AccueilChangements familiaux, changements religieux

*  *  *

Publié le lundi 09 mars 2009 par Delphine Cavallo

Résumé

En matière d’alliance, de filiation et de sexualité les traditions religieuses, longtemps en situation de monopole, ont élaboré des modèles normatifs qui ont durablement influencé les constructions du droit du mariage et de la famille. Aujourd’hui,les transformations contemporaines de la famille interrogent ces modèles normatifs, les représentations et les pratiques religieuses ainsi que le fonctionnement des institutions. Ces transformations sont caractérisées par unepluralisation des formes conjugales et familiales : couples mixtes, familles recomposées, adoptives, monoparentales, homoparentales, etc.

Annonce

En matière d’alliance, de filiation et de sexualité les traditions religieuses, longtemps en situation de monopole, ont élaboré des modèles normatifs qui ont durablement influencé les constructions du droit du mariage et de la famille. Aujourd’hui,les transformations contemporaines de la famille interrogent ces modèles normatifs, les représentations et les pratiques religieuses ainsi que le fonctionnement des institutions. Ces transformations sont caractérisées par unepluralisation des formes conjugales et familiales : couples mixtes, familles recomposées, adoptives, monoparentales, homoparentales, etc.

Ces mutations se déploient au carrefour de plusieurs évolutions : individualisation et démocratisation au sein de la famille, valorisation de la place de l’enfant, accès des femmes à la contraception et droit à l’avortement, dissociation de la filiation et de la procréation. Ces évolutions ne doivent pas masquer la persistance d’inégalités au sein de la famille, du monde du travail et de la vie religieuse.

L’objectif de ces journées d’étude est de réunir des chercheurs en sciences sociales et humaines travaillant au croisement du religieux et des reconfigurations conjugales, familiales, de genre et de sexualité. Face à ces mutations, il s’agira d’analyser comment, les individus et les institutions religieuses agissent et interagissent.

Du côté des individus, les analyses sociologiques soulignent une plus grande mobilité religieuse, et une privatisation des pratiques et croyances religieuses mettant l’accent sur l’épanouissement personnel et une prise de distance par rapport aux normes religieuses. Celles-ci continuent pourtant partiellement – et parfois paradoxalement – à faire sens à travers un processus de réappropriation et de réinterprétation, y compris parmi les clercs. Cette privatisation et cette individualisation du religieux sont investies différemment par les hommes et par les femmes. Comment les individus gèrent-ils les tensions entre les discours normatifs, les pratiques quotidiennes, leurs multiples référents identitaires et leurs façons de faire famille aujourd’hui ?

Du côté des institutions, toutes ces transformations questionnent le fonctionnement des organisations religieuses, dans un contexte marqué par une désinstitutionalisation et une pluralisation du religieux et par l’émergence de nouvelles formes d’engagement religieux. Comment les mécanismes mis en place au sein des institutions permettent-ils de dissocier pratiques et normes ? Dans quelle mesure les institutions religieuses peuvent-elles devenir des lieux d’innovation, de contestation voire de subversion des normes familiales, de genre et de sexualité ?

Telles sont les questions abordées lors de ce colloque.

Jeudi 4 juin 2009

9h – 9h 30

Ouverture : Danièle Hervieu-Léger (EHESS-CEIFR)

Introduction : Séverine Mathieu (EPHE-GSRL)

9h30 – 12h30 Famille et couple aujourd’hui

Anne Cadoret (CNRS-CERLIS) : « Nouvelles configurations familiales et construction généalogique : le poids de l'alliance matrimoniale »

Salvatore d’Onofrio (LAS-Université de Palerme) : « Nouvelles familles, nouveaux parrains »

Sophie Nizard (UMB Strasbourg-CEIFR) : « Adopter et transmettre en milieu juif »

Aymon Kreil (doctorant, CEDEJ/CEIFR/Neuchâtel) : « Idylles romantiques et mariages rêvés. Réflexions sur la St-Valentin et les couples amoureux au Caire »

14h – 16h30 Fondements, pouvoirs et contestation

Laurent Barry (EHESS-LAS) : « Que reste-t-il de nos amours ? Le concept d’Una Caro et ses conséquences chrétiennes »

Philippe Portier (EPHE-GSRL) : « Religion et gestion du corps chez Michel Foucault »

Céline Béraud (Université de Caen-CEIFR) : « Les autorités catholiques face à la question du genre »

Stephen Hunt (University of West England) : « The Secularized Discourse of the UK Lesbian and Gay Christian Movement »

16h 45 – 18h Ethique, questions de droit

Irène Théry (EHESS-SHADYC) : « Mariage religieux et mariage civil : les christianismes et la laïcité »

Denis Pelletier (EPHE-GSRL) : « Rome, la famille et les "unions de fait" »

Ruwen Ogien (CNRS-CERSES) : « La vie, la mort, l’État »

Vendredi 5 juin 2009

9h30 – 12h30 Désir d’enfant

Ruth Landau (Université de Jérusalem) : « The impact of IVF on the institutions of religion and family in contemporary Israel »

Genevieve Delaisi (psychanalyste): « Représentations spirituelles dans les parcours d'AMP»

Martine Gross (CNRS-CEIFR) : « Homoparentalité et judaïsme. Désir de transmission chez des juifs homosexuels »

Nicoletta Diasio (UMB Strasbourg - UMR-CNRS 7043) : « Publicisation du "sujet foetal' et remise en cause des compétences parentales dans le traitement médiatique de l'enfance en Italie »

14h – 17h Négociations au sein du couple et de la famille

Joelle Allouche (Paris XII-GSRL) : la"techouva" identitaire de descendants de couples mixtes

Amélie Puzenat (doctorante, URMIS, Paris VII) : « La conversion à l’Islam et ses répercussions sur la sphère éducative »

Elisabeth Arweck (University of Warwick): « Mixed-Faith Families in Britain: Microcosms for Individual and Institutional Transformation?  ».

Gwendoline Malogne Fer (post-doctorante, GSRL) : « Pastorat des femmes et reconfigurations conjugales au sein des églises protestantes de Polynésie (Polynésie française, Nouvelle-Zélande) »

Andrew Yip (University of Nottingham): « Gays et lesbiennes musulmans et leur famille au Royaume Uni »

17h Conclusions du colloque : Florence Rochefort (CNRS-GSRL)

Catégories

Lieux

  • Amphithéatre EHESS, 105 boulevard Raspail
    Paris, France

Dates

  • jeudi 04 juin 2009
  • vendredi 05 juin 2009

Fichiers attachés

Mots-clés

  • sexualité, conjugalité, religion, parentalité

Contacts

  • Martine Gross, Sophie Nizard, Sèverine Mathieu ~
    courriel : religion [dot] genre [at] yahoo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Martine Gross
    courriel : gross [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Changements familiaux, changements religieux », Colloque, Calenda, Publié le lundi 09 mars 2009, http://calenda.org/196736