et sociales par son caractère épistémologique, d’autre part à ceux qui travaillent sur le champ franco-allemand en particulier et comparé en général, mais aussi à des non-spécialistes qui s’intéressent à l’interculturalité.

Programme

8h30 : Accueil : 8 rue du Parc Royal, 75003 (Métro St-Paul ou Chemin Vert) de 9h à 17h.

 9h00 - 9h30 : Ouverture et introduction par Pascal Décarpes et Marie Pierre Harder                                       

Matinée : Langue, littérature, philosophie

Modératrice : Marie-Pierre Harder (Paris X)  /  Discutante : Elsa Jaubert (Paris IV)

 9h30-10h30 : Communication d’Anne Brüske (Ruprecht-Karls-Universität Heidelberg) : « Genre », Geschlecht et gender dans les approches françaises et allemandes du roman des Lumières. Discussion et débat

10h30-11h30 : Communication d’Audrey Giboux (Paris IV Sorbonne, CRLC) : La réception de Molière dans l’œuvre de Hofmannsthal : une étape vers la fondation d’un classicisme allemand moderne. Discussion et débat

11h30 -11h50 : Pause

11h50-12h50 : Communication d’Emmanuel Prokob (EHESS, CRIA) : 1914 – 18 : « Civilisation » contre  Kultur ? L’intraduisible comme casus belli dans les discours des intellectuels français et allemands. Discussion et débat

13h00 - 14h30 : Déjeuner

Après-midi : Histoire et sociologie

Modérateur : Nicolas Hubé (Paris I) / Discutant : Guillaume Mouralis (CNRS)

 14h30-15h30 : Communication d’Alice Volkwein (Paris III Sorbonne/ Ruprecht-Karls- Universität Heidelberg) : Heimat-Vertreibung-Erinnerung : trois concepts-clés, trois niveaux de décalage linguistique et leurs implications. Réflexions à partir de l’étude du discours mémoriel allemand sur la fuite et l’expulsion. Discussion et débat  

15h30-16h30 : Communication de Jérémie Gauthier (CESDIP/ Freiburg) : Nommer et traduire l'ethnicité dans les interactions policières à Paris et à Berlin. Discussion et débat

16h30-16h45 : Pause

 16h45-17h45 : Communication d’Emily Trombik (Université Marc Bloch Strasbourg) : La langue comme analyseur de la prison allemande et française. Discussion et débat

 17h45 - 18h00 : Conclusion par Pascal Décarpes et Marie-Pierre Harder 

Site: http://www.ciera.fr/ciera/spip.php?article1120

Lieux

  • 8 rue du Parc-Royal
    Paris, France

Dates

  • vendredi 20 mars 2009

Mots-clés

  • recherche franco-allemande, traduction, concepts, comparatisme, interculturalité, littérature comparée, sociologie, histoire, transferts culturels

Contacts

  • Marie-Pierre Harder
    courriel : mapieharder [at] hotmail [dot] com
  • Pascal Décarpes
    courriel : pdecarpes [at] yahoo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Marie-Pierre Harder
    courriel : mapieharder [at] hotmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Deux langues, deux objets ? », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 04 mars 2009, http://calenda.org/196706