AccueilSixièmes rencontres de l'Observatoire musical français

*  *  *

Publié le jeudi 05 mars 2009 par Marie Pellen

Résumé

Rencontres historico-esthétiques autour de trois thèmes : biographies de musiciens, la fin d'œuvre en musique et la musique de danse pour piano dans la France du XIXe siècle.

Annonce

UNIVERSITE DE PARIS-SORBONNE

Ecole Doctorale « Concepts et Langages »

Observatoire Musical Français

1, rue Victor Cousin – 75005 Paris

6es Rencontres de l’OMF

23-25 mars 2009, en Sorbonne, salle des Actes

(entrée libre par le 54, rue Saint-Jacques, Paris 5e)

Responsables : Danièle Pistone et Comité scientifique de l’OMF : Michèle Barbe (Paris IV), Marc Battier (Paris IV), Jean-Yves Bosseur (CNRS), Zélia Chueke (Curitiba), Danielle Cohen-Levinas (Paris IV), Claudia Colombati (Rome 2), Laurent  Cugny  (Paris IV),  Mario d’Angelo (Dijon), Gérard Denizeau (Nancy 2), Michel  Duchesneau  (Montréal), Anne-Marie Green (Besançon), Michel Imberty (Paris 10), François  Madurell (Paris IV), Maria Nagore (Madrid), Fiamma Nicolodi (Florence)

Lundi 23 mars – 14-20 heures – Biographies de musiciens : écritures, usages et enjeux

(coord. Myriam Garcia et Cédric Segond-Genovesi)

Comment appréhender l’expérience individuelle de l’artiste ? Quelle place accorder au « musical » (du processus de création jusqu’à la performance) dans un tel projet ? Cette journée sera l’occasion d’engager une réflexion collective autour d’un objet protéiforme, transdisciplinaire, et dont les enjeux dépassent bien souvent la simple mémoire érudite du récit de vie.

Ouverture des 6es Rencontres

Myriam GARCIA (ATER, Paris IV) et Cédric Segond-Genovesi (AM, Paris IV), Introduction

Frédéric GAUSSIN (Doctorant, EHESS), Appréhender l’art de l’interprète : la partition comme source d’études biographiques

Thierry LAUGEE (Doctorant, Paris IV), Paganini à Paris : une imagerie schizophrène

Julien DUBRUQUE (PRAG, Paris IV), Les « éloges historiques » de Rameau

Cécile LEBLANC (MCF, Paris III), À la frontière des genres : mêler le biographique et le romanesque autour de l’évocation de la vie de Wagner à la fin du XIXe siècle

Tatjana BÖHME-MEHNER (Post-doc, Leipzig), La biographie du compositeur au XXe siècle : argument clé d’interprétation ou moment de catégorisation ?

Laure SCHNAPPER (PRAG Dr, EHESS), Rapports entre texte et contexte dans les monographies d'artistes

Sofiane BOUSSAHEL (Doctorant, Paris IV), La biographie d’artiste au regard de la notion d’intrigue : l’exemple du corpus biographique consacré à Richard Strauss

Bruno MOYSAN (Dr, SciencesPo /Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines),

Raconter Liszt

Mardi 24 mars 2009 – 14-18 heures – La fin d’œuvre en musique : sens et significations entre création et réception

(coord. Grégoire Caux et Mathias Roger)

Moment stratégique, la fin d'oeuvre constitue un espace où s'établissent des choix compositionnels et se cristallisent toutes les attentes, déçues ou comblées. Dénouement, conclusion, ouverture en sont les corrélats notionnels possibles. Comment le compositeur décide-t-il d'achever sa pièce et de quelle manière le récepteur va-t-il pouvoir saisir le(s) sens des dernières secondes entendues ou interprétées ?

Grégoire CAUX (PRAG, Paris IV), Introduction

Victoria LLORT LLOPART (Dr, Barcelone), Du fini musical dans la littérature romantique

Mathias ROGER (Allocataire-moniteur, Paris IV), Conclure sous forme d'ouverture : l'exemple des musiques de la nuit

Jérôme Rossi (ATER Dr, Paris IV), L’accord majeur de sixte ajoutée sur tonique en fin d’œuvre : espoir, mystère et extase

Ludovic FLORIN (PRAG, Toulouse II), Typologie des fins dans la musique de jazz 

 

Table ronde présidée par Anne-Sylvie Barthel-Calvet (MCF, Metz),

avec Jérôme Bondon-Clair (Doctorant, Saint-Etienne), Gaël Navard (ATER, Nice) et Gaël Tissot (Doctorant, Toulouse 2)

Mercredi 25 mars 2009 – 14-20 heures – La musique de danse au piano dans la France du XIXe siècle

(coord. Juliana Pimentel et Gilles Saint-Arroman)

Au siècle romantique, la musique de danse, composition originale ou transcription, passe de façon quasi obligée par l'intermédiaire du piano. Qu’y deviennent les pièces de caractère du début du siècle ? Quelles interactions se manifestent entre les différentes sources d’inspiration : goût du pittoresque, exotisme, éveil des consciences nationales ?

 

Danièle Pistone (PR, Paris IV), Danser au piano dans la France romantique : les leçons de l’évolution

Yves DEFRANCE (Rennes II), Les danses populaires en France au XIXe siècle : traditions régionales et créations artistiques

Pierrette Germain-DAVID (Dr, Paris), Où le piano des compositrices

mène-t-il la danse ?

Gilles Saint-Arroman (Dr CSDMDP/Paris IV), La place du quadrille dans les salons parisiens au XIXe siècle

Juliana Pimentel (Allocataire, Paris IV), Un paradoxe de la danse romantique ?

 La fille de marbre et ses adaptations pianistiques

Ekaterina Anapolskaya (Moscou/Paris IV), Les danses espagnoles et hongroises dans la musique de ballet du XIXe siècle face à leurs transcriptions pour piano

Jean-Christophe Branger (MCF, Saint-Etienne), La danse dans l’oeuvre pianistique de Jules Massenet : l'exemple des Scènes de bal

19 h 30 – Conclusions

Organisation et renseignements :

gregoirecaux@yahoo.fr ; jupimba@gmail.com ; myriam.garcia@free.fr ; mathiasroger@hotmail.com ; gstarroman@orange.fr ; cedric.segond@free.fr ; omf@noos.fr

Lieux

  • Université Paris 4, en Sorbonne, salle des Actes - 1, rue Victor Cousin
    Paris, France

Dates

  • lundi 23 mars 2009
  • mardi 24 mars 2009
  • mercredi 25 mars 2009

Fichiers attachés

Mots-clés

  • oeuvres, musique, biographie, danse

Contacts

  • OMF (Observatoire Musical Français) - Paris 4 ~
    courriel : omf [at] noos [dot] fr

Source de l'information

  • Danièle Pistone
    courriel : omf [at] noos [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Sixièmes rencontres de l'Observatoire musical français », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 05 mars 2009, http://calenda.org/196720