AccueilAb urbe condita. Fonder et refonder la ville : récits et représentations

Ab urbe condita. Fonder et refonder la ville : récits et représentations

Seconde moitié du Moyen Âge – premier XVIe siècle

*  *  *

Publié le vendredi 13 mars 2009 par Delphine Cavallo

Résumé

Si les relations entre la mémoire urbaine, l’hagiographie et l’historiographie urbaines sont des champs déjà défrichés par les historiens médiévistes et de la première modernité, en particulier pour l’Italie et l’Allemagne, le thème du mythe des origines urbaines et ses déclinaisons (la fondation, le fondateur, les phénomènes de refondation, les enjeux, politiques, religieux, identitaires…) ont été en revanche jusqu’à présent peu étudiés, ou pas étudiés, en particulier pour la France méridionale et la péninsule ibérique. La seconde originalité de ce colloque est sa pluridisciplinarité et son envergure trans-périodique. Il associera en effet des historiens, des historiens du droit, des littéraires, un anthropologue… qui s’intéresseront autant aux textes, d’archives ou littéraires, aux images quel que soit leur support (enluminures, sceaux…). Il embrassera à la fois le Moyen Âge (de l’an mil à la fin du XVe siècle) et la première modernité (tournant XVe siècle – première moitié du XVIe siècle), moments où l’urbanité et la fabrique de la ville deviennent des points majeurs pour les sociétés européennes.

Annonce

Ce colloque, qui se tiendra à Pau, est organisé en partenariat entre l’équipe ITEM de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (EA 3002 ; porteur de projet V. Lamazou-Duplan), l’équipe 4 du laboratoire FRAMESPA-UMR 5136 et l’Université de Toulouse II (équipe 4, dir. S. Cassagnes-Brouquet), le Musée national du Château de Pau (dir. P. Mironneau),la Casa de Velázquez à Madrid (Directeur des études anciennes et médiévales D. Baloup). Il reçoit le soutien actif des deux universités partenaires, du centre Poétiques et histoire littéraire de l’UPPA (dir. J.-Y. Casanova), des Amis du Château de Pau, du Consulat Général d’Espagne à Pau, des collectivités territoriales concernées.

Si les relations entre la mémoire urbaine, l’hagiographie et l’historiographie urbaines sont des champs déjà défrichés par les historiens médiévistes et de la première modernité, en particulier pour l’Italie et l’Allemagne, le thème du mythe des origines urbaines et ses déclinaisons (la fondation, le fondateur, les phénomènes de refondation, les enjeux, politiques, religieux, identitaires…) ont été en revanche jusqu’à présent peu étudiés, ou pas étudiés, en particulier pour la France méridionale et la péninsule ibérique.

La seconde originalité de ce colloque est sa pluridisciplinarité et son envergure trans-périodique. Il associera en effet des historiens, des historiens du droit, des littéraires, un anthropologue… qui s’intéresseront autant aux textes, d’archives ou littéraires, aux images quel que soit leur support (enluminures, sceaux…). Il embrassera à la fois le Moyen Âge (de l’an mil à la fin du XVe siècle) et la première modernité (tournant XVe siècle – première moitié du XVIe siècle), moments où l’urbanité et la fabrique de la ville deviennent des points majeurs pour les sociétés européennes.

Les Actes du colloque feront l’objet d’une publication scientifique à laquelle se sont déjà engagés les partenaires du projet.

Coordination :

  • Véronique Lamazou-Duplan (Université de Pau et des Pays de l’Adour)

Comité scientifique :

  • Sophie Cassagnes-Brouquet (Université de Toulouse-II Le Mirail)
  • María Isabel Del Val Valdivieso (Université de Valladolid)
  • Michelle Fournié (Université de Toulouse II-le Mirail)
  • Patrick Gilli (Université de Montpellier III)
  • Véronique Lamazou-Duplan (Université de Pau et des Pays de l’Adour)
  • Paul Mironneau (Musée national du Château de Pau)
  • Rafael Narbona (Université de Valence)

Comité d’organisation :

  • Daniel Baloup (Casa de Velázquez)
  • Sophie Cassagnes-Brouquet (Université de Toulouse II-Le Mirail)
  • Véronique Lamazou-Duplan (Université de Pau et des Pays de l’Adour)
  • Cécile Latour et Virginie Arbouin (Musée national du Château de Pau)
  • Marie-Paule Lavergne et Dominique Romero (Université de Pau et des Pays de l’Adour)

Contacts :

Pré-programme et fiche d’inscription infra.

Avant - programme

Jeudi 14 mai 2009, Château de Pau

Salle des Cent couverts

9h Accueil des participants

9h30 Ouverture du colloque par Paul Mironneau, Directeur du musée national du Château de Pau, Jean-Louis Gout, Président de l’UPPA, Daniel Baloup, Directeur des Études anciennes et médiévales à la Casa de Velázquez, Véronique Lamazou-Duplan (UPPA/ITEM) et Sophie Cassagnes-Brouquet (Framespa, équipe 4).

10h-12h30
Fondation urbaine, mythe des origines et sociétés chrétiennes.

Présidence : Daniel Baloup (Casa de Velázquez)

Jean-Pierre Albert (E.H.E.S.S.), Des mythes d’origine en terre chrétienne ? Quelques remarques anthropologiques.

Jean-Pierre Barraqué (Université de Pau et Pays de l’Adour), Doit-on fonder la ville ? De la nécessité de la ville chez quelques penseurs médiévaux.

Patrick Arabeyre (École nationale des Chartes), Bernard de Rosier et les premiers fragments d'une histoire légendaire de Toulouse au XVe siècle.

Pause

Michel De Dobbeleer (Université de Gand). Le combat entre l’aigle et le serpent. Un lieu commun (de fondation urbaine ?) de Troie à Moscou.

Maria Asenjo Gonzalez (Université Complutense, Madrid), Mémoire historique de l’origine de la ville et sa représentation. Le cas de Valladolid.

Discussion

14h-17h30
Fonder et refonder la ville : l’aune du religieux.

Présidence : Juan Carrasco Perez (Université Publique de Navarre)

Christine Mazzoli-Guintard (Université de Nantes), Les récits de fondations urbaines en al-Andalus, entre mythes et réalités.

Edouard Bouyé (Directeur des archives du Cantal), Paul et Pierre, jumeaux refondateurs de Rome. A propos de l’iconographie des bulles pontificales.

Patrick Boucheron (Institut Universitaire de France, Université Paris I Sorbonne), Saints fondateurs, saints refondateurs : la tradition ambrosienne à Milan (XIIIe-XVe siècles)

Michelle Fournié (Université Toulouse II le Mirail), Écriture et réécritures des origines de Narbonne et de son église.

Discussion et pause

Présidence (à préciser)

Caroline Fargeix,(UMR 5648 Lyon II), De la difficulté à s’inventer des origines : le cas de Lyon (XVe-début XVIe siècle)

Philippe Chareyre (Université de Pau et Pays de l’Adour), Poldo d'Albenas, ou la refondation protestante de Nîmes (1560).

 Discussion

Vendredi 15 mai 2009, Université de Pau et des Pays de l’Adour

Université de Pau, amphithéâtre de la Présidence

9h-12h30 
Écritures et usages du mythe de fondation de ville. Formes et sens.

 Présidence : Béatrice Leroy (Université de Pau et Pays de l’Adour)

Valérie Fasseur (Université de Pau et Pays de l’Adour), La fondation de Thèbes vue par Jean de Meun.

Maria Isabel del Val Valdivieso (Université de Valladolid), L’image de la ville castillane dans les sources écrites du XVe siècle.

Armand Jamme (C.N.R.S., UMR 5648, Lyon)  et Véronique Rouchon (Université Lyon II), Construction et destruction des mythes de fondation dans la Nuova Cronica de Giovanni Villani : l'historien, ses sources et ses logiques narratives.

Discussion et pause

Présidence : Jean-Yves Casanova (Université de Pau et Pays de l’Adour)

Véronique Duché (Université de Pau et Pays de l’Adour), De l’Eneas à l’Eneyde : Cartago condenda est.

Sophie Cassagnes-Brouquet (Université de Toulouse II le Mirail), L'image du fondateur, entre stéréotypes et histoire locale d’après une enluminure de la Bouquechardière.

Discussion

14h-17h30
Écritures et usages du mythe de fondation de ville. Accent sur les pouvoirs.

Présidence : Fabienne Guillen Diop (Université de Pau et Pays de l’Adour)

Fermin Miranda Garcia (Université Autonoma de Madrid), De laude Pampilone et la construction idéologique d’une capitale royale aux alentours de l’an mil

Rafael Narbona Vizcaino (Université de Valence), La mémoire de la conquête de Valence.

Olivier Richard (Université de Haute-Alsace), Fonder la liberté. Les récits de fondations de villes dans l'espace germanique

Francesco Campenni (Université de Calabre), Origines de la ville et patrie commune : les chroniques napolitaines au XVe siècle

Discussion et pause

Présidence (Michelle Fournié, Université Toulouse II le Mirail)

François Bordes (Directeur des Archives municipales de Toulouse), D'Etienne de Gan à Guillaume de La Perrière : les récits de fondation  toulousains au cœur de la maison commune (1453-1540).

Josiane Teyssot (Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand), Légendes troyennes à Riom et Clermont en Auvergne au XVIe siècle

Discussion

Samedi 16 mai 2009, Université de Pau et des Pays de l’Adour 

Université de Pau, amphithéâtre de la Présidence

9h-12h30
Historiographies, mémoire et identités urbaines

Présidence : Denis Menjot (Université Lyon II)

Bram Vannieuwenhuyze, (Université de Gand), L’histoire des origines de Bruxelles est-elle née au Moyen Age ?

Philippe Jansen (Université de Nice), Les peuples fondateurs : de l’identité régionale des villes marchésanes d’après les chroniques (XIIIe - XVIe siècles)

Laurence Pradelle (Université de Limoges), Leonardo Bruni et les Historiae Florentini Populi : les enjeux idéologiques de la fondation de Florence par les Étrusques.

Discussion et pause

Bernard Doumerc (Toulouse II le Mirail), Les « commencements » de Venise: de la Venetia beata à la Venezia trionfante. Discours politiques au début du XVIe siècle

Martine Charageat (Université Bordeaux III), La fonction mémorielle et identitaire d’un simple privilège à défaut de mythe : Saragosse et son  privilège des Vingt à la fin du Moyen Âge.

Discussion et pause

Patrick Gilli (Université Montpellier III)
Conclusions

Lieux

  • Musée national du Château de Pau (le jeudi 14 mai 2009) et Amphithéâtre de la Présidence de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour (vendredi 15 et samedi 16 mai 2009)
    Pau, France

Dates

  • jeudi 14 mai 2009
  • vendredi 15 mai 2009
  • samedi 16 mai 2009

Contacts

  • Véronique Lamazou-Duplan, maître de conférences en histoire médiévale, UPPA ~
    courriel : veronique [dot] lamazou [at] univ-pau [dot] fr

Source de l'information

  • Véronique Lamazou-Duplan
    courriel : veronique [dot] lamazou-duplan [at] univ-pau [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Ab urbe condita. Fonder et refonder la ville : récits et représentations », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 13 mars 2009, http://calenda.org/196766