AccueilLe théâtre après 1989 en Europe médiane

*  *  *

Publié le lundi 09 mars 2009 par Marie Pellen

Résumé

L’année 1989 a marqué un tournant dans l’histoire de l’Europe médiane. Vingt années après la chute du mur de Berlin, le Centre d’études tchèques de l’ULB a choisi de s’interroger sur l’après 1989 et de focaliser sa réflexion sur les arts de la scène. La visée de ce colloque est de désarticuler l’année 1989 pour mettre en exergue les points de convergence et de divergence du théâtre centre européen contemporain toutes générations confondues, et de tenter de cerner les nouveaux traits par lesquels il se définit. Les intervenants seront tant des historiens et des théâtrologues que des artistes de la scène.

Annonce

L’année 1989 a marqué un tournant dans l’histoire de l’Europe médiane. Vingt années après la chute du mur de Berlin, le Centre d’études tchèques de l’ULB a choisi de s’interroger sur l’après-1989 et de focaliser sa réflexion sur les arts de la scène. Le colloque se tiendra symboliquement les 27 et 28 novembre pour commémorer le succès de la Révolution de velours. Au cours de ces deux journées, nous proposerons d’interroger historiquement et artistiquement l’après-1989 et les perspectives de la nouvelle scène de l’Europe médiane. Les intervenants seront tant des historiens et des théâtrologues que des artistes de la scène. La visée de ces deux journées d’étude est de désarticuler l’année 1989 pour mettre en exergue les points de convergence et de divergence du théâtre centre européen contemporain toutes générations confondues, et de tenter de cerner les nouveaux traits par lesquels il se définit.

Le théâtre fut un grand contestataire de la société socialiste soviétique et un grand acteur de la nouvelle réalité géopolitique dans la plupart des pays de l’Europe médiane. Néanmoins, après 1989, le théâtre cesse d’être un bastion de résistance politique et intellectuelle. Les nations se sont progressivement transformées en régimes démocratiques et sont entrées dans la logique d’une économie de marché. Le libéralisme économique n’a pas manqué de s’étendre à la sphère culturelle. Les théâtres ont alors souffert cruellement d’un manque de financement ou se sont adonnés au divertissement au détriment d’une réflexion artistique. Les anciens protagonistes du renouveau ont alors été déboussolés, tant la société avait changé. Le colloque tentera de rendre compte des réactions des artistes dans les années de transition et analysera la réception de leurs œuvres par le public.

Enfin, le dernier axe sur lequel ce colloque invite à réfléchir est celui de la nouvelle génération, de ces metteurs en scène, auteurs et dramaturges qui n’étaient que des enfants ou des adolescents en 1989. Que signifie cette date dans leur parcours artistique ? Les interrogations sont-elles identiques en Europe centrale et balkanique ? Existe-t-il une filiation directe entre l’ancienne génération et la nouvelle ?

Les propositions de communication (titre et résumé de la communication de maximum 250 mots), accompagnées d’un bref curriculum vitae, sont à envoyer par courriel à l’adresse sflock@ulb.ac.be avant le 24 avril 2009. Les langues du colloque sont le français et l’anglais.

Organisation

Sarah FLOCK, aspirante du FNRS, Université Libre de Bruxelles (sflock@ulb.ac.be)

Jan RUBEŠ, directeur du Centre d’études tchèques, professeur, Université Libre de Bruxelles

Lieux

  • Université Libre de Bruxelles
    Bruxelles, Belgique

Dates

  • vendredi 24 avril 2009

Mots-clés

  • théâtre, europe médiane, 1989, histoire, culture

Contacts

  • Sarah Flock
    courriel : sflock [at] ulb [dot] ac [dot] be

Source de l'information

  • Sarah Flock
    courriel : sflock [at] ulb [dot] ac [dot] be

Pour citer cette annonce

« Le théâtre après 1989 en Europe médiane », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 09 mars 2009, http://calenda.org/196738