AccueilArchéologie des huiles, onguents et parfums en Méditerranée occidentale et en Gaule

*  *  *

Publié le lundi 16 mars 2009 par Marie Pellen

Résumé

Ce colloque propose un état des lieux de l'archéologie des huiles, onguents et parfums pour une époque qui voit la naissance et l'affirmation du grand commerce et pour une zone géographique et culturelle où s'affirment quatre grandes civilisations (grecque, étrusque, phénico-punique et romaine) productrices et consommatrices d'huiles et de parfums. Les communications et débats s'articuleront autour de 4 grandes thématiques qui permettront de discerner sur plus d'un millénaire l'évolution des techniques, du commerce et des usages liés aux huiles et huiles parfumées : problématiques et méthodes actuelles de recherches, matières premières, nature et structure des échanges, usage et statut des huiles, onguents et parfums.

Annonce

Organisation :

- Ecole française de Rome
- Agence Nationale de la Recherche (programme Perhamo)
- UMR 8546 du CNRS (AOROC : Archéologie d'Orient et d'Occident)
- Université de La Rochelle
- Université de Bretagne Sud

Comité d'organisation :

- Dominique Frère (Université de Bretagne Sud)
- Laurent Hugot (Université de La Rochelle)
- Yann Rivière (Ecole française de Rome)
- Laurence Tranoy (Université de La Rochelle)

Présentation :

C'est à partir du VIIIe s. que des échanges culturels, politiques et économiques donnent naissance à de nouvelles pratiques religieuses et sociales et à de nouvelles logiques productives et commerciales à l'échelle d'un vaste espace comprenant le Proche-Orient et la Méditerranée. La Méditerranée occidentale représente un champ de recherche particulièrement riche grâce à la découverte (nécropoles, sanctuaires, habitats) d'un nombre très important de grands contenants (les amphores) et de petits contenants (les aryballes, alabastres et autres balsamaires), liés au transport et à l'usage de l'huile (pour les premiers) et de l'huile parfumée (pour les seconds) et fabriqués dans les domaines agricoles et dans les centres urbains de plusieurs civilisations distinctes : grecque, phénico-punique, étrusque et romaine. Les conditions de production et d'échanges, les usages et les valeurs accordées à ces produits ne cessent d'évoluer au fil du temps, de l'époque orientalisante qui marque l'affirmation des productions massives et des transports sur de longues distances jusqu'à la fin d'un empire romain qui agrandit considérablement l'espace de pratiques culturelles communes et d'échanges économiques. Si le cadre général de cette évolution est connu, nombre de questions concernant les structures de production, les modalités de conditionnement, de transports et d'échanges, les usages très diversifiés des huiles et huiles parfumées restent dans certains cas sans réponses sachant que les sources écrites et archéologiques peuvent s'avérer fort différentes selon les époques et selon les cultures. L'enjeu du colloque de Rome est double. D'une part, il s'agit de faire le point sur l'état des connaissances et sur les réflexions actuelles concernant la Méditerranée occidentale et la Gaule. D'autre part, il est important de présenter les nouvelles problématiques fondées sur des méthodes de fouilles archéologiques de plus en plus fines et sur le développement d'analyses archéométriques diversifiées permettant l'identification des contenus des vases de transport et des structures de stockage.

Les propositions de communication doivent être envoyées, avec un résumé, avant le 31 mai 2009, à dominique.frere@univ-ubs.fr.

Lieux

  • Ecole française de Rome
    Rome, Italie

Dates

  • dimanche 31 mai 2009

Mots-clés

  • Archéologie, huile, parfum, Etrurie, Grèce, Rome, Carthage

Contacts

  • Dominique Frère
    courriel : frere [at] univ-ubs [dot] fr

Source de l'information

  • Dominique Frère
    courriel : frere [at] univ-ubs [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Archéologie des huiles, onguents et parfums en Méditerranée occidentale et en Gaule », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 16 mars 2009, http://calenda.org/196787